Philippe de l’Elixyr : « Ici, les genres et les pratiques se mélangent dans un esprit convivial et ludique. »

L’Elixyr est de ces établissements libertins uniques en leur genre tant par leur qualité que par les services proposés. Philippe gère ce lieu depuis maintenant onze ans et en a fait l’une des boîtes hot les plus réputées de France, figurant aujourd’hui dans le Top 10 des meilleurs clubs de l’Hexagone ! Quelle est donc la recette d’un tel succès ? Philippe nous répond.

Comment définiriez-vous l’esprit de votre club ?

Je pense que c’est avant tout l’ouverture et la diversité. En ce qui concerne l’esprit de l’Elixyr, je dirais que c’est une ambiance festive et conviviale. On y vient pour se faire plaisir et l’on ne repart jamais déçu.

Votre établissement se DIT « non conformiste ». Qu’est-ce que ça implique ?

Qu’il ne se conforme pas aux usages établis, qu’il ne rentre pas dans les cases. C’est exactement ce que nous avons voulu faire, lorsque nous nous sommes lancés dans l’aventure Elixyr. On se veut un endroit où les passions se libèrent, et où chacun peut être qui il veut, sans jugement. C’est dans cette optique que nous avons ouvert notre donjon SM, chose que vous ne trouverez pas dans tous les clubs !

Que proposez-vous à vos nombreux clients ?

À l’Elixyr, les coquins ont un large choix s’ils désirent passer une agréable soirée. Nous disposons d’un espace dancefloor avec des barres de pole dance, de bars avec softs et alcools, d’un espace détente avec des coins câlins à thèmes, d’un donjon équipé, d’un espace balnéo avec sauna-hammam-jacuzzi, d’un espace fumeurs, d’un espace extérieur, d’une restauration (selon les soirées) et d’un hébergement à quelques mètres du club. En résumé, tout ce qu’il faut pour que nos clients soient satisfaits et surtout reviennent.

Du coup, que trouve-t-on dans le donjon SM de l’Elixyr ?

Le donjon fait partie intégrante du club. C’est un espace d’exception pour jeux exceptionnels, un lieu de prédilection pour les pratiques BDSM. On peut y trouver tout un équipement propice aux jeux et à tous les types de fantasmes, tels qu’une croix de Saint-André, des cages, une table de gynéco, un carcan, etc. Si vous cherchez un endroit pour vous adonner à ce genre de pratiques, je pense que venir à l’Elixyr est tout indiqué.

Peut-on dire que l’Elixyr est un établissement fetish ?

Oui probablement, car par fetish, on peut comprendre que nous sommes un lieu de magie et, d’après nos clients, c’est justement toute la particularité de l’Elixyr : c’est un endroit magique [rires]. Nous sommes un peu déconnectés du monde extérieur, je dirais. Ici, les gens peuvent être qui ils veulent, en toute liberté, sans craindre d’être jugés. Mais surtout, ce qui fait de l’Elixyr un lieu dit « fetish », c’est tout le matériel que nous mettons à disposition pour que nos clients puissent s’amuser et vivre leurs fantasmes.

Qu’est-ce qui fait l’originalité de votre établissement ?

La diversité, sans hésiter. C’est le mélange des genres que l’on peut trouver sur une même soirée. Ainsi, les amateurs de balnéo croisent les fans de sadomasochisme, qui rencontrent les libertins eux-mêmes interpellés par des travestis… Les genres, les pratiques se mélangent dans un esprit convivial et ludique. Ce sont de belles rencontres, des moments de douceur, parfois de domination, le tout dans une atmosphère respectueuse des envies et des limites de chacun. Tant que vous êtes respectueux, et que vous êtes prêt à accepter les envies des autres, vous êtes bienvenus à l’Elixyr !

D’après les critiques, l’un de VOS points forts, ce sont les belles filles. Qu’en dites-vous ?

Vraiment ? [Rires] Dans ce cas, j’aurais tendance à penser que les critiques se trompent, car le point fort de l’Elixyr ce n’est pas les belles filles, mais les femmes qui ont du charme, ce qui les rend encore plus belles ! Ici, elles sont traitées avec respect et nous savons les apprécier à leur juste valeur. Le charme, c’est quelque chose qui se travaille et c’est pour cela que je pense qu’elles méritent notre admiration et, oui, elles sont très nombreuses à l’Elixyr !

Quel type de soirées organisez-vous ?

Nous organisons, effectivement, différentes soirées et toujours, au moins une fois par mois, avec un thème fort. C’est-à-dire souvent des thèmes avec spectacles où, nous essayons de faire participer au maximum la clientèle. La soirée Boys or Toys est particulièrement appréciée. C’est l’occasion pour nos clients de s’ouvrir à l’art de plaire, de découvrir de nouvelles façons de faire. C’est réellement LA soirée où nos visiteurs peuvent s’amuser en découvrant les mille et une façons de s’éveiller au plaisir.

Justement, la diversité des pratiques, ça peut aller chercher loin ! Y a-t-il seulement une limite ?

Ah, ça, c’est la grande question ! Elle n’est jamais plaisante, mais il faut l’aborder, car tenir ce genre d’établissement, c’est aussi veiller à la sécurité et au bien-être de nos clients et, malgré notre très grande ouverture d’esprit, il est évident que tout n’est pas permis. Ainsi, nous acceptons toutes sortes de pratiques tant que le plaisir et la liberté sont de la partie, et surtout que le Samu n’a pas à se déplacer [rires]. Donc comportez-vous bien, soyez respectueux, assurez-vous du consentement de votre partenaire, faites toujours en sorte de ne pas déranger les autres clients et tout se passera bien !

Et à quel moment les choses commencent-elles à s’échauffer ?

Quand les coquins sont là [rires]. Ce sont eux qui mettent l’ambiance au club ! Nous ne faisons que leur donner la possibilité de lâcher prise, de s’amuser, de se faire plaisir. À partir du moment où ça commence à se remplir, le thermomètre a tendance à grimper et d’après-moi, c’est à ce moment-là que nous avons les plus beaux moments.

Y a-t-il un dress code ?

Ça, c’est le même principe que pour les limites. Oui, il y en a un : le bon goût ! Être respectueux de l’autre c’est aussi savoir bien s’habiller, c’est-à-dire pas de manière négligée. Cela va de pair avec la courtoisie due à chacun de nos clients. Donc si vous voulez rentrer à l’Elixyr, mesdames et messieurs, un peu de bon goût et de bienséance !

l’Elixyr est dans le top 10 des meilleurs clubs libertins de France d’après La Voix du X. Comment l’expliquez-vous ?

Pour être dans le Top 10, il faut être cohérent et que tous les paramètres soient au vert : accueil, propreté, déco, musique, tarifs. C’est assez simple, en vérité. Cela traduit simplement un accueil et des services de qualité, et je dois dire que nous en sommes vraiment très fiers, car nous avons travaillé très dur pour offrir à nos clients un lieu où ils ont plaisir à venir passer leurs soirées pour exprimer leurs désirs. D’ailleurs, je crois qu’ils nous en sont reconnaissants et ça nous fait chaud au cœur.

Avez-vous une anecdote sexy-rigolote à nous raconter sur l’une de vos soirées ?

Toutes les soirées sont différentes et ont leur lot d’anecdotes… Franchement, je ne saurais laquelle vous raconter ! Ce qui est le plus fou c’est tout ce qu’on peut retrouver après les soirées [rires]. Par exemple des caleçons, des strings, des soutiens-gorge, et autres sous-vêtements sexy et colorés… C’est très fréquent à l’Elixyr ! Notre boîte d’objets trouvés a tendance à déborder. Parfois, on pourrait se demander comment repartent les coquins [rires].

L’ELIXYR CLUB

Tout y faut – 3, route de Saint-Jean 17 330 Vergné.

06 12 33 28 10

elixyr.fr – contact@elixyr.fr

Encadré :

Ouvert du jeudi au samedi.

Jeudi : 18 h 00 – 02 h 00

Vendredi : 22 h 00 – 03 h 00

Samedi : 22 h 00 – 05 h 00

Dimitri Largo

À propos de Dimitri Largo

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.