Chauds lapins les Parisiens !

Est-ce dû à l’air de la capitale ou au rythme de vie dans la Ville Lumière ? Toujours est-il que les sites de rencontre y favorisent les coups d’un soir, d’après la dernière étude Ifop commandée par Cam4. Une récurrence annuelle, sur la vie sexuelle des Parisiens à l’heure de Meetic et autre Tinder. De quoi mieux comprendre et analyser le comportement des habitants de la capitale, et plus largement des Français.

On parle souvent du mariage comme d’une occasion idéale pour s’envoyer en l’air. Mais contrairement à la réputation sulfureuse qui accompagne cet événement, c’est un moyen moins propice qu’un site de rencontre pour trouver un partenaire sexuel. Plus d’un tiers des Parisiens (34 %) ont déjà couché avec une personne rencontrée en ligne (dont 16 % dès le premier soir). Un résultat qui s’explique notamment par la possibilité de multiplier les rencontres pour trouver le bon partenaire et le fait qu’on commence à faire connaissance en ligne, avant de se voir physiquement.

Si le nombre de Parisiens ayant déjà couché le premier soir avec une personne rencontrée sur un site de rencontre n’est pas plus important, ce n’est pourtant pas faute de challengers. La proportion de Dom Juan numériques qui cherchent une aventure sans lendemain sur les sites s’établit à 37 % à Paris (27 % pour la moyenne nationale). Un trait particulièrement vrai chez les hommes (53 %) tandis que les femmes cherchent très majoritairement une relation sérieuse (82 %).

L’usage des sites de rencontres est indéniablement entré dans les mœurs. Par rapport aux sages provinciaux, les Parisiens n’hésitent pas à s’y inscrire (61 % l’ont déjà fait au moins une fois dans leur vie pour une moyenne nationale de 47 %). Même si la proportion est inférieure en ce qui concerne les applications (43 % des Parisiens en ont déjà utilisé une), elle traduit un beau succès si l’on tient compte de leur ancienneté moindre en comparaison des sites. La géolocalisation et l’anonymat relatif qu’elles proposent expliquent certainement ce succès.

Ceux qui ont déjà testé un site de rencontre le savent bien, le plus gros challenge est d’obtenir un rendez-vous en vrai. Mais une fois cet obstacle franchi, c’est la fête. 83 % des Parisiens ayant déjà réussi à concrétiser une rencontre numérique affirment ainsi avoir eu un rapport sexuel avec une personne abordée via Internet. Forcément, quand on effectue au préalable un tri en ligne pour ne retenir que les personnes qui nous plaisent physiquement et/ou intellectuellement, ça aide un peu. Pour les mêmes raisons, la proportion de relations amoureuses (67 %) et d’aventures sans lendemain est aussi assez élevée (66 %).

Vous avez rendez-vous avec quelqu’un rencontré en ligne ? Pensez à prendre des Frisk ou des Tic-Tac avec vous. Dans 72 % des cas, les Parisiens se sont roulés une pelle lors du premier rencard. Et pour 60 % des habitants de la capitale, les choses sont allées jusqu’au rapport sexuel dès la première entrevue. D’ailleurs, près de la moitié (52 %) ne s’est pas embêtée à proposer une sortie avant de passer aux choses sérieuses, et a retrouvé le partenaire d’un soir directement à son domicile. Pratique.

Plus d’infos : www.cam4.fr/presse

Elise

À propos de Elise

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).