L’art du sexfie, pour elle… et lui

Comblant à la fois nos pulsions voyeuristes et exhibitionnistes, le sexfie, ou « selfie sexuel » est devenu à la fois jeu érotique et nouvelle manière de draguer. Il serait dommage de s’en priver, pourtant, le sexfie exige de prendre certaines précautions : avez-vous suffisamment confiance en l’autre ? Utilisez-vous le bon médium ? Comment éviter les pièges des nouvelles technologies ?

On peut, sans exagérer, dire que le selfie, autoportrait pris à bout de bras ou de perche, fut sexuellement détourné dès ses débuts… Les nouvelles technologies permettent aux plus timides de se désinhiber, virtuellement s’entend. Mais que l’on soit un homme ou une femme, on peut oser beaucoup de choses derrière son écran, tant que l’on peut revenir en arrière. Est-ce le cas quand on envoie une photo de son intimité en gros plan ? Non, car impliquer son image signifie passer un cap… Selon le degré d’insouciance dont vous ferez preuve, les conséquences seront comiques, embarrassantes, ou carrément dramatiques ! Il faut donc connaître un certain nombre de règles. Le virtuel a ses codes, la vie réelle en a d’autres !

Dick pics : attention aux fautes de goût !

selfie-Apple-and-a-Peach

Madeleine Holden, avocate néozélandaise, a créé un tumblr intéressant, dédié à la critique objective de « photos de bite ». Sans aucun jugement de valeur quant à la taille ou à l’apparence des attributs, elle s’intéresse à la manière dont la photo est cadrée, son originalité, son humour… Si vous comprenez l’anglais, n’hésitez pas à vous inspirer de ses conseils avant de vous risquer à envoyer une photo susceptible d’agresser irrémédiablement les pupilles de celle que vous comptiez impressionner.

Notre avocate donne des indications précieuses, concernant le décor par exemple. Ça n’a l’air de rien, mais pour réaliser une belle dick pic, il faut soigner l’arrière-plan (éviter le bouquet de fleurs desséché dans son vase, le poster du PSG, le papier peint avec scènes de chasse à courre…), et la lumière (la lumière glauque de l’écran de votre ordinateur portable n’est pas du meilleur effet). La photo idéale selon Madeleine Holden ? Elle est ici. Les mêmes règles s’appliquent évidemment aux femmes : un sexe féminin, aussi joli soit-il, ne supporte pas davantage l’approche clinique. A ce propos, évitez absolument le flash !

Choisir la bonne application

selfie-Do-straight-girls-like-lesbian-porn-

Le moyen de communication choisi est important.

Optez pour un médium un peu plus privé que Facebook ou Twitter.

Instagram : sa messagerie privée est fiable, évitez simplement d’hashtaguer les sexfies que vous envoyez !

WhatsApp est réputé plus fiable que Facebook.

L’e-mail : si vous préférez envoyer vos sexfies par mail, pourquoi pas, sauf si votre destinataire travaille en open space !

Snapchat a rencontré un grand succès avec ses photos éphémères… Hélas, le récent système de capture d’écran est venu ruiner cet engouement.

La règle de base : le consentement mutuel.

selfie-Fuck-me-boots-in-a-fuck-me-pose

Cela paraît évident, pourtant, avant d’envoyer un sexfie à une personne, demandez–vous si, dans la vie réelle, vous lui montreriez facilement votre sexe ? D’accord, il s’agit d’un jeu érotique, d’accord, le virtuel donne des ailes… Mais attention : une plainte pour harcèlement sexuel est vite arrivée !

Autre facteur important à prendre en considération : le genre. En effet, si les hommes adorent recevoir des photos coquines, les femmes, elles, ne sont pas forcément passionnées par les gros plans d’anatomies masculines. Non, messieurs, la bite en pièce jointe, elles ne sont pas toutes fans, surtout si elles vous connaissent peu. Cela peut les faire rire ou les dégoûter, en tout cas ce sera rédhibitoire !

La confiance

tumblr_ny4feibHD71unbwk2o1_1280

Pour une fille, envoyer une photo de son minou doit être réservé à une personne que l’on connaît depuis quelque temps. De préférence, quelqu’un que l’on a déjà rencontré dans la vie réelle.

Ne montrez pas tout, tout de suite. Allez-y progressivement, comme pour un strip–tease. Commencez par suggérer, et voyez comment la personne réagit. Une fille pourra d’abord envoyer une photo de sa culotte au bout de son doigt par exemple. Un homme enverra de préférence une photo de ce qu’il apprécie le plus en lui : ses pectoraux, son ventre, ses fesses… Jouez avec les ombres et la lumière. Quelles que soient les réactions de l’autre, gardez la vue frontale pour la fin.

Mettez-vous en valeur, en restant naturel(le)

Photo principale

Attention les filles : ne fantasmez pas les désirs des hommes. Ne vous comportez pas selon vos idées préconçues sur ce qu’ils attendent de vous. Ne vous cambrez pas exagérément et évitez le duckface trop connoté bitch. Restez telles que vous êtes, et n’oubliez pas que vous serez amenée à revoir le destinataire du selfie. Un modèle indépassable du genre : le selfie de Scarlett Johansson, tout en naturel et en simplicité, avec, en prime, un angle original. Pour les hommes, c’est pareil : excitez-là avec ce que vous êtes ! Et ne prétendez pas montrer votre sexe au repos alors que vous arborez une lourde mi-molle. Une fille préférera sans doute apercevoir vos fesses et votre dos… Vous aussi, jouez-là comme Scarlett !

Et n’oubliez pas : se montrer comme on est, cela veut aussi dire ne pas trop retoucher ses photos. Plus votre sexfie vous montrera « parfait », plus dure sera la confrontation à la réalité !

Sécurisez vos envois

Le sexfie de Scarlett Johansson, un modèle du genre...

Si vous envoyez des sexfies à votre amant ou à votre maitresse, il est nécessaire de prendre quelques précautions. Vérifiez que vos appareils électroniques ne sont pas connectés entre eux. Si vous prenez votre bite en photo avec votre portable pour l’envoyer à votre amant(e), et qu’elle se retrouve instantanément sur la tablette de votre officiel(le), les explications risquent d’être longues, et pénibles !

Ne perdez pas le sens de l’humour

7-5900011770

Accompagner son sexfie d’une blague graveleuse se révèle suicidaire, dans la plupart des cas. Les avantages d’un humour légèrement décalé ? Il empêchera les filles d’être prises pour des nymphos, et permettra aux hommes de communiquer sur leurs avantages physiques sans passer pour des blaireaux (ou des psychopathes).

Demandez conseil

Oui, je sais, ça vous paraît absurde. Et pourtant… Les hommes ont souvent un meilleur ami qui leur dira tout à trac si envoyer une photo de leur bite à la fille qu’ils ont rencontrée il y a trois jours n’est pas un peu brutal (surtout si elle ne lui a pas demandé) ! Pour les filles c’est pareil : votre meilleure copine saura vous dire si vous allez passer pour une trainée à envoyer la photo de votre minou (même bien épilé) au blaireau qui vous a rincée hier soir au Macumba. Un conseil objectif, ça fait toujours plaisir, surtout quand votre libido s’enflamme et vous fait perdre tout sens commun.

Protégez-vous

Si vous tenez absolument à conserver les photos ultra chaudes de votre amant(e) dans votre téléphone, assurez-vous de protéger leur accès par un mot de passe, avec les applications comme Keepsafe (sur Android) ou Private Photo Vault (sur iPhone). Même si votre nouvelle conquête vous fait perdre la raison, souvenez-vous quand même de la mésaventure de Laure Manaudou, pour ne citer qu’elle !

Enfin, vérifiez toujours le destinataire… Précision inutile ? Non, votre pouce peut vous jouer des tours… et votre inconscient aussi !

Pierre Des Esseintes

À propos de Pierre Des Esseintes

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.