Dirty-talk : parler mal pour se faire du bien !

LVDX - PRATIQUE SEXUELLE - Dirty-talk - Visuel (1)

Parler « salement » durant l’acte peut s’avérer risqué. Le dirty talk est un art qui, lorsqu’il n’est pas maîtrisé, peut vite tomber dans le ridicule ou le vulgaire. Selon le partenaire, les attentes et les ressentis peuvent diverger, ce qui rend l’exercice encore plus périlleux. Voici quelques conseils pour envisager la chose plus sereinement.

Pour éviter toute situation de malaise au lit, beaucoup n’utilisent leur langue que pour les léchouilles, et se gardent bien de « piper » mot. Il serait toutefois bien dommage de se passer de cette arme d’excitation massive qu’est le langage. Le poids des mots, comme valeur érotique, n’est pas à négliger et, dès la phase de séduction, il est flagrant que quelques phrases bien choisies peuvent rendre votre (future) partenaire complètement dingue de vous. Par peur, il est dur de franchir le pas et de lâcher des propos sexuels osés. On marche sur des œufs, on prend beaucoup de précaution, car on ne veut surtout pas choquer l’autre. Pour jauger ses envies et voir, sans trop de risques, comment il ou elle réagit face à des mots très « chauds », procédez par étape. Avant de commencer vraiment vos ébats, soyez simples et contentez-vous de peu. Quelques compliments sur son physique, sa tenue, ou son odeur font l’affaire… et restent des remarques qui seront perçues comme très naturelles. L’excitation est montée, l’acte commence : il est temps de passer la deuxième.

LVDX - PRATIQUE SEXUELLE - Dirty-talk - Visuel (4)Votre sexe se dresse fièrement : inspirez-vous de lui ! Confiant et détendu, faîtes-lui part de votre enthousiasme, pour venir progressivement à un discours plus direct. « Je te veux », « J’ai envie de toi », « T’es trop sexy », soyez vrai et clair, en quelques mots.  Chaque terme a son poids et son importance. Ainsi, par exemple, si vous n’êtes pas sûr que votre partenaire accepte le terme « bonne », préférez simplement « sexy », moins brusque. Une fois que vous êtes entré « dans le vif du sujet », des petites descriptions sur vos souhaits et vos sensations seront les bienvenues. Des indications plus claires sur les positions ou les actions comme : « J’aime quand tu me touches ici », « c’est bon quand tu me lèches là » ; en précisant évidemment la partie du corps concernée.

LVDX - PRATIQUE SEXUELLE - Dirty-talk - Visuel (6)Si vous n’avez pas envie que cela tourne au monologue et que votre partenaire ne semble pas forcément réceptive à vos belles paroles, sollicitez-la en l’interrogeant sur ce que vous lui faites. « Tu aimes quand je t’embrasse les seins ? », « tu aimes quand je te caresse la chatte ? ». Variez les termes, mais restez simples et sincères. Les contacts sont de plus en plus intenses, la sauce commence à monter et vous sentez que votre partenaire est en confiance ? Vous pouvez désormais vous jeter à l’eau et être plus direct que jamais.

LVDX - PRATIQUE SEXUELLE - Dirty-talk - Visuel (5)Si à la verticale vous êtes toujours respectueux, autorisez-vous quelques écarts une fois à l’horizontale. Être direct, ou même « agressif », ne signifie pas forcément lui hurler « salope ! » sans arrêt, mais si elle est très « ouverte », cela peut totalement faire son effet. Malgré la chaleur, et même si vous vous abandonnez dans son corps, gardez un peu de lucidité pour ne pas la bloquer avant d’avoir fini, ce serait dommage ! Avec l’excitation, osez quelques impératifs : « mets-toi là », « écarte bien ta chatte », « suce bien profond ». Si à froid les ordres peuvent sembler déplacés, une fois les jambes en l’air, il n’est pas question de rester sage ! Enfin, quand vous sentez venir l’orgasme, dites-lui sensuellement. En lui annonçant, l’excitation sera encore plus partagée, et atteindra ainsi son paroxysme.

LVDX - PRATIQUE SEXUELLE - Dirty-talk - Visuel (7)Ne perdez pas de vue que le sexe est une « parenthèse », parfois enchantée, dans le couple. Tous les propos tenus pendant l’acte ne sont en aucun cas des signes d’irrespect ou de manque d’amour de votre part. Pour briser la glace, dialoguer avant les rapports sexuels est primordial, surtout quand il s’agit de dirty talk. Définissez ensemble ce que vous aimez et ce que vous tolérez tous les deux, ou non.  Si le projet de « parler salement » vous effraie, le sexting peut vous aider à vaincre cette peur, en tentant une approche similaire, mais cette fois, derrière votre écran.

Cécile Saint Laurent

À propos de Cécile Saint Laurent

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.