Suivez-nous

Actu/News

Cunni réussi : mode d’emploi.

Pierre Des Esseintes

Publié

le

Comme la fellation, le cunnilingus est une pratique plutôt classique, dont on croit tout savoir… Pourtant, nombreux sont les hommes un peu mous de la langue, pas très doués ou peu motivés dans cet exercice, pour qui il serait utile d’apprendre à bien lécher. Suivez le guide !

Une étude australienne de 2003 a montré que les femmes atteignent l’orgasme à 90 % lorsqu’on leur prodigue un cunnilingus (contre 50 % avec la pénétration) ! Selon une autre étude, réalisée en 2016 par le sexologue finlandais Osmo Kontula, plus les femmes reçoivent de cunnilingus, plus elles ont d’orgasmes, et même des orgasmes multiples ! Un vrai cercle vertueux… Alors que vous pensiez tout savoir sur l’art de manger dans le pot de miel (comme disent les Anglais), ou que vous croyiez dur comme fer que « cunnilingus » désigne une compagnie aérienne irlandaise, lisez avec attention ces quelques conseils…

 

  • Veillez à trouver la meilleure position. Votre partenaire peut être allongée sur le dos, cuisses écartées, et vous, agenouillé devant elle. C’est la position la plus classique. Mais vous pouvez également vous positionner à genoux sur le sol, tandis que votre chanceuse partenaire profite de votre langue debout, contrôlant ainsi le rythme de vos ébats. Vous pouvez aussi vous allonger au sol, et votre partenaire viendra s’agenouiller au-dessus de vous. Le 69 est un classique toujours apprécié si vous aimez les caresses réciproques. Cependant, il peut être préférable de vous concentrer sur le plaisir que vous pouvez prodiguer.
  • Il faut que votre partenaire soit détendue et disponible. Vous devez la préparer aux caresses de votre langue. Massez-la, embrassez-la, caressez-la. Faites-lui des baisers chauds et mouillés sur la poitrine, puis descendez doucement vers son ventre. Ne lui enlevez pas tout de suite sa culotte. Mordillez très doucement ses grandes lèvres au travers du tissu, faites-la tressaillir au contact de votre souffle chaud. Sentez-la mouiller sa culotte avant même de la lui enlever.
  • Caressez ses jambes, empoignez doucement ses chevilles, sucez ses orteils. Puis, laissez vos mains s’aventurer à l’intérieur de ses cuisses. Caressez les grandes lèvres de son sexe. Approchez votre langue sans trop la faire pointer. Utilisez d’abord le plat de la langue pour lécher tout autour du clitoris.
  • Donnez de petits coups de langue sur le capuchon du clitoris. Utilisez votre langue sans à-coups, de manière lente et régulière.
  • Léchez à coups de langues longs et verticaux, du périnée au clitoris.
  • Ne vous précipitez pas sur son clitoris en pensant la voir se pâmer immédiatement. Vous pouvez sucer son clito, tout doucement, mais la sensibilité de ce petit organe est telle qu’il est préférable de ne pas s’attarder, cela peut devenir vite agaçant. Le gland du clitoris compte 8000 terminaisons nerveuses, contre 4000 pour le gland du pénis, alors, on se calme !

  • Donnez des coups de langues juste en dessous du clitoris.
  • Pénétrer le vagin de votre langue, effectuez des mouvements de haut en bas, d’avant en arrière.
  • Léchez le périnée (entre le vagin et l’anus). Vous pouvez également lécher l’anus, en commençant par chatouiller ses plis avec le plat de la langue, puis darder celle-ci à l’intérieur, si votre partenaire est réceptive à cette caresse.
  • Faites des bruits avec votre bouche, soupirez de plaisir… Cela montre aussi à votre partenaire que vous aimez ce que vous êtes en train de faire. Vous pouvez aussi cracher sur son sexe de temps en temps. C’est très cochon et excitant. Enfoncez un doigt dans son vagin, et soyez attentif. Elle peut vous repousser ou vous faire comprendre qu’elle a envie que vous vous enfonciez plus loin, ou que vous pouvez introduire un deuxième doigt, voire trois… Certaines femmes apprécient également qu’on leur mette un doigt dans l’anus, peu de temps avant l’orgasme. Là encore, essayez et soyez attentif à ses réactions.
  • Placez l’index et le majeur en crochet vers le haut, et effectuez le mouvement « viens ici », afin de stimuler le point G. Vous la découvrirez peut-être « fontaine », alors attention aux risques de précipitation !
  • Quand vous sentez son orgasme arriver, ou si elle vous fait comprendre qu’elle va jouir, gardez le même rythme avec votre langue. N’accélérez pas. Après l’orgasme, continuez à la lécher très lentement, en évitant toutefois le clitoris, qui a une sensibilité telle que tout contact devient, à ce moment-là, insupportable.

N’oubliez pas : le plus important est d’être toujours à l’écoute de sa partenaire. Sachez deviner ses attentes, ses envies. Écoutez-vous, sentez-vous, aimez-vous… À vous de jouer !

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.