Suivez-nous

Actu/News

[Brève #7] Ohlala, le «Uber du sexe», peut-il arriver en France ?

La Rédaction

Publié

le

« On est partants. Et vous ? Rencontrez une belle femme ! »

Ohlala est l’application qui fait parler en ce moment puisqu’elle « ubérise » la prostitution. Le principe est simple : un berlinois peut désormais payer pour partager un dîner, ou plus, avec des femmes qui fixent le tarif de leur prestation…

Pour le moment, Ohlala n’est qu’un site internet qui va bientôt évoluer pour s’adapter sur smartphones et tablettes. Gageons évidemment sur le fait qu’Apple et Android ne l’accepteront pas sur leur store respectif. Seuls les berlinois peuvent pour l’instant profiter de cet « uber du sexe » mais l’entreprise derrière, Pia Poppenreiter, annonce ses ambitions et veut conquérir d’autres territoires… Dont la France ?

En Allemagne, la prostitution est légale depuis 2002 et les maisons closes autorisées « tant que les conditions de travail sont considérées comme étant appropriées » mais en France, c’est une autre histoire, les fondateurs pourrait être condamnés pour proxénétisme. En effet, aider, assister ou protéger ou encore tirer profit de la prostitution d’autrui est passible d’une condamnation.

Pour contrer ces potentielles accusations, Pia Poppenreiter se défend : « Nous ne savons pas ce qu’il se passe lors du rendez-vous de nos utilisateurs, il est possible qu’ils passent simplement du temps ensemble sans forcément avoir de relation sexuelle. Pour moi, il ne s’agit pas de prostitution mais simplement de rendez-vous payant. »

Pas sûr que cette argumentation ne passe…

La Voix du X vous propose les dessous du milieu du porno et tout ce qui gravite autour.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.