Sabina Rouge : « Quand vous aimez du porno, vous devez y contribuer »

Ses débuts en webcam ont fait exploser les compteurs car Sabina Rouge possède une beauté naturelle et revigorante, le Graal chez les amateurs. Ces derniers seront ravis de savoir qu’elle vient de poser un orteil dans le X avec ses premières scènes saphiques. Lolita cultivée, curieuse et lunaire, Sabina est une petite perle qui réclame un entretien. C’est fait.

LVDX : Pourquoi cette couleur de cheveux ?

Sabina Rouge : Mais c’est ma couleur naturelle ! Plus jeune, j’étais plus rousse et plus claire. J’ai même de petites taches de rousseur qui me complexent alors je les dissimule la plupart du temps sous le maquillage.

Je vais m’enfoncer mais puis-je te demander si tes lèvres sont naturelles ?

Ça ne me choque pas parce qu’on me le demande souvent. Tout est naturel chez moi. Et si mes lèvres dessinent un cœur parfait, je n’y suis pour rien. Pour la nourriture, c’est pareil : je mange vegan et je trouve que ça me réussit plutôt bien. J’essaie d’être reconnaissante et de rendre à la nature tout ce qu’elle m’a offert.

C’est moi ou tu as choisi un pseudo qui sonne français ?

Rouge est le nom de mon parfum favori et en plus, j’ai du sang cajun, Monsieur (en Français) ! Du côté de ma mère, j’ai des origines italiennes aussi. Je suis métissée sur plusieurs générations.

Je suppose que tu es devenue webcam girl pour l’argent, forcément, mais quelles sont tes autres motivations ?

Tu as raison, mais j’aime avant tout m’exhiber parce que je me trouve jolie. La nature m’a bien pourvue. J’aime aussi susciter le désir. Si je fais mon petit regard de salope, aucun mec ne me résiste.

Après la cam, tu t’attaques à l’échelon supérieur : la vidéo mise en scène.

Je fais ce que je fais déjà par webcam et pour Playboy et Penthouse, je n’ai fait que des photos érotiques et des vidéos où je teasais.  Pour Nude Art et Girlfriends films, je suis en solo et avec une fille. Pour All ladies Shaved, je m’enfonce un sextoy dans les escaliers. En fait, sur une échelle, de câlins à sexe sauvage, j’ai de plus en plus besoin de tout !

Quand te voit-on passer à l’hétéro ?

Si je te dis « jamais » me croiras-tu ? La pénétration n’est pas l’Alpha et l’Omega. Les hommes pensent que les femmes raffolent de leur bite, mais ils se trompent. Même si je suis bi et que j’aime aussi les hommes, ils se voient souvent trop indispensables. Et je tiens à signaler que cette question n’est pas liée à l’argent.

Donc tu as un mec dans ta vie…

Peut-être que oui, peut-être que non, je le garde pour moi. Il ne faut jamais trop en dire, je laisse planer le mystère.

Tout le monde aimerait te savoir seule !

Ça fait partie du jeu.

Je me trompe si je te dis que tu n’as pas de complexe avec l’argent ?

Aucun. J’ai même un message : quand les fans voient leur modèle favorite en galère financière, les tweets d’encouragement, c’est bien, mais quelle a été la dernière fois qu’ils ont tippé pour elle ? Quand vous appréciez le contenu de quelqu’un ou celui d’un studio, alors vous devez contribuer à son succès ou vous faites partie du problème

Donc tu adhères au concept #pay4yourporn ?

Mais total. Ça tombe sous le sens ou il ne restera plus personne à admirer. Qui sera content si je décide de ne plus m’investir parce que ça n’en vaut plus le coup ? Je dois me sentir suivie et soutenue.
Qu’est-ce qui te passionne dans la vie ?

Les voyages, la cosmologie, le rock vintage des années 70, lire un livre sur la plage et m’exhiber devant une caméra.

Je parie que tu aimes les Pink Floyd !

J’adore ! C’est l’un de mes trois groupes favoris. Leurs morceaux, c’est comme un trip astral. Ils me font voyager aux confins de l’univers.

Et le cul, ça te fait voyager aussi ?

Totalement ! Et quand tu associes le sexe à une musique planante, c’est comme de communiquer avec l’univers.

As-tu une grosse libido ou ce n’est que pour le show ?

J’aime baiser le matin, ça me met de bonne humeur. Et comme je fais souvent des rêves érotiques, je me réveille toute mouillée et excitée. Il faut être sélectif avec son énergie. Sentir les vibrations du matin et laisser la journée s’accorder avec elles.

Spiritualité et business du corps, c’est plutôt opposé, non ?

Pas du tout, je pense que nous sommes tous connectés à l’univers et au cosmos, mais très peu de gens parviennent à en prendre conscience. Le sexe fait justement partie de ces moments où le fait d’appartenir à une conscience collective devient plus facilement perceptible pour les êtres humains. Que je gagne ma vie grâce à la chose la plus belle et naturelle de ce monde est une bénédiction. J’aime mon travail : je me lève, bois mon thé, fume mon joint et mange une jolie chatte. Que pourrait-on vouloir de plus ?

Où faut-il s’attendre à te voir dans les mois qui viennent ?

En ce moment, je suis souvent d’humeur à vouloir un joli minou posé sur mes lèvres. Comme l’appétit vient en mangeant, j’espère tourner de plus en plus de scènes pour mon site et les studios qui mettent en valeur une image glamour, avec de beaux environnements et de belles lingeries. Je suis active sur les réseaux sociaux pour me faire connaître auprès de plus en plus de fans et je serai aussi plus active encore par webcam. Pour ça, j’essaie de m’entourer de personnes positives. J’aime voir les gens heureux et réussir. La vie est un voyage pas une compétition.

Sabina Rouge

20 ans

Originaire de Santa Barbara (Californie)

1m63

45 kg

80B

Filmo sélective :

- Cheer Squad  Sleepovers 26 (Girlfriends Films)

Dimitri Largo

À propos de Dimitri Largo

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.