Le petit guide du sexe oral

Tout comme recevoir une pipe, se faire bouffer la chatte, est tout aussi orgasmique, à condition que cela soit bien réalisé. Mais comment faire ? Pas de panique, ce petit guide éclairera votre lanterne ou vous remettra juste en confiance pour devenir un dieu de la langue.

Il faut déjà être clair sur une chose, un bon cunnilingus demande un peu plus de technique ou de pratique qu’une turlutte. Et pour cause, si certains hommes ont du mal avec le sexe oral, ce n’est pas parce qu’ils n’aiment pas ça, mais juste qu’il s’agit d’un exercice délicat. Tout le secret d’un broute-minou réussi, réside dans la capacité à bien interpréter les signes. Vous pouvez bien être le Terminator du sexe, si vous n’écoutez pas et n’êtes pas capables de lire les émotions de votre partenaire, le chemin de l’apprentissage sera encore long. Voici donc une liste exhaustive de quelques trucs à retenir si vous voulez devenir un parfait linguiste…

La (fausse) application Lickster, pour s’entrainer sur un smartphone, imaginée par The Kloons.
  1. Ne pas se forcer

Si vous n’avez pas l’envie de le faire, inutile de descendre à la cave de madame, car vous ne mettrez pas de cœur à l’ouvrage. Pour un résultat probant, il faut de l’entrain !

  1. Soigner l’entrée

Comme pour les artistes et leurs numéros, l’entrée a toute son importance. Alors, commencez par lécher doucement, et n’hésitez pas à renforcer votre respiration. Cela enverra de petites vibrations sensorielles qui stimuleront le clitoris. Démarrez juste au-dessus de son petit bouton de rose puis descendez tout du long jusqu’au vagin.

Le cunnilingus reste l’un des préliminaires les plus appréciés de la gent féminine.
  1. SOS sécheresse

Un sexe féminin sec est une vulve que l’on pourrait qualifier de malheureuse. Et personne n’aime laisser les autres tristes. Si, lorsque votre main plonge au but tant désiré, vous avez la sensation d’un terrain de foot en pleine canicule, rebroussez chemin. C’est un signe évident de retour à la case départ : câlins et caresses. Pour les plus nuls en géographie, assurez-vous de bien placer vos doigts, l’humidité du con féminin émane juste entre les lèvres vaginales.

  1. Avant de plonger !

Maintenant que le plaisir a eu le temps de monter progressivement au rythme de vos caresses, il est l’heure de la plonger dans les tréfonds de sa moule accueillante. Dégagez-vous de l’objectif et prenez un peu de recul avant d’y retourner pour le second round. Sortons du scénario d’un film, ne mettez pas la couverture sur votre tête, il fait super chaud là-dessous. Il serait dommage de casser l’ambiance parce que vous avez besoin de dix secondes d’air frais.

S’il est bien réalisé et que Madame est une femme fontaine, vous goûterez aux joies du squirt… Champagne !
  1. Go, go, go !

On y va crescendo, commencez par embrasser ses seins puis descendez sur son ventre en faisant un petit tour par son nombril. La sensualité est la clef pour la montée du plaisir. Doucement mais sûrement, continuez votre progression vers l’intérieur de ses cuisses. Quand vous êtes fin prêt, lancez-vous ! Tournez autour de son vagin quelques petites secondes avant de le lécher délicatement. Après tout cela, place à votre imagination, soyez spontané !

  1. Ne pas oublier :

Ne mordez jamais une chatte et ce, sous aucun prétexte, aimeriez-vous qu’une femme plante l’un de ses crocs dans votre queue ?

 

Elise

À propos de Elise

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).