Suivez-nous

Actu/News

George Clooney, Will Smith et Tom Cruise dans un porno gay ?!

Thomas Fap

Publié

le

George Clooney, dans une suite d’hôtel, s’adonne à un moment de voyeurisme, contemplant Will Smith qui donne du plaisir à Tom Cruise. Vous en rêviez ? Bon, désolé de vous décevoir mais hélas ce film n’existe pas. Et là vous nous détestez parce qu’on a fait notre putaclic. Mais, avouez, vous avez été super excités rien que de penser que cela pouvait être vrai. Et c’est justement le thème de cet article : la fascination pour la sexualité des stars que l’on a tous quelques part en nous. Pourquoi devient-on fou dès qu’il s’agit de voir une célébrité nue ou, encore plus brûlant, s’illustrant dans une pseudo sextape ? Quelques éléments de réponse…

Fantasme à l’ancienne ?

di caprio gay

Il était une fois une époque pas si lointaine où Internet n’existait pas encore et où l’accès à la pornographie était très limitée. Alors, quand on était gay, on fantasmait sur les acteurs ou les chanteurs à la mode, on guettait des scènes de films crypto-gays qu’on se repassait en boucle en se caressant. Martin, la cinquantaine, explique : « Moi je n’osais pas aller acheter des magazines de cul au kiosque. Et à l’époque les VHS de porno gay coutaient très cher. Alors je me branlais en regardant des clips de George Michael ou des scènes de Top Gun ! Tom Cruise est définitivement l’acteur qui m’a le plus excité. Les rumeurs sur son homosexualité, même si elles étaient possiblement infondées, me faisaient beaucoup fantasmer ». Julien n’est pas du tout de la même génération mais il avoue aussi s’être touché devant des acteurs d’Hollywood à la télévision : « Je pense qu’on vit à travers les comédiens nos premières pulsions érotiques. Quand on regarde un porno, c’est parce qu’on sait que ça existe, qu’on a envie de regarder du sexe sur son écran. Mais quand on est jeune, au début de l’éveil sexuel, c’est par une scène érotique dans un film mainstream qu’on se laisse exciter. Je me souviens avoir eu une grosse érection alors que je voyais en salles le film Sexe Intentions. Il y avait juste une petite scène entre mecs dedans mais ça avait suffi à m’exciter. Aujourd’hui il m’en faudrait bien plus mais à l’époque je n’arrêtais pas de repenser à ce passage, j’avais attendu avec impatience la sortie du dvd pour me branler dessus dans ma chambre d’ado. C’était plus bandant que tout le reste, et pourtant on ne voyait rien de très explicite ».

L’érotisme des icônes

tom cruise gay

De nos jours, de nouvelles porn stars émergent quasiment toutes les semaines. Mais peu sont celles qui peuvent prétendre avoir l’aura d’un playboy du cinéma américain. Martin commente : « Le porno gay est souvent fait avec deux trois bouts de ficelle. Dans les films hollywoodiens, il y a le glamour, la façon de filmer les acteurs comme des dieux. On les voit dans des rôles extraordinaires, ils ont de grandes qualités d’interprétation et du coup quand on les voit se mettre torse nu ou à poil, c’est beaucoup plus excitant. Parce que justement le sexe explicite n’est pas censé être montré sur grand écran ».

En effet, même si certains réalisateurs osent bousculer les codes, la sexualité reste peu représentée frontalement dans les salles obscures. On ne voit les acteurs que s’embrasser et rouler dans le lit et ça coupe. De quoi générer une frustration plus ou moins consciente qui ne fait que décupler l’excitation quand soudain on ose nous montrer un petit quelque chose.

Les acteurs d’Hollywood sont constamment sublimés : dans les films mais aussi à travers les couvertures de magazine ou les publicités. Ils incarnent un certain prototype de l’homme idéal, de la perfection. Ils génèrent l’hystérie quand ils font une apparition publique. On les vénère et, forcément, les voir s’adonner au plaisir de la chair fait tourner les têtes. C’est le désir éternel pour l’inaccessible, l’intouchable.

Rêves érotiques pour stars dans le placard

george clooney gay

Dès les premières heures du porno sur Internet, on pouvait déjà voir des sortes de sites bidons pulluler prétendant montrer des photos de stars hollywoodiennes s’adonnant à du sexe gay. Il s’agissait bien sûr d’une arnaque mais beaucoup s’y sont laissés prendre. Force est de constater qu’encore aujourd’hui peu d’acteurs homos s’affirment. C’est de plus en plus le cas dans l’univers de la télévision ou des séries américaines mais aucun grand acteur ne s’est pour l’instant « affiché ». Et qu’on ne nous dise pas qu’il n’y en a pas ! A Hollywood, encore bien des agents persistent à dire qu’une superstar qui serait gay ne doit pas révéler sa sexualité. Cela aurait un effet négatif sur le public féminin…

Le point commun entre George Clooney, Tom Cruise, Will Smith, Jeremy Renner ou même Leonardo Di Caprio ? Ils ont tous été soupçonnés à un moment ou un autre de cacher leur homosexualité en inventant de faux couples et autres mariages arrangés factices. Il se dit que certains offriraient un gros paquet d’argent à leurs compagnes pour qu’elles fassent semblant d’être amoureuse et qu’elles assurent le job lors des immanquables tapis rouges. Ils en profiteraient au passage pour fonder des familles en ayant recours à l’insémination artificielle. Il se murmurerait aussi côté coulisses que Ryan Gosling serait bi…

ryan gosling gay

A moins que les mœurs changent, on en saura rien tant qu’ils sont vivants : les coucheries et amours « interdits » des grandes stars ne sont en général révélées que des années après leur mort, quand certaines pipelettes osent délier leurs langues et lâcher des anecdotes salaces pour des livres chocs. Les playboys pré-cités rejoindront-ils à terme le panthéon d’autres « honteuses » comme Cary Grant, James Dean ou Marlon Brando ? L’avenir nous le dira. En attendant, dans le doute, le spectateur fan et excité n’a que comme possibilité de se faire sa branlette avec des photo montages parfois un peu bâclés ou en guettant une paire de fesses ou un bout de téton dans un blockbuster ou une comédie…

Bien conscients de l’intérêt général pour les scènes hot des stars, des petits génies ont eu l’idée de créer un site fun et polisson. Ca s’appelle Mr Man et contre un abonnement, les internautes peuvent trouver en ligne toutes les scènes, en photos et en vidéos, où leurs acteurs fétiches apparaissent torse nu ou à poil. La plateforme est très précise et indique selon les films si on voit un cul, un sexe, la star en sous-vêtements ou en nu intégral, s’il s’agit d’une scène hétéro ou gay…  Une sorte d’IMDB pour les accros aux acteurs qui propose une autre façon de regarder et de choisir des films, en fonction de la promesse de pouvoir se rincer l’œil à fond ou non.

Une sexualité par procuration

will smith gay

Si tout le monde a un jour été profondément attiré par un acteur, c’est aussi et surtout dû grâce au pouvoir de la fiction. Le cinéma nous permet de vibrer aux côtés d’interprètes et de personnages, de partager avec eux des émotions par écran interposés, même si ce n’est qu’à sens unique. On se sent seul ou on vient de rompre : il y aura toujours un Richard Gere, un Zac Efron ou un Michael Fassbender pour nous divertir et combler la solitude. Ils sont des figures à la fois réelles et imaginaires et quand ils se dénudent, on se projette un instant, goûtant à leurs lèvres et à leurs corps hors de portée.

Thomas s'abreuve de porno depuis ses 15 ans. Après les premiers émois des VHS hétéros, il développe une passion débordante pour le x gay alors qu'Internet fait son apparition. Pornophage et curieux, tous les genres et fétiches attisent sa curiosité. Il partage ses fantasmes et addictions sur son propre blog, Gaypornocreme, et régulièrement pour le magazine gay Qweek.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.