Natalie morales aux paparazzis : « Ma chatte m’appartient »

L’actrice américaine Natalie Morales n’est pas contente et elle le fait savoir. Elle est furieuse après le photographe qui a réussi à photographier sa culotte le soir de la première du film Battle of the sexes avec Emma Stone et Steve Carell. L’ambiance n’étant pas favorable aux abus, Natalie pète un câble publiquement. 

Natalie Morales, peu ou pas connue en France, est une actrice US d’origine cubaine - d’où son charme latino - dont la carrière cinématographique décolle doucement. Avant ce film avec la délicieuse Emma Stone, Natalie a joué dans différentes séries télévisées et a réussi à décrocher des petits rôles dans des films comme Wall Street : money never sleeps (2010) avec Michael Douglas et Shia Labeouf, et Going the distance (Trop loin pour toi, 2010) avec Drew Barrymore.

On avait déjà vu des incidents de robe bien plus chauds que celui-là

Une Première sous le signe de la culotte

La Première officielle du film sorti le 22 novembre dernier sur nos écrans, a eu lieu fin septembre à Los Angeles. Emma Stone, égale à elle-même, était sublime de beauté et de simplicité (quand on connaît le prix des robes de créateurs pour ce genre d’événement, la simplicité a un prix). Natalie avait misé elle sur une très belle robe de soirée bleu nuit ; robe fendue et sexy comme il se doit quand on passe devant les photographes. Mais personne n’avait prévenu notre jolie américano-cubaine qu’on ne doit pas rajuster sa robe fendue très haut une fois qu’on est sur le photo call. Sans surprise, un coquin en a profité pour revendre sa photo avec un bout de culotte - pas bien méchant - à des sites plus intéressés par la chatte de l’actrice que par son talent, admettons-le.

Voilà la photo qui a déclenché la polémique

« On a voulu photographier mon vagin »

Là où d’autres actrices seraient passées à autre chose, Natalie a opté pour une approche plus agressive et, avec quelques jours de décalage et le temps de la réflexion, elle a choisi d’exprimer sa colère sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’avec l’affaire Weinstein et ses suites dévastatrices, il ne fait pas bon abuser de l’intimité féminine ces dernières semaines. Natalie n’y va pas par quatre chemins et on peut deviner qu’elle aurait bien mis le photographe fripon dans la liste des #balancetonporc. D’abord sur Twitter, elle précise qu’il ne s’agit pas d’un « incident de garde-robe » mais d’un individu qui a volontairement cherché à prendre « une photo de [son] vagin ».

Emma Stone et Steve Carell, les deux têtes d'affiche du film

Jennifer Lawrence et Emma Watson elles aussi victimes

Pour ce qui est du cadre légal, si les juges américains sont bien plus durs quand il s’agit de photos des enfants de stars, ils sont plus coulants quand les images sont prises lors d’événements publics. « Si quelqu’un entre dans mon jardin et me photographie nue à travers la fenêtre, c’est illégal mais on peut trouver les photos partout le lendemain. C’est débile. », s’indignait Jennifer Lawrence, aussi célèbre pour sa filmo que pour les images d’elle nue piratées sur son téléphone. L’an dernier c’est Emma Watson, célèbre pour son rôle d’Hermione dans les Harry Potter, qui râlait sur les images d’elle prises, par les tabloïds anglais, avec culotte transparente et option poil, lors de son 18e anniversaire.

L'avantage du piratage, plus de culotte sous la robe vu qu'il n'y a ni robe ni culotte
Emma Watson et la photo incident le soir de ses 18 ans - jolie culotte

Scandale photographique ou opportunité ?

Quand nombre de producteurs, réalisateurs et autres stars du cinéma sont jetés aux orties à cause de leurs antécédents de dérapages ou d’agressions sexuelles, Natalie aurait tort de s’asseoir sur son mécontentement. Elle déplore que ce qui aurait dû être un des plus beaux jours de sa vie professionnelle soit devenu « ma chatte sur Internet ». Natalie a raison, sa choupinette lui appartient et c’est à elle de décider à qui elle veut la montrer. Pour conclure, disons simplement que sans cette polémique, son passage lors de cette soirée comme son rôle dans ce film, seraient passés plutôt inaperçus. De là à penser qu’elle aurait voulu faire le buzz en exploitant la lubricité d’un photographe… Ne soyons pas cyniques.

Arrivée d'Emma Stone tout en charme pour la Première

Une dernière chose, d’un point de vue strictement personnel : s’il vient à Emma Stone l’envie d’avoir elle aussi une wardrobe malfunction, avec ou sans culotte, je serais ravi de me charger des photos. Quand on peut rendre service…

Jason Cold

À propos de Jason Cold

Reporter bilingue basé aux États-Unis, spécialiste du Xbiz américain.