Suivez-nous

Actu/News

Daddy gay : viens voir papa…

Thomas Fap

Publié

le

Il est loin le temps où fantasmer sur un daddy était coupable. Désormais, les daddies sont partout dans le porno gay et on peut même dire qu’ils ont sacrément la côte ! Les jeunes homos auraient-ils quelque chose à régler avec leur père ?

Cougar / Daddy, même combat ?

On pourrait facilement faire le rapprochement avec le phénomène des cougars chez les hétéros. Sauf que dans la fantasmagorie gay, les choses ne sont pas vraiment pareilles, ou du moins pas encore. Tandis que la cougar s’abreuve de jeunes éphèbes pour profiter de leurs prouesses sexuelles, le daddy est en général cet homme expérimenté et puissant qui initie les jeunes passifs. Le bon vieux fantasme de l’Antiquité reste encore et toujours, plus ou moins consciemment, dans les esprits. Dans le porno, le daddy est majoritairement un homme mature qui domine et protège. Son âge oscille entre la bonne quarantaine et la soixantaine (même si les modèles de plus de 50 ans restent rarissimes).

daddy_icon_maleDe sugar daddy à daddy tout court

À la base ,on assimilait beaucoup l’appellation daddy à « sugar daddy ». Soit un homme plus âgé, vu en compagnie d’un jeunot, protecteur à tous les niveaux dont financièrement. Sous-texte : pour se faire des petits jeunes, il fallait raquer. Sauf que la figure du quinqua au charme fané est désormais totalement has been. Comme les jeunes mâles de 25 ans, les quadras et quinquas vont à la salle de sport, s’entretiennent et peuvent irradier de par leur pouvoir de séduction. Ils sont aujourd’hui des chasseurs redoutables, une sorte de fantasme ultime : comment résister à un bel homme, qui a l’assurance qui va de pair avec l’âge, la tchatche, un côté plus posé et toute l’expérience qu’il faut ? Qu’on se le dise : les daddies ont pris le pouvoir et il faut les voir en action au cœur de labels populaires comme men.com, Falcon ou Raging Stallion faire la misère à de jeunes éphèbes qui ne demandent que ça.

men_at_play_daddyInitiateur et dominateur

Le fantasme de l’initiation colle à la peau des daddies et il n’est pas surprenant de les retrouver dans des vidéos où ils se montrent délicieusement dominateurs. Le daddy va alors de pair avec le fantasme du « master », ce mâle charismatique qui dresse les jeunes passifs, figure d’autorité. Plus âgé, le daddy est parfait pour superviser l’éducation sexuelle de garçons soumis. Le porno raffole des mecs matures, un peu barbus, avec du poil. Et s’ils portent bien le cuir, c’est encore meilleur ! Le daddy a longtemps été cet homme pervers qui vole aussi l’innocence des minets comme c’était le cas dans les films français Cadinot où prêtres, militaires et autres hommes costumés, abusaient de leur position pour mettre sous leur coupe des garçons frêles et facilement impressionnables.

stepfather_iconmaleLe besoin de tout labelliser

Vidéaste à la lisière du porno gay, Antonio da Silva a consacré un court-métrage aux Daddies en allant rencontrer plusieurs mecs de 40 à 60 ans. Un portrait intimiste et non dénué d’humour dans lequel les daddies se racontent. Ce qui revient, c’est cette obsession du porno et de la communauté gay à tout labelliser. L’un des interviewés explique ainsi qu’une fois passé la quarantaine il a réalisé qu’on le classait désormais dans la catégorie des daddies. Comme si passé cet âge il fallait jouer la carte du papa ours ou protecteur pour continuer à draguer tranquille. Certains confessent en jouer et en tirer profit : les jeunes gays, surtout les passifs, seraient de plus en plus nombreux à vouloir un « papa ». Quand on est jeune, qu’on se cherche, un homme plus âgé peut être un soutien, un apaisement et une source d’excitation. C’est le fantasme de l’homme qui prend les choses en main, qui contrôle : ça fait du bien de s’abandonner et de se reposer dans les bras d’un « man in charge » dans une société où l’on exige tant de nous… Il est intéressant de noter que pour les gays quadras ou quinquas il n’existe que cette représentation de daddy dans le x : soit tu joues au père, soit tu n’es plus un fantasme…

daddy_men_at_playDaddy tout puissant : l’homme d’affaires

S’il y a bien un label qui a contribué à rendre le daddy sexy c’est Men at Play. Toujours dominant, le daddy y est un homme d’affaires, puissant, qui soumet ses collègues plus jeunes. C’est le fantasme du patron qui transforme son petit secrétaire ou son stagiaire en esclave sexuel lui cirant les pompes.

Dirk-Caber-passifDaddy premium et affectueux

La meilleure niche à daddies du moment dans le x gay ? Icon Male, sans hésitation ! Le label premium et chic de la réalisatrice Nica Noelle adore jouer de ce fantasme et le recycle à absolument toutes les sauces. Avec à ses côtés les daddies les plus hot de l’industrie (Adam Russo et Dirk Caber en tête), la production sort des films à la chaine tels que The stepfather (2 films déjà, avec des beaux-pères hétéros qui reluquent et s’éclatent avec le fils de leur compagne), Sugar Daddies (des hommes matures prêt à sortir des billets pour s’octroyer du plaisir), Fathers and sons (des pères qui emmènent leurs fils en vacances et qui finissent par se les taper), Daddy’s big boy (des hommes amateurs de jeunes amants bien membrés), His son’s bestfriend (le père de ton meilleur ami est chaud), His daughter’s boyfriend (papa a une fille qui a d’excellents goûts en matière de mecs)… Chez Icon Male, le daddy est tour à tour cliché ou plus moderne. Il est sexy, a un goût de fruit défendu et peut être versatile. Il est surtout affectueux et sensuel, le label tenant à mettre en avant un porno plus « sentimental ».

Dirk-Caber-daddyLe daddy passif : libéré du stéréotype, enfin ?

Pourquoi les hommes plus âgés qui s’éclatent avec des plus jeunes devraient obligatoirement être actifs ? La tendance se renverse enfin ces derniers temps et les daddies passifs commencent à être de plus en plus présents sur nos écrans. Ainsi, men.com a sorti récemment plusieurs scènes dans lesquelles des quadras se font enfiler par des jeunots bien actifs. Voir un mec mature se soumettre à un ptit jeune : une représentation encore assez rare pour avoir le goût de la subversion. Ces scènes qui se multiplient sont au fond une bonne nouvelle : elles cassent le cliché éternel de l’homme mature qui doit forcément être en position de supériorité et en fait un mâle comme les autres.

Thomas s'abreuve de porno depuis ses 15 ans. Après les premiers émois des VHS hétéros, il développe une passion débordante pour le x gay alors qu'Internet fait son apparition. Pornophage et curieux, tous les genres et fétiches attisent sa curiosité. Il partage ses fantasmes et addictions sur son propre blog, Gaypornocreme, et régulièrement pour le magazine gay Qweek.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.