String ou tanga ? Il y en a pour toutes les fesses !

Il serait apparu avant la culotte, dans certaines tribus primitives des Caraïbes. Longtemps oublié, le string est devenu un symbole de la révolution sexuelle pendant la période Hippie ! Il acquiert une notoriété mondiale dans les années 80. Ses formes se multiplient et les Brésiliennes lancent la mode du tanga ! Cul nu ou semi-couvert, c’est vous qui voyez !

Pour bien faire la différence entre le string et son petit frère le tanga, il est nécessaire, dans un premier temps, de connaître les caractéristiques de chacun des modèles.

Le string, que portent les femmes mais aussi les hommes, est réputé comme accessoire de séduction par excellence. Il couvre l’avant et laisse le fessier entièrement découvert. Ce petit bout de tissu a plusieurs variantes : le micro, le ficelle et le classique. La coupe est dans tous les cas la même, c’est l’échancrure devant qui les distingue et un peu aussi, la taille de la ficelle derrière qui sera surtout plus épaisse si votre string est en coton.

« Mon mec aime autant les strings ou les tangas. En revanche, il ne supporte pas de me voir en culotte, même le dimanche ! », Élise 31 ans, de Paris.

Les femmes de petite taille qui ont un fessier rebondi se verront particulièrement flattées par ce sous-vêtement. Celui-ci accentue les formes et donne l’illusion d’allonger les jambes. Par ailleurs, cette coupe peut se porter sous tous les vêtements, et est idéale sous une tenue près du corps car aucune démarcation n’est visible. Au diable les culottes petit bateau !

Une folle petite culotte !

Apparu dans les années quatre-vingt, peu de temps après le string, le tanga est très apprécié par les hommes comme par les femmes. Devant, ce dessous ressemble à une culotte. Cependant il découvre la moitié de vos fesses. Sa coupe varie en fonction des marques. Il est possible de trouver des modèles plus échancrés que d’autres. Au niveau des hanches, l’épaisseur du tissu peut également varier. Sa forme permet à la femme de porter des tenues moulantes comme avec son aîné, le string, sans laisser de vilaines grosses traces de culotte. Ce modèle de lingerie est disponible en taille haute et en taille basse. Il convient parfaitement aux femmes dotées d’un fessier rebondi qu’il mettra parfaitement en valeur ! On ne se demande pas ce que Kim Kardashian a dans sa commode…

String homme : On pense souvent, à tort, que seuls les homosexuels portent des strings, nombreux pourtant seraient les hommes en costume qui portent des strings et des tangas pour éviter la fameuse trace des slips et boxers, ou encore pour le plaisir des yeux de leurs dames !

La différence entre les deux… de l’entre-deux

Ces deux modèles de sous-vêtement sont issus de la même famille, mais ne sont pas exactement semblables. Le tanga est bien moins échancré sur les fesses et a plus de tissu, d’une manière générale. Il est fréquemment composé d’une bande large sur les hanches qui se prolonge à l’arrière en descendant légèrement sur les fesses. Le string quant à lui est plus fin. Ses bandes latérales sont moins épaisses et se prolongent à l’arrière en passant entre les deux fesses. Le tanga est l’intermédiaire entre le slip brésilien, dont la dentelle peut parfois toucher les cuisses et le string. Le tanga c’est un peu la Suisse. La frontière entre la jeune fille sage et la grosse garce qui sommeille en vous.

 

Elise

À propos de Elise

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).