Marie-Paule de « L’Amour est dans le pré » : « Après tout, si je choque les gens, tant pis pour eux ! »

C’est une fan de porno un peu spéciale, que nous avons rencontrée : Marseillaise haute en couleur, elle s’est fait connaître, en 2014, dans la 9e saison de « l’Amour est dans le pré » sur M6. Cette amoureuse de la vie et de ses plaisirs, volontiers exhib et un brin provoc, connaît bien l’univers libertin et le site de pornographie Jacquie et Michel… 

Comment vous êtes-vous retrouvée dans « l’Amour est dans le pré » ?

En fait, je ne me suis pas inscrite pour trouver l’amour. J’adore cette émission, et j’ai vu un jour le portrait d’un agriculteur qui avait perdu son enfant et cherchait une compagne, ça m’a fait de la peine. Je lui ai écrit une lettre en lui souhaitant le meilleur, qu’il trouve quelqu’un qui le rende heureux. À la fin, j’ai mis ma photo et M6 m’a téléphoné pour me dire que j’étais sélectionnée. Je me suis dit : « Ok, ce sera un week-end sympa à Paris, j’y vais ! » Une fois là-bas, je me disais qu’il n’allait pas me choisir. À l’étape du speed dating, comme je déconne tout le temps, j’ai dit plein de conneries, et puis j’ai attendu la fin du tournage pour repartir à Marseille. Contre toute attente, c’est moi qu’il a choisi, avec Marie-Line. Comme j’adore les animaux, je me suis dit que ce serait une expérience de vivre un moment dans une ferme. Et effectivement, c’en fut une très belle !

Vous êtes restée en contact avec le candidat, François ?

Oui, quand je suis rentrée à Marseille, j’ai continué à l’appeler, parce que je l’aimais bien. Marie-Line m’a fait des histoires. Elle m’a dit que j’essayais de lui prendre François ! Alors que ce n’est pas du tout mon type d’homme ! Déjà, c’est un gentil mec, mais il boit beaucoup et il est sale. Moi, j’aime les hommes distingués ! C’est dommage, car l’expérience en elle-même m’a plu. J’ai vécu ma petite vie au milieu des animaux, et j’ai laissé François et Marie-Line tranquille. J’aurais voulu que ça se passe autrement. C’était une belle expérience, au départ, mais c’est parti en « biberine » [pour les non-Marseillais, l’expression signifie « tomber en déconfiture »] !

J’ai vu que vous aviez fait des photos un peu sexy ! sur le site nonstopzapping.com, on peut lire : « Marie-Paule dévoile les photos hot de son passé sulfureux »

Oui, enfin, ce n’est pas si hot que ça. Je n’ai jamais fait de photos osées ! On voyait juste mes seins. Mais dès que j’ai fait ces photos, ça a fait le buzz ! Les gens sont vraiment coincés [rires] !

Mais alors, de quel passé sulfureux est-il question ?

Dans ma jeunesse, j’ai fait des défilés pour de la lingerie, des spectacles, j’ai été meneuse de revue en cabaret. C’est vrai que j’ai fait quelques photos dénudées, mais ça n’avait rien de choquant. Après tout, si je choque les gens, tant pis pour eux !

On vous a quand même beaucoup critiquée à cause de cela.

Ce sont les femmes qui m’ont critiquée, pas les mecs [rires] !

Après l’émission, vous avez gardé une visibilité médiatique, mais en jouant sur une image sexy

Après l’émission, la Coupe du monde de foot a eu lieu. À cette occasion, j’ai fait quelques photos sexy que j’ai mises sur Twitter. Les médias s’en sont tout de suite emparés !

Vous connaissez bien Jacquie & Michel ?

Juste après « l’Amour est dans le pré », je suis sorti avec un garçon. Avec ses amis, ils n’arrêtaient pas de dire : « On dit merci qui ? » Je ne comprenais pas. Un jour, il m’a dit qu’il voulait me montrer un site porno, et c’était le site de J&M. J’ai compris de quoi ils parlaient !

Le site vous a plu ?

Disons que ça ne m’a pas choqué… Ça m’a plutôt fait rire.

Vous imagineriez tourner une scène pour eux ?

Non, pas du tout ! Pourtant, je suis ouverte d’esprit, je passe mes vacances au Cap d’Agde, je connais les endroits libertins, mas je reste très fleur bleue.

Vous passez vos vacances dans le village naturiste ?

Oui, j’ai été initié à l’univers libertin par le même copain qui m’a fait découvrir Jacquie & Michel. Moi, je pensais que quand on rentrait dans un club, les gens vous sautaient dessus. En fait, c’est tout le contraire : dans ces endroits-là, on vous respecte plus que dans les boîtes « traditionnelles », ou l’on se fait brancher par des gros lourds. Je ne suis pas libertine, je ne partagerais pas mon mec, mais c’est très excitant d’y aller à deux !

Maintenant, vous avez toujours une actualité ?

Pour mon anniversaire, je vais sortir une vidéo sur Viméo, avec des photos sexy ou l’on verra mes fesses !

Quel genre de scène préférez-vous, sur le site ?

J’aime bien les scènes ou les mecs font des cunnis. Dès que ça devient un peu trop sauvage, ça ne me plaît plus.

Vous ne regardez pas du porno toute seule ?

Non, juste avec mon copain. Je n’ai pas besoin de ça pour m’exciter, mais c’est vrai que ça apporte un petit plus.

Vous connaissez la boutique J&M de Marseille ?

Oui, j’y achète plein de trucs pour mes amis, notamment pour leurs anniversaires. C’est rigolo, et c’est toujours un succès !

Vous achetez plutôt des sex-toys ou des goodies ?

Plutôt des tee-shirts. Les sex-toys, j’ai peur que ce soit mal interprété [rires] ! Les gens sont quand même assez coincés. Figurez-vous que j’ai caché longtemps que j’allais au Cap d’Agde. Je l’ai découvert avec Marie-Line [de « L’amour est dans le pré »]. Par la suite, je me suis dit : pourquoi le cacher ? Après tout, je suis célibataire !

Vous y êtes plutôt active ?

Disons que si un mec me plaît, je vais me le faire !

On vous y reconnaît ?

Oui. Je ne voulais pas qu’on me reconnaisse là-bas, mais je ne suis pas passée inaperçue ! En plus, j’aime m’amuser, j’ai un franc-parler, donc on me remarque !

Vous travaillez toujours dans le relooking ?

Oui. D’ailleurs, j’ai une anecdote à propos de J&M. Un jour, je suis arrivée chez une cliente assez coincée. Quand elle s’est présentée, elle m’a dit : « Moi, c’est Michèle et voici mon mari, Jacky ». Je suis partie à rire ! J’ai essayé de les imaginer en train de baiser ! Elle m’a demandé : « C’est ma tête qui vous fait rire ? » Et c’est parti en live ! Je me suis aperçue, par la suite, que tout le monde connaissait Jacquie & Michel. Un jour, j’étais avec une copine dans un magasin, on déconnait, et au moment de payer, je demande : « On dit merci qui ? » et des jeunes à côté de nous ont répondu : « Merci Jacquie & Michel ! » C’est incroyable !

Vous aimez faire des exhibs ?

Oui ! J’adore aller bronzer nue au Vahiné. C’est une boîte libertine de Marseille avec une piscine et des transats. C’est très agréable…

Je peux vous demander votre âge ?

Cinquante ans [rires]…

Merci Marie-Paule !

Merci Jacquie & Michel !

Pierre Des Esseintes

À propos de Pierre Des Esseintes

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.