10 clichés sur le libertinage

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (1)

Le libertinage attire de plus en plus la jeune génération. Pourtant, on ne compte plus les stéréotypes dégradants associés à cette pratique. Décryptage de dix de ces croyances les plus tenaces.

  1. ANARCHISTES DU SEXE

« Être libertin, c’est vouloir abolir toutes les règles. »

C’est tout le contraire. La pratique du libertinage répond à des règles et des codes précis pour que les rencontres se passent bien. La première d’entre elles est le respect : des gens présents, des différences (de couleurs, de formes, de poids, d’habillements). Ensuite, les libertins respectent l’anonymat pour que tout le monde puisse le vivre en toute discrétion. La convivialité et le plaisir avant tout sont aussi des règles très fortes dans notre communauté libertine.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (2)

  1. BISEXUALITÉ

« Les libertins couchent avec tout le monde : ce sont tous des bisexuels. »

Par forcément et heureusement, puisque chacun est libre de faire ce qui lui plaît le plus. On peut être libertin et uniquement homo ou hétérosexuel. Mais les chiffres sont néanmoins très importants en ce qui concerne la bisexualité : 40 % des libertines affirment avoir des tendances bi quand elles sont dans le milieu et 7 % à 8 % des hommes s’y adonnent aussi parfois, dans les coins câlins sombres à l’abri des regards.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (3)

  1. BOURGEOISIE

« Les libertins, c’est que des riches dépravés. »

Même si, au début du 20ème siècle, le libertinage était connu comme des orgies privées organisées par et réservées aux bourgeois qui ne s’encanaillaient qu’entre eux, il ne faut pas croire que les paysans n’avaient pas de sexualité plus débridée dans les champs en été ou n’invitaient pas de jolies domestiques à participer. Le minitel et surtout le web ont complètement démocratisé le milieu libertin. Maintenant, toutes les classes sociales se mélangent ainsi que les différentes classes d’âge.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (4)

  1. CONTRAINTES

« Ce sont des hommes qui forcent leur femme à coucher avec d’autres. »

Fort heureusement pour les libertines, ce sont de plus en plus des femmes accomplies et épanouies dans leur sexualité qui, indiscutablement depuis plusieurs années, assument d’avoir et d’aimer des pratiques libertines et donc d’être prescriptrices auprès de leur mari. Comment le sait-on ? Il suffit de voir qui en parle le mieux ou le plus facilement en soirée et, de loin, ce sont les femmes les plus gourmandes qui vous racontent leurs plus belles histoires.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (5)

  1. ÉCHANGISME

« Le libertinage, c’est échanger sa femme avec celle d’un autre homme. »

L’échangisme n’est qu’une des pratiques du libertinage. Mais il en existe fort heureusement plein d’autres que l’on peut classer dans un ordre croissant de force de sexualités : voyeurisme ou exhibitionnisme, côte-à-côtisme, mélangisme, candaulisme, triolisme, orgie… Autant de variantes qui offrent de la diversité dans une palette de plaisirs où il ne vous reste plus qu’à piocher.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (6)

  1. EXPÉRIENCE OBLIGATOIRE

« Il faut être expérimenté pour avoir le droit d’entrer dans les clubs. »

Les clubs sont un des endroits privilégiés pour pratiquer le libertinage : ils s’inscrivent tous dans la démarche d’accueillir, expliquer et accompagner les novices à qui on présentera souvent un parrain et une marraine pour comprendre les clés du libertinage. Ces mêmes clubs proposent souvent aussi des soirées pour les débutants où le patron se rend plus disponible pour expliquer les choses.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (7)

  1. INFIDÉLITÉ

« Les libertins ? Ce sont tous des infidèles ! »

SURTOUT PAS ! C’est justement l’inverse. Les libertins sont majoritairement des couples qui pratiquent le libertinage ensemble, selon des règles et des limites qu’ils se sont fixées. Ils rencontrent à deux, coquinent en couples et évitent justement de faire cela dans le dos de leur partenaire, puisque, dans la majorité des cas, c’est l’amour qui cimente leur libertinage.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (8)

  1. SADO-MASOCHISME

« Moi, libertin ? Je ne suis pas sado-maso ! »

Les libertins seraient majoritairement accros aux pratiques fétichistes ? Pas du tout. On estime à seulement 10 % ceux qui pratiquent le SM. Certains clubs ont même des donjons plus ou moins bien aménagés (celui de l’Élixyr est un des plus beaux), mais c’est finalement plutôt rare, sauf lorsqu’il s’agit de fessées, d’un petit peu de martinet et, de plus en plus, de godes-ceintures.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (9)

  1. SANTÉ

« C’est un milieu où tout le monde se refile des saloperies. »

Le libertinage est souvent, dans la croyance commune, associé à un manque de précautions vis-à-vis des IST. Bien au contraire, les libertins sont majoritairement des couples très responsables, qui font particulièrement attention à leur santé. De plus, sous l’impulsion de Netechangisme/Wyylde et de France coquine, les préservatifs sont en accès libre dans les clubs libertins qui en mettent partout dans les coins câlins.

La Voix du X - 10 clichés sur le libertinage  - Visuel (10)

  1. VIE DE FAMILLE

« Le libertinage, c’est pour ceux qui n’ont pas d’enfants. »

La majorité des libertins étant en couple et en famille, c’est justement le contraire. Le libertinage permet de s’échapper de la routine quotidienne et de s’offrir une ou deux fois par mois une parenthèse enchantée. C’est aussi pour cela que l’anonymat est essentiel !

« Le cœur d’un libertin est fait comme une auberge, on y trouve à toute heure un grand feu bien nourri », écrivait un jeune Alfred de Musset de vingt-deux ans dans À quoi rêvent les jeunes filles (1832), pièce de théâtre sur les émois amoureux, la difficulté à entrer dans le monde des adultes et la place des femmes dans la société. Le libertinage est intemporel : il est et restera toujours décrié par ceux qui en ont peur, car ne le connaissent pas… Mais il est symbole d’amour, de respect et de partage et c’est l’une des raisons pour lesquelles il attire encore et toujours les jeunes générations.

Vincent Lacrosse

À propos de Vincent Lacrosse

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.