L’obésité : un danger pour la sexualité

Le 12 juin dernier, Le Monde révélait dans son article Hausse alarmante de l’obésité et du surpoids, que 2,2 milliards d’individus étaient atteints de surpoids, soit 30 % de la population mondiale. Ces problèmes de poids sont bien sûr dangereux pour le cœur et d’autres organes vitaux, mais qu’en est-il de leur incidence sur la sexualité ?

Les années quatre-vingt-dix ont été marquées par l’avènement des fast-foods et autres solutions rapides pour se nourrir, imposées par une vie de plus en plus stressante, où tout doit aller vite. En 2015, 4 millions de personnes sont mortes à cause de maladies liées aux problèmes de poids.

Les problèmes liés à l’obésité s’observent au quotidien. Lorsque le métro est bondé par une forte chaleur, dans les magasins de vêtements lorsque le style proposé pour les personnes très rondes, ne correspond pas à ce qu’elles sont réellement. Il est plus difficile, dans une société qui n’a de cesse de promouvoir l’image, d’obtenir un emploi pour une personne obèse, mais aussi d’avoir une vie sentimentale et sexuelle aussi facilement que les gens non obèses.

A contrario de Tess Holliday, mannequin grande taille, rares sont les femmes obèses qui osent promouvoir leur féminité et leur sex-appeal.

La forte concentration en œstrogènes chez les hommes qui souffrent d’obésité,
les expose au risque de dysfonction érectile

La sexualité est, en effet, un point essentiel dans la vie des êtres humains. Qu'elle ait lieu dans le but de procréer ou simplement de se faire du bien et de donner du plaisir à d’autres personnes.

Malheureusement, chez les gens obèses, on observe souvent un risque de dysfonctionnement de l’érection. Souvent moins longue, il leur est difficile d’avoir des rapports sexuels de durée satisfaisante. La forte concentration en œstrogènes chez les hommes qui souffrent d’obésité, les expose au risque de dysfonction érectile. Ils ont des difficultés à avoir une érection suffisamment longue leur permettant d’avoir un rapport sexuel satisfaisant. Ce risque est plus élevé lorsque le sujet est hypertendu ou présente des troubles du sommeil. Il est aussi fréquent de voir la taille du pénis des hommes en surpoids diminuer, absorbé par la graisse du pubis.

Il est difficile pour les gens obèses d’aller vers les autres et notamment lorsqu’il s’agit de séduire. C’est d’autant plus vrai pour les femmes qui, souvent, se replient sur elles-mêmes et ne font plus ou peu d’efforts, pour rester attrayantes, en se maquillant, se coiffant et s’habillant.

Laurence Boccolini et Mickaël Fakaïlo se sont unis à la mairie de Presles en Brie (Seine et Marne) le 31 juillet 2004.

Ainsi et à regret, elles perdent en féminité et se concentrent davantage sur des activités caritatives, leurs proches ou leur vie de famille si elles ont en une.

Nombre d’hommes, souvent jeunes et vaniteux, voient la femme obèse comme un fantasme, une femme très cochonne et facilement soumissible, à se faire au moins une fois.

Plusieurs femmes ont démontré que certains de ces clichés étaient faux et ont brillé par leur esprit, leur sens de l’humour et même leur beauté. C’est notamment le cas de Laurence Boccolini, l’animatrice phare de TF1 à l’époque du Maillon Faible, au début des années 2000. La quinquagénaire a su user de son charme pour épouser en 2004, Mickaël Fakaïlo de vingt ans son cadet, M. Tahiti 2002.

Cécile Saint Laurent

À propos de Cécile Saint Laurent

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.