Piper Perri : « Si ça va trop loin, je plante mes ongles »

1m45, 37 kg à 22 ans… Si, si, le monde se divise en deux catégories : Piper Perri et celles qui la regardent de haut. Au figuré, elles auraient tort, la bombinette rafle les tournages, forte d’un physique hors norme. Et puis, faut voir ce qu’elle s’envoie : peu en sont capables ! Interview entre deux coups de piston.

LVDX : Quand tu arrives chez Dogfart, au milieu de sept lascars, que te dis-tu intérieurement ?

Piper Perri : Je pense à la douche que je vais prendre après, car j’aurai du sperme partout sur le visage et ça colle ! Je prie aussi pour qu’ils ne me mettent pas trop de gifles avec leur queue, ça fait mal !

Es-tu excitée par l’idée que tu vas te faire démonter dans tous les sens ?

Beaucoup. Quand je me prépare chez moi, je suis déjà excitée à l’idée d’aller tourner. Je suis ouverte et je mouille. J’aime cette vie. C’est mon choix.

Mais quand tu encaisses Mandingo, où diable la mets-tu ?!

On ne me l’avait jamais posée celle-là ! Et bien ce n’est pas parce que je suis petite que je n’ai pas une grande capacité. Ça remonte très haut. Je la sens jusque dans mon ventre. Quand tu regardes mes scènes interraciales, le sexe de Mandingo, mais aussi celui des autres, je ne le rentre pas totalement ou alors il se plie.

Je t’arrête tout de suite, le terme interracial est quasiment prohibé en France…

Pourquoi ? Je ne comprends pas.

Ce serait trop long à t’expliquer. Que penses-tu de l’immixtion grandissante du législateur dans les relations sociales et privées ?

Désolé, je ne comprends pas un mot de ta question. Je peux te rappeler ?

Nous sommes sur Skype et je comprends que Piper a maille à partir avec son toutou. Peut-être que ma question totalement saugrenue l’aurait dissuadée de me rappeler, mais non. Dix minutes plus tard, elle rappelle.

Excuse-moi, ma chienne réclamait que je la sorte.

Je t’en prie. Elle s’appelle comment ?

Kimberley. C’est ma raison de vivre.

Comment vas-tu faire ? Elle n’a pas la même espérance de vie qu’un humain.

Elle n’a que deux ans. Je ne pense jamais au moment où je la perdrai. Jamais. C’est quelque chose que je ne pourrai pas supporter. C’est impossible.

Revenons à nos moutons. Avec un physique comme le tien, la vie est-elle plus facile ou plus dure ?

Ça dépend pour quoi, mais je dirais que oui, c’est plus compliqué de me faire respecter et d’être prise au sérieux. Je ne garde plus ma carte d’identité dans mon portefeuille. Je dois la sortir trop souvent pour justifier mon âge. Elle se balade dans mon sac.

Tu ne te dis pas aussi que c’est parce que tu portes un appareil dentaire…

Les mecs adorent. Je n’en porte plus depuis l’année dernière. Regarde (elle sourit). Quand j’ai commencé à gagner de l’argent, j’en ai profité pour refaire mes dents. Il n’y a pas d’âge pour s’améliorer. Je n’ai jamais eu honte sauf quand on m’a empêchée d’acheter une bière au drugstore. J’avais oublié ma carte d’identité. La femme n’a rien voulu savoir.

On te branche souvent pour des tournages avec des actrices qui jouent le rôle de ta mère ?

Ça et pour être soumise aussi. On me met avec des acteurs ou des actrices très musclés ou plus vieux car je suis une actrice différente, c’est ce que tout le monde dit. Mais la majorité de mes scènes sont avec des acteurs qui n’ont pas plus de 30 ans. Je préfère. Je n’aime pas trop regarder dans les yeux mon partenaire quand il est vraiment plus vieux que moi. Ça me gène.

Quelles sont les meilleures BBW avec lesquelles tu as travaillé ?

Je n’ai pas retenu tous les noms. J’ai fait des selfies avec Phoenix Marie qui est très connue. Il y a eu Alison Tyler et Alura Jenson qui ont été gentilles avec moi. On aurait dit mes « mamans » en tournage.  

Tu aimes que les acteurs jouissent dans ta bouche ?

Pas trop. Ça a un goût amer alors j’essaie de ne pas avaler. Je fais une boule et je joue avec, mais quand la caméra s’arrête, je recrache.

Sur beaucoup de tes fellations, j’ai mal pour toi… Est-ce agréable ?

Ça l’est au début, mais il arrive toujours un moment où je fais couper la scène sinon je vomis. Alors oui, c’est difficile car on me book beaucoup pour des scènes de groupes avec plusieurs acteurs et certains, mais peu savent quand ils doivent s’arrêter.

N’y a-t-il pas un « safe word » à ce moment-là ?

Avec une grosse queue dans la bouche, ce n’est pas évident de se faire comprendre. Je plante mes ongles dans la cuisse du mec quand il me prend la tête, me pince le nez et que ça va vraiment trop loin.

C’est facile de faire ce métier ?

C’est mon choix et oui, c’est génial. Je suis libre, je fais tout ce que je veux. Je vis au soleil dans un appartement qui me plait. Le X a été une libération. Je ne parle jamais de mon passé, mais sache que ça a été vraiment minable. Si j’ai la vie qui me plaît désormais, c’est grâce au porno. Je ne l’oublierai jamais.

Piper Perri

22 ans

Originaire de Harrisburg (Pennsylvannie)

1m45

37 kg

75A

Filmo sélective :

- 2 Vipers VS Piper (Bang Bros)

- Interracial Blowbang : Piper Perri (Dogfart Network)

- Little Size Queens (Evil Angel)

Dimitri Largo

À propos de Dimitri Largo

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.