Suivez-nous

Actu/News

Dilater un cul

Vincent Lacrosse

Publié

le

Il existe de nombreuses manières de faire ça bien – et proprement… Dilater un cul permet d’explorer les limites de l’autre et, pour la coquine, c’est l’occasion de tester sa force mentale… Il faut toutefois respecter quelques règles.

C’est du propre !

trisha-parks-gape-assOn l’oublie parfois et on a tort. La première étape du lavement est très utile pour correctement dilater un anus, faciliter des pratiques à venir et donc permettre d’utiliser tout l’arsenal des sextoys à disposition. D’abord un peu d’anatomie : un cul, c’est d’abord un anus, contrôlé par les muscles du sphincter, qui donne sur une cavité qu’on appelle ampoule, elle-même partie du bien pratique rectum. Cette zone se dilate et se contracte à volonté ou bien inconsciemment, pour former et laisser passer ce que vous savez. Dans des circonstances normales, l’ampoule est vide et même assez propre, surtout si l’on est passé à la selle deux heures avant. Mieux vaut toutefois s’en assurer avant et procéder à un contrôle en salle de bains, avec un bon lavement. Les règles du lavement sont assez simples : l’eau doit être tiède, le jet peu puissant et, hormis pour des pratiques extrêmes de type fist-fucking, il ne faut pas remonter trop haut dans le côlon, c’est-à-dire après l’ampoule, au risque de faire descendre des invités indésirables et de devoir répéter l’opération. Cette question de la répétition peut toutefois se poser selon la nature et la profondeur de ce qu’on souhaite atteindre.

Les lois de la dilatation

fist-dripping-ass-cunt-pics-0742Avant d’élargir ce sujet, pourquoi ne pas le manger ? Bouffer un cul, c’est le meilleur moyen de commencer. Les nombreux coups de langue que vous allez y passer vont faire un peu plus qu’humidifier la zone rebelle : vous allez l’exciter, ce qui permet ensuite de passer à un travail manuel, typiquement avec un ou deux doigts. L’anus est sensible : il faut le manier avec doigté, bien le lubrifier avec un gel adapté (à base d’eau ou de silicone si un préservatif est utilisé), voire plusieurs gels. La technique actuellement la plus en pointe consiste à utiliser d’abord une crème assez épaisse et de faire glisser son doigt sur le pourtour de l’anus avant de passer aux choses sérieuses et aux gels à très fort pouvoir lubrifiant. Des gels issus du monde médical et vétérinaire sont disponibles sur le marché (J-Lube, K-Lube, Fist Powder) et sont généralement fournis sous forme de poudre. On en dilue de 5 à 7 grammes dans un litre d’eau chaude et, après avoir bien remué, vous voilà à la tête d’un capital gel tout à fait satisfaisant pour faire rentrer à peu près n’importe quoi. N’hésitez pas à faire durer ce plaisir : plus vous y passerez de temps, plus vous allez susciter l’envie chez votre partenaire d’être pénétrée. On ne vous fait pas un dessin de ce que vous pouvez faire pour augmenter son excitation. La sodomie, avant d’être anale, est avant tout cérébrale. Si vraiment c’est trop dur, les nitrites d’amyle ou de propyle – les fameux poppers – sauront élever le débat.

Les risques

f68810b9a4_rectum_DR

Le rectum est un tuyau aux capacités surprenantes. Ne croyez pas les bruits qui courent sur la sodomie qui débouche sur l’incontinence fécale : c’est très rare, ça ne concerne que des personnes ayant des rapports violents entraînant des déchirures régulières et importantes au niveau de l’anus, autant dire que ce n’est pas le tout-venant. Des tas de culs ont enduré des dilatations importantes pendant plus de 40 ans et n’ont toujours pas le moindre problème. Les muscles du sphincter anal sont bien conçus et retrouvent leur forme initiale peu de temps après une forte dilatation. Ce serait évidemment dommage d’aborder cette nouvelle pratique avec un chou-fleur en guise de boutonnière. Néanmoins, quelques dangers guettent : au premier rang desquels se trouve la fissure anale, très douloureuse et qui empêche de pratiquer à nouveau pendant deux bons mois. Cette fissure est une déchirure superficielle qui se forme au niveau d’un des sphincters et on la voit très bien en écartant les plis de l’anus. Vous préférerez toutefois cet accident au virus de l’hépatite C, beaucoup plus compliqué à traiter, qui se transmet surtout par le sang et l’anulingus. Mais là un simple test – gratuit dans tous les centres de dépistage – devrait suffire à vous prémunir contre cet embêtant problème.

Cas particuliers

tumblr_ncn04hII4o1tkzrtlo1_1280

En général, la dilatation de l’anus s’accompagne d’un relâchement important, surtout si on prend le temps de la mise en confiance et de la complicité. Mais certaines personnes ont tendance, l’expérience aidant, à pousser lors de l’introduction d’une queue ou d’un objet quelconque. Elles ressentent alors un plaisir supplémentaire, dû à la friction que provoque cette poussée. C’est sans doute très agréable mais, à terme, cela peut provoquer un prolapsus, autrement dit, une descente d’organe. Le rectum sort alors de l’anus à la manière d’un sac retourné et l’aspect extérieur n’est pas très ragoûtant. Autant alors convaincre sa partenaire de bien se laisser faire et d’apprendre à se relâcher et être dans l’abandon : c’est d’ailleurs le défi réel que pose la dilatation de l’anus. Il existe toutefois toute une frange de la population, en état de surtension anale, pour qui ce sera beaucoup plus difficile. Mais, pour les autres, des plugs allant facilement jusqu’à douze centimètres de diamètre assurent une belle dilatation qui devrait, une fois le sextoy retiré, vous laisser en extase quelques minutes durant et, si la préparation est longue, le résultat en vaut la chandelle. Pour le dilateur en herbe, il convient donc d’être patient et d’adapter ses gestes aux spécificités de chaque cul : il n’y en a pas deux pareils et le mental compte pour la plus grande part dans ce labeur. Cet orifice et son exploration nécessite d’abolir – progressivement – les barrières mentales de chacun. Pour un bénéfice tellement grand, il faut parfois apprendre à repousser ses propres limites, et donc accepter le challenge…

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.