Suivez-nous

Actu/News

Porn Crime Stories

Dimitri Largo

Publié

le

Tout n’est pas rose à porno land et parfois, le pays du plaisir devient rouge comme le sang. En effet, des faits divers sordides jalonnent l’histoire du X et les derniers en date concernent des stars ou des studios qui avaient pignon sur rue. On fait le point sur les affaires en cours.

Kymberlee Anne

Entre 2015 et 2017, Kymberlee Anne a performé dans une quarantaine de scènes en Floride notamment pour BangBros, Team Skeet, Reality Kings, Naughty America et Mofos. En mars 2021, l’homme qui l’a tuée le 26 mai 2019 a pris trois ans de prison ferme et douze ans de mise à l’épreuve. Pourquoi une peine aussi clémente dans un pays réputé pour sa justice implacable ? Car le juge a cru Andrew Shinault, 23 ans, lorsqu’il a affirmé qu’elle avait été victime d’un jeu « sexuel » qui a mal tourné, alors qu’ils étaient ensemble depuis deux semaines. Rappel des faits : assis sur son lit, Shinault a promené son Taurus 9 mm sur le corps de l’ex-actrice, alors qu’elle était de face et debout entre ses jambes. La suite est macabre, le coup est parti et la balle a traversé la poitrine de la malheureuse. Pour sa défense, il a prétendu qu’elle avait fait le même jeu débile sur lui quelques minutes auparavant et que le cran de sûreté de l’arme s’était probablement retiré avec les frottements sur la peau. Néanmoins, les investigations de police ont prouvé que c’était impossible et Shinault a reconnu s’être défoncé à la meth’ deux heures avant le drame. Finalement, il sera de sortie l’année prochaine, vu qu’il est depuis deux ans en préventive. Un jugement de Salomon qui laisse un mauvais goût dans la bouche.

Nacho Vidal

Le plus célèbre performer ibère a été arrêté le 29 mai 2020 puis remis en liberté, son passeport confisqué, dans l’attente de son procès, désormais imminent. En effet, fin mars dernier, un juge du tribunal de Xativa, près de Valence, lui a notifié par écrit sa mise en accusation, premier acte d’un procès qui déterminera s’il est coupable d’homicide involontaire. Flashback : au matin du 28 juillet 2019, le corps de Jose Luis Abad, photographe de mode, est retrouvé sans vie dans la maison que possède Vidal à Enguera. Pendant la nuit, il se serait livré, avec Nacho, un autre homme et une femme, à un rituel en inhalant les vapeurs hallucinogènes émises par le mucus d’une grenouille bufo alvarius : la bufotoxine ou methylbufotenine, aussi baptisée molécule de dieu. Nacho Vidal a démenti s’être glissé ce soir-là dans la peau du shaman et déplore un « regrettable accident » selon la formule consacrée. Toutefois, le juge espagnol a estimé qu’il aurait agi de manière « irrationnelle, négligente et dangereuse », tout en considérant que la substance psychoactive ne pouvait être assimilée à un médoc. Après avoir avoué en 2019, puis démenti récemment, être séropositif, le hardeur risque cette fois-ci dix piges à l’ombre. Un sevrage à la hauteur atteinte par le bonhomme, connu depuis des lustres pour être une pharmacie ambulante.

Aubrey Gold

En août dernier, l’ex-performeuse Aubrey Gold, 23 ans, a été arrêtée pour le meurtre de son petit ami Raul Ambriz Guillen, de 28 ans son aîné. Active pendant un an entre 2015 et 2016, le temps de faire 65 scènes, Gold avait tenté un comeback sans succès en 2018. Empêtrée dans des problèmes de dope et de vol pour financer sa dépendance, elle était dans le collimateur de la justice bien avant de commettre l’irréparable par personne interposée, car ce n’est pas elle qui a tenu l’arme du crime, un pistolet 9 mm, mais William Shane Parker, un junkie avec lequel elle se défonçait. Le colocataire de Parker, un certain Jeremy Peters est lui aussi poursuivi pour avoir aidé à enterrer le corps du pauvre bougre. Un bordel macabre qui se serait déroulé entre le 4 et le 6 juillet 2020 dans un de ces sordides mobil-homes qui sert de labo de meth’ à l’extrême nord-est de la Floride. Arrêtée à sept reprises depuis sa sortie du X, Aubrey Gold n’en connaîtra jamais de huitième.

Mercedes Carrera

Incarcérée depuis le 1er février 2019 pour viol avec ascendance sur sa fille mineure, Mercedes Carrera clame son innocence du fond de la prison du comté de San Bernardino. En conflit de longue date avec le père de l’enfant, l’ancienne star chez les Milfs se dit victime d’une manipulation. Avec un 13ème report du pré-procès notifié le 5 mars à Carrera et à son compagnon au moment des faits, lui aussi sur le banc des accusés, les perspectives s’annoncent très sombres pour la brune qui ne sera pas jugée au mieux avant le 6 juillet. La dernière fois qu’elle a été confrontée à un juge, c’était le 8 août 2019, date à laquelle on lui a fait écouter les enregistrements du témoignage de l’enfant. Que Mercedes Carrera soit une criminelle ou victime, entre autres, de son statut de pornstar, pourquoi autant de reports ? Elle-même ne sait pas.

 Ron Jeremy

Au porno ce que l’affaire Weinstein est au mainstream, le scandale Ron Jeremy a détruit l’image d’une idole à son crépuscule. Avec 5 000 pages, le dossier du procureur de L.A contre l’acteur de 68 ans est bourré comme un millefeuille d’accusations de la part de 23 plaignantes et comporte 35 charges portant sur des faits d’agression sexuelle. Il risque un total de 330 années de placard. Les audiences préliminaires auront lieu à partir du 4 août. En détention préventive depuis juin dernier, Jeremy peut être libéré contre une caution de 6,6 millions de dollars, une somme qu’il est incapable de fournir. Il reste donc à l’ombre. Ça valait bien le coup de faire 2000 scènes. 

 Gamma Entertainment

Quartier malfamé, Los Angeles South-Central est quadrillé par les gangs rivaux des Crips et des Bloods. Louer un set dans un hangar et tourner là-bas, ce n’est a priori pas une bonne idée. Le studio Gamma, l’un des plus gros du business, l’a appris à ses dépens puisque l’une de ses équipes s’est fait braquer. Les faits se sont déroulés en août dernier et auraient duré 45 minutes avant que la police ne débarque finalement, mettant en fuite les quatre agresseurs. Durant ces trois-quarts d’heure, les quatre performers présents, dont Jessie Saint et Jay Romero, ont été mis en joue. Quand le maquilleur a suggéré que les flingues étaient factices, un des malfaiteurs a tiré dans une fenêtre. Pour sa part, le réalisateur a vu son véhicule et son matos de tournage défoncés. Une mauvaise année pour Gamma qui devrait veiller à ce qu’un studio de son standing, qui fait aussi travailler une réalisatrice comme Bree Mills, ne recycle pas un lieu de tournage connu pour être pourri. Même un réal amat’ comme Jim Powers l’a abandonné…

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.