Suivez-nous

Libertinage

Dés-habillez votre soumise en public !

Multon

Publié

le

En club, la soumise devra porter les vêtements que vous aurez choisi. En chemin vers le club, les tenues et bodys hyper-sexy pourront être portées sous un manteau maintenu par les mains enfoncées dans les poches (pour cet exercice vous aurez, bien sûr pris soin de découdre les boutons de fermeture du manteau en question sans en avertir votre soumise) Il lui sera difficile de sortir ainsi (dé)vêtue, mais cela fait partie de la soumission.

En club ou en privé chez d’autres adeptes de la soumission.

La soumise devra être fière du désir qu’elle provoque chez les hommes et frondeuse face à la jalousie des autres femmes. Vous vous montrerez fier d’elle et lui ferez savoir pour l’encourager.

__sexy-maria-strip-naked-in-the-street-14_girls-only-live__23912Contraignez-la!

Durant les séances, elle sera contrainte de vivre nue ou en tenue très sexy et devra exécuter les gestes de soumission que vous lui imposerez. Adressez-vous à elle calmement et fermement, sans jamais vous énerver et, en cas de refus, ne vous emportez pas, ne boudez pas, essayez une autre contrainte.

Pour rappel : L’humiliation, ne dépend pas de ce que le dominant veut voir faire ou fait subir, l’humiliation naît de la subjectivité de la soumise.

Votre soumise en vedette porno !

Il faudra qu’elle se laisse photographier. La photographie d’une soumise est de temps à autre nécessaire pour lui rappeler en permanence qu’elle n’a pas droit à la pudeur, ainsi que pour lui montrer votre admiration et lui prouver qu’elle est belle. Il n’est donc pas question de la photographier à la sauvette. Il s’agit de lui consacrer de temps à autre de longues séances de prises de vues. Elle devra se préparer physiquement à l’épreuve (coiffure, maquillage) et psychologiquement (en s’inquiétant de ce que vous exigerez comme pose honteuse dont vous conserverez une image).

Sur l’image, la soumise sera toujours montrée sous son meilleur jour, l’éclairage, le cadrage et surtout l’arrière plan devront être à la hauteur de cette mise en valeur. Toutes les photos que vous conserverez seront soignées et bien réussies. Avec les appareils numériques, on peut multiplier les prises de vues et surtout ne retenir les meilleures, pensez-y… Mais ce n’est pas en photographiant trente fois votre soumise dans votre garage en désordre que vous réussirez vos prises de vues. L’environnement doit être un écrin digne de votre précieuse soumise.

hi-coventrycutie05-_4__0001Soyez progressif, commencez par la photographier s’exhibant en tenue sexy, puis nue et ce n’est que par la suite que vous lui ordonnerez de s’écarter les fesses pour présenter ses orifices à l’appareil, puis vous lui imposerez d’être photographiée en train de faire ses besoins, de se masturber, de jouir…

Plus tard encore, vous inviterez d’autres hommes à venir la photographier… Avec votre appareil c’est TRÈS important de manière à ce qu’aucune photo ne sorte de votre contrôle, mais si elle ignore que c’est votre appareil qui est utilisé, elle aura honte d’imaginer ses photos dans les mains d’inconnus (ce qui ne doit surtout pas être le cas, car à l’ère de Facebook, on ne sait jamais où se copient et s’envolent les photos compromettantes.)

Naked-PrisonerN’oubliez pas les récompenses.

Une séance photo devra être suivie d’un moment de présentation de ses images, vous la remercierez de sa participation docile et la féliciterez pour sa beauté en lui faisant connaître les photos et détails que vous admirez en elle. N’oubliez pas de toujours garder, à portée de main, une photo « hard » d’elle, ce sera une sorte de chantage pour l’inquiéter et à lui rappeler sa condition de soumise.

Young-chick-flashes-her-naked-body-on-the-street-2

Ne publiez ni n’envoyez JAMAIS ces photos.

Ni dans aucun site internet, ne les envoyez jamais, à quiconque par courriel et évitez de les laisser « traîner » dans votre ordinateur. Glissez-les sur une clef USB que vous garderez soigneusement cachée.

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.