Suivez-nous

Actrices

Qu’est devenue Sasha Grey ?

Cécile Saint Laurent

Publié

le

Il y a dix ans, Sasha apparaissait comme l’une des actrices les plus prometteuses. Focus sur une fille à la bouche en cœur et aux dents de scies.

Lèvres charnues et style gonzo

Elle a les lèvres charnues et c’est une bonne soumise. Autant dire que Sasha avait toutes les qualités requises pour cette carrière fulgurante qu’on lui promettait, en 2006. De son vrai nom Ana Hantiz, Sasha commence à s’intéresser au X à l’âge de 17 ans. En se touchant devant des films, elle se dit, ainsi qu’elle le déclare au cours d’une interview, elle sent son potentiel : « je peux faire la même chose, en tellement mieux… » Et c’est vrai que cette fille a su apposer sa marque et relever le niveau. En tant qu’actrice porno, Sasha a su adopter un jeu éloigné de son physique de jeune première américaine. Dans son esprit, le sexe a valeur de sport, et c’est tant mieux. Ses râles sont assez éloignés des couinements d’autres actrices, en somme son jeu est beaucoup plus physique. C’est notamment dans un style très gonzo, et en tournant avec Rocco Siffredi dès ses débuts, que Sasha obtient la reconnaissance.

Sasha-Grey-Nude-Showing-Middle-Finger

Ne rien regretter

En tournant ses premiers films à l’âge de 18 ans, Sasha a des objectifs bien affichés : elle veut explorer ses fantasmes dans un environnement maîtrisé. Ce n’est donc pas tellement vis-à-vis des autres que Sasha se lance dans cette carrière, mais bien pour elle-même. Sa mère est effondrée par ce choix, qui contrevient un peu à la foi catholique familiale. Mais elle semble plus tenir de son père, qui lui explique que quels que soient ses choix, elle se doit de les poursuivre, sans rien regretter. Elle suivra ce conseil et se donnera à fond : ses gorges profondes sont de plus en plus  reconnues et elle ne dédaigne pas la sodomie. En obtenant en 2008 un AVN Award de la meilleure fellation pour le film Babysitters, puis en sachant parfaitement exploiter son image, par exemple en tournant Sasha Grey Anatomy, Sasha se fait un nom, et ce nom elle en fait une marque.

sasha-grey-sucking-dick-cute-lips-boobs-nipples-XXX-HD-wallpaperSortir du bois

Son modèle ? Belladonna, avec qui elle s’acoquinera, dans Fetish Fanatic 4 puis The Awakening of Sasha Grey, réalisé justement par Belladonna. Sa carrière de mannequin se développe parallèlement et elle pose entre autres pour la marque de vêtements American Apparel, ce qui laisse prévoir une sortie de route. C’est Steven Soderbergh qui sentira le potentiel extra-pornographique de Sasha, en lui proposant le rôle-titre dans The Girlfriend experience. La série Entourage, ou un clip avec Eminem suivront, et on retrouve même sa trace dans un clip du groupe d’électro trance psychédélique Infected Mushroom. En somme Sasha s’éloigne de son parcours d’origine et quand elle déclare à 23 ans quitter le porno c’est en ne regrettant rien. Elle « a le sentiment d’avoir accompli ce qu’elle pouvait atteindre en tant qu’actrice » mais ses déclarations, et celles qui précédaient, sur les raisons de ses débuts dans le X sont bientôt contredites, lorsqu’elle déclare que c’est son ex-compagnon, Ian Cinnamon, qui l’a forcée à faire du porno. Elle évoque d’ailleurs en sous-texte ces contradictions et les difficultés du porno dans son roman The Juliette Society. Dommage de voir que ce roman et l’entrée timide de Sasha dans le monde fermé d’Holywood ne promettent pas autant que ses mirifiques débuts.

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.