« Cycle X » avec le label Berry Prod

man-x

Complément idéal de PinkX grâce à sa programmation spécial minets, Man-X débute son « Cycle X » dédié à Berry Prod. Chaque mois, deux des vingt derniers films produits par ce studio sont diffusés. À la réalisation, un seul homme : Stéphane Berry, qui a été l’un des piliers du X gay français pendant 15 ans. Retour sur son parcours hors norme…

©Berry Prod
©Berry Prod

Une success story à la française

L’industrie du porno est riche d’histoires remarquables. Désireux de pimenter sa vie sexuelle, Berry s’était lancé dans le porno gay comme acteur. C’était il y a 18 ans. Mais il est ressorti déçu de sa première expérience, notamment parce que le réalisateur ne traitait pas convenablement ses modèles. Alors a germé l’idée qu’il saurait bien mieux faire comme réalisateur-producteur. Il quitte son poste de chauffeur de bus, puise dans toutes ses économies, se forme… et, en 1999, sort en VHS « Chaude journée », son premier film sous son propre label. C’est un succès. La fraîcheur des modèles, leur joliesse, ainsi que leur spontanéité demeureront sa marque de fabrique. Toutefois, il ne s’interdira jamais de faire également tourner des mecs qui n’ont rien de minets. Parmi les modèles marquants de ses premières années où il enchaînait les succès, comment ne pas mentionner Matt Berry et Angel Demon ?

©Berry Prod
©Berry Prod

Une personnalité séduisante…

Sa belle petite gueule ainsi que son élocution et sa franchise ont beaucoup joué en faveur de la médiatisation de Berry. Par exemple, sur le rapport qu’il entretient avec ses acteurs – l’un d’eux, Sébastien Duprès, est d’ailleurs devenu son mec – il ne s’est pas dérobé. Ainsi a-t-il pu déclarer en 2007 : « Moi, je vais répondre franchement, au contraire de certains autres qui le cacheront toujours et qui le font pourtant très bien. Effectivement, à partir du moment où le modèle a envie de coucher avec moi, qu’il en fait la demande et que le courant passe bien, pourquoi se priver ? Il ne faut pas mélanger le travail et l’amitié mais, après une certaine heure, on n’est plus en tournage. Je deviens « Monsieur-tout-le-monde » et j’ai des envies comme tout un chacun. »

©Berry Prod
©Berry Prod

Le témoin d’une industrie qui change

La VHS supplantée par le DVD puis par Internet, la concurrence de nouveaux labels spécialisés minets venus d’Europe de l’Est et d’Angleterre, l’arrivée de productions « no safe », sont autant de changements qui ont peu à peu impacté Berry Prod. Et Stéphane Berry a préféré arrêter définitivement la production en 2014. Mais, jusqu’au bout, il a tenu à nous offrir des films toujours aussi excitants – avec de belles jaquettes ! -, comme « Le Garçon du lac », le remake porno de « L’inconnu du lac », avec Anthony Cruz. Et dans les vingt derniers films réalisés au sein de Berry Prod, il y a autant de réussites aux titres parfois savoureux (« Le démon qui m’habite », « Les Chtis baiseurs », « Une baise presque parfaite », « Le mobil-home à cul »), avec son lot de beaux gosses comme Léo Hélios, Greg Diesel, Fabian Esteban et Jessy Dog, tous réunis dans « Gay House ».

+ d’infos :
man-x.tv

Thomas Fap

À propos de Thomas Fap

Thomas s'abreuve de porno depuis ses 15 ans. Après les premiers émois des VHS hétéros, il développe une passion débordante pour le x gay alors qu'Internet fait son apparition. Pornophage et curieux, tous les genres et fétiches attisent sa curiosité. Il partage ses fantasmes et addictions sur son propre blog, Gaypornocreme, et régulièrement pour le magazine gay Qweek.