Suivez-nous

Actu/News

L’homme au pénis le plus grand du monde

Cécile Saint Laurent

Publié

le

Il n’est pas rare de voir les hommes comparer, certainement pour rassurer leur ego, la taille de leur si précieux pénis. Dans la conscience collective internationale, la taille du pénis est un indicateur de virilité. Plus sa taille est proéminente, plus on doit en être fier et en faire presque un étendard. De nombreux hommes aimeraient ou revendiquent, à juste titre ou non, d’avoir le plus gros engin de la planète. Mais jusqu’à quelle taille peut-on l’arborer avec fierté ? Roberto Esquivel Cabreba, tout droit venu du Mexique, possède la plus grosse bite du monde. Zoom sur l’entre-jambe bien garnie de cet homme à la vie hors du commun.

Roberto Esquivel Cabrera mène une de ces drôles de vies, sans forcément que ce soit son choix. Il subit en effet la taille hors norme de son pénis. Il est Mexicain et aujourd’hui âgé de 54 ans. Depuis son adolescence, sa vie a pris une drôle de tournure. Son pénis mesure 48,21 centimètres, ce qui fait clairement de lui l’homme possédant le plus gros engin du monde. En plus de la taille de cet anaconda, il pèse environ 900 grammes, alors qu’un pénis de taille « normale », soit d’environ 15 cm, pèse moins de 300 grammes hors période d’érection. Sa vie est un véritable calvaire, ses déplacements sont très difficiles à effectuer, et des choses que chacun réalise au quotidien deviennent des choses impossibles à faire pour lui. Il est également impossible pour Roberto d’exercer une profession puisque sa santé est finalement mise à rude épreuve. Il est incapable de se mettre à genoux par exemple, et quand il dort sur le dos, il doit se servir d’un petit oreiller pour poser son membre et éviter d’en subir le poids. À l’heure actuelle, le quinquagénaire vit grâce à une pension d’invalidité qu’il perçoit tous les mois, et en s’approvisionnant dans les banques alimentaires.

Malgré une vie difficile et pleine de contraintes, Roberto est plein de surprises et refuse catégoriquement l’aide des médecins ou toute opération de réduction pénienne qui pourrait pourtant largement le soulager et lui permettre de vivre une vie normale. Ce qu’il souhaite, c’est de pouvoir garder son hallucinant pénis, et figurer un jour dans le Guinness Book, le livre des records. Mais c’est impossible, car son pénis n’est pas réellement géant. Selon les médecins qui ont réalisé des analyses sur Roberto, son pénis mesure en réalité 15 cm. Les 30 centimètres restant seraient un excédent de peau. Les médecins sont d’accord pour dire qu’il s’agit d’un prépuce irrégulièrement long mais que l’homme n’est certainement pas né comme cela. La théorie serait que Roberto, étant adolescent, a attaché des poids à son pénis afin de le faire grandir. L’homme refuse pourtant de dire si cela est vrai et continue de clamer le phénomène naturel. Après réalisation d’un scan cérébral, le psychiatre Jesus David Salazar Gonzalez est formel : Roberto Esquivel souffre d’une altération du lobe temporel droit. Cela provoque alors des idées hors du commun et exotiques. De nombreuses personnes effectuant des modifications corporelles excessives en souffrent, comme les femmes avec des implants mammaires énormes.

Roberto Esquivel, malgré les complications dues à son pénis, se dit heureux de cette vie, et souhaite absolument le garder, même si pour cela il doit refuser d’avoir des relations sexuelles ou envisager d’avoir des enfants. Dans la culture latino et mexicaine, posséder une grande bite est un signe de virilité extrême. Dans l’avenir, peut-être que des surprises attendent Roberto, selon TMZ, l’entreprise de production de films porno Vivid Entertainment, l’aurait récemment contacté pour lui proposer de tourner des films…

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.