Suivez-nous

Actrices

Tia Kai : A-List & Série B

Dimitri Largo

Publié

le

Tia Kai a dû coucher pour réussir. Entendez par là qu’elle a commencé à faire du lesbien dans l’optique d’être repérée par Hollywood pour ses exploits à l’horizontale. Le marchepied a fonctionné pour des films de série B et comme en plus, c’est plutôt cool de faire des scènes de cul, la trentenaire n’a pas lâché sa branche. Car elle sait qu’être dans le mainstream ne tient qu’à un fil… 

Il y a trois familles de performeuses : celles qui montrent tout direct, celles qui montrent progressivement et enfin, celles qui ne montreront jamais rien de plus que ce qu’elles montrent à leurs débuts. Tia Kai fait partie de la dernière catégorie. En 2015, elles se branle et joue à touche-pipi avec des copines. En 2021, elle se branle et joue à touche-pipi avec des copines. La Californienne ne s’est jamais fait limer publiquement. Au départ, c’était par principe, mais depuis la question ne se pose même plus : T.K possède des thunes, les affaires marchent en ce moment. Pas besoin de faire des choses folles pour se faire repérer. « La pandémie a presque été un avantage : elle m’a permis d’améliorer ma relation avec mes fans, détaille-t-elle à AVN. Les relations se cultivent et j’ai plus de temps à leur consacrer. Si son âge est un mystère, sa vie est un spectacle. « J’aime vraiment partager ma vie avec eux, la seule difficulté a été de m’initier à la réalisation. Je ne suis pas très douée pour l’organisation, mais choisir les filles est cool, j’aime baiser avec mes amies ».

C’est même de cette manière qu’elle a commencé puisque c’est avec Cindy Starfall, sa petite amie déjà dans le porn, qu’elle fait sa première scène intitulée Tia Kai and Friends. Entre Tia, aux origines sud-coréennes, Cindy la Vietnamienne et Mai Ly la Taïwanaise, le ton est donné d’emblée : la néo-pornstar fera du lesbien communautaire. La suite sera de l’autoproduction pendant trois ans. On comprend mieux pourquoi le confinement ne l’emmerde pas tant que ça. Elle a toujours marché solo, à trois exceptions près. La première pour Carnal de Wicked Pictures en 2018. Un film choral avec 18 acteurs, réalisé par Brad Armstrong comme il n’y en a pas eu depuis. Tia s’y retrouve via une orgie de femmes en compagnie de quatre autres Asiatiques, dont la mythique Kaylani Lei que Wicked aurait bien vu remplacée dans son roster par la nouvelle venue. La seconde : un détour bizarre chez Zero Tolerance, un studio estampillé gonzo pour My Girlfriend’s Girlfriend. A cette occasion, elle tourne pour la première fois avec des filles qui ne sont pas d’origine asiatique : Penny Pax et Sovereign Syre. Enfin, une troisième et dernière fois pour Cherry Pimps en 2019 et une scène avec là encore une Caucasienne, Ember Snow.

De son parcours pré-porn, on sait qu’elle a commencé dans les strip clubs de Chicago, à ranger dans la catégorie de La licorne à la vanille dans GTA… Elle a orné les cellules des pénitenciers en posant pour des calendriers : celui de Imagine Models Calendar en 2009, le Girls of Hawaii Calendar de 2010 à 2014 et le Beautiful Girls of Las Vegas Calendar en 2013. Comme toutes les playmates, la bombinette n’a qu’un rêve en tête : le ciné. Pour ça, direction la Californie. D’abord San Diego, parce que ville de garnison avec une boite au mètre carré, puis Pasadena, pas encore Hollywood mais Los Angeles quand même. A courir de casting en casting, elle décroche un petit rôle, dans Stay Off the App, un film inspiré du destin tragique de Gigi Wu, une Taïwanaise qui s’est fait connaître sur les réseaux sociaux en publiant des photos d’elle en bikini au bord de falaises. Advint ce qui devait arriver début 2019 : Ici gît Gigi. Son apparition tape dans l’œil de l’acteur principal du film, Richard Grieco, connu pour avoir été le personnage de Booker dans la série 21 Jump Street. Réalisateur, il l’engage dans un rôle plus important pour The Country Singer. T.K y joue Pam, un imprésario à la recherche de la nouvelle star de la musique country qui se trouve être un rabbin. On ne préjugera pas de la qualité des deux films, ils sont dispo sur Amazon Prime aux US.

En tout cas, si Tia Kai a un avenir dans le ciné, il n’est pas hypothéqué par son numéro d’équilibriste avec ses activités porno, assez plan-plan au demeurant. Elle sera au générique d’une série d’horreur en préparation et à celui du film The Christmas Dick d’un certain Max Nightly. « Le mainstream et l’adulte sont très similaires dans la manière dont ils sont produits explique-t-elle. L’industrie pour adulte m’a appris la manière de me comporter devant une caméra. La seule différence est sur la nourriture. Je m’empiffre sur un plateau de ciné alors que je n’avale rien sur un plateau porno. En plus, la nourriture est délicieuse, à profusion et offerte ». C’est mignon, on peine à imaginer Nicole Kidman se réjouir que le buffet de la régie plateau soit gratos. Le porno ou l’art de garder les pieds sur terre. 

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.