Suivez-nous

Actu/News

Ces pornstars qui sont mormones

Dimitri Largo

Publié

le

Connus dans le monde pour former une communauté religieuse très renfermée sur elle-même, principalement située dans les montagnes de l’Utah, les mormons ont aussi offert quelques-unes des plus belles pornstars de l’histoire. Ça se passe souvent comme ça avec une éducation trop stricte : quelques brebis s’égarent du troupeau. Voyons lesquelles.


Annette Haven

Bien qu’ayant grandi à Las Vegas, à plusieurs centaines de kilomètres du berceau géographique de la communauté mormone, Annette fut élevée avec le même conservatisme rétrograde que dans les Rocheuses, surtout que ses premiers pas remontent à 1973, au golden age du porn. À l’époque, ce n’était déjà pas facile d’être une pionnière, elle mérite donc un double chapeau bas. À l’origine de sa démarche comme elle l’expliquera en interview, la volonté de montrer le sexe pouvait être synonyme de plaisir, de bien-être et non de péché. Une mission totalement réussie et pour laquelle elle consacrera trois décennies de sa vie, ne raccrochant qu’en 2003, à l’âge de 49 ans. Iconique.


Alina Lopez

Reconnue pour ses compétences sur les préliminaires oraux, Alina est la cinquième née d’une sororité de sept filles ! Sept sœurs qui ont grandi dans une famille mormone trimballée des années durant entre l’Arizona, Seattle et Saint George, une ville désertique de l’Utah. En 2017, elle lâche son taf de technicien en panneaux solaires pour embrasser une carrière porno à temps plein. À 25 ans, elle fait partie des superstars du plateau.


Emily Willis

Née en Argentine, Emily Willis s’est retrouvée dans une famille mormone de l’Utah à l’âge de sept ans sans qu’on sache si ce sont ses parents qui ont déménagé, si elle a été confiée ou adoptée. Elevée en tout cas à la dure, elle quitte cet environnement aussitôt à sa majorité et entre directement dans l’industrie avec son boyfriend de l’époque. C’était en 2017. Depuis, elle a tout ravagé sur son passage, devenant une des reines de l’anal.


Misti Dawn

Ce ne fut pas la plus terrible des actrices, force est de la reconnaître, mais la milf du Kentucky n’a jamais tourné le dos à sa communauté. Elle a même réussi à jongler entre sa piété et une cinquantaine de films tournés entre 2009 et 2014. Cette année, à la faveur des confinements, elle est réapparue à 35 ans à travers l’écriture et un blog. Prélude à un retour plus consistant ? 


Tiffany Watson

Se faire tatouer « Bitch » sur les grandes lèvres en dit beaucoup sur le passé et l’état d’esprit de Tiffany Watson. Elevée de manière stricte dans les montagnes de l’Idaho, la girl next door a fui direction la Floride aussitôt qu’elle l’a pu pour devenir une des pornstars les plus hardcore du circuit. Timide et tenue dans l’ignorance de la sexualité pendant des années, elle a confié avoir toujours voulu devenir une pornstar. Après sa signature chez L.A Direct Models, elle a littéralement explosé.


Olive Glass

Déjà huit ans qu’Olive Glass et son blaze de cocktail sont dans le X game. Avec son style classieux de pinup naturelle des 50’s, la jeune femme de 31 ans est très appréciée des productions lesbiennes, mais s’autorise toujours quelques tournages qui finiront par des faciales. Venue de l’Utah, elle a cherché comme tant d’autres à fuir la bulle conservatrice dans laquelle elle était plongée. Pour autant, elle n’est pas tombée dans le cliché de la pornstar. Une étoile sous-estimée à découvrir.

Kendra Spade

Autre gros foyer de la communauté mormone : l’Etat de Washington, celui qui a vu grandir Kendra Spade, un des big hits des cinq dernières années. D’entrée castée en péné anale pour Perv City, la jeune femme de 23 ans a tout appris de la sexualité en consultant internet en cachette. Étonnant tant elle est louée pour son intelligence et sa fiabilité autant que pour ses perfs. Comme quoi les écrans ne sont pas si nocifs que ça…


Addie Andrews

Addie Andrews est une nouvelle venue et son parcours est atypique puisqu’elle a choisi de devenir missionnaire pour son église durant une année. Puis, sa foi s’est effilochée et le coup de grâce est venu lorsqu’on lui a interdit d’assister au mariage de sa sœur car elle était trop courte vêtue. En 2017, elle quitte donc sa communauté de Seattle pour s’installer à L.A et devenir stripteaseuse. Deux ans plus tard, elle rejoint la Porn Valley et fait rare, elle s’est rabibochée avec sa famille qui la soutient désormais à 100 %.


Ariel X

Grande prêtresse du lesbien et du BDSM, Ariel X a 15 ans de porno derrière elle. C’est pour le studio Kink qu’elle a le plus travaillé, y compris en tant que réalisatrice. Ainée d’une famille de huit enfants, elle a vu ses parents quitter l’église mormone californienne à laquelle elle appartenait pour embrasser un mode de vie moins contraignant. Ariel a alors découvert les plaisirs de la modernité et, à 41 ans, elle s’éclate encore dans la lutte à la sauce porn.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.