Suivez-nous

Actu/News

Branlette et Guerre mondiale

Elise

Publié

le

Des sujets qui n’ont rien à voir ? Pas si sûr…

Beaucoup de chercheurs ont cherché (c’est normal) à comprendre comment l’Allemagne, terre de philosophie et de musique a pu engendrer des catastrophes aussi diverses que la Première et la Seconde Guerre mondiale. Or comme dit de Gaulle, « des chercheurs qui cherchent, on en trouve, des chercheurs qui trouvent, on en cherche. » Katherine Rutschky  a peut-être finalement fini par trouver : tout viendrait de la rigoureuse éducation prussienne, adepte des châtiments corporels, et de sa haine tenace de la branlette…

370px-Heilgymnastik_an_Zanderschen_ApparatenÊtre libre et se branler

La branlette, domaine de l’intime par excellence, rend libre celui qui la pratique. Quand on se branle, on ne dépend pas des autres, pour son propre plaisir et pour sa propre existence. Dans une société totalitaire, qui prône toujours la communauté contre l’individu, cette pratique est totalement intolérable. L’interdiction de la masturbation se concentre essentiellement sur les garçons : ils sont les piliers de la société (et on ne frotte pas les piliers). Il faudra toute l’ingénierie allemande pour venir à bout de cette pratique dangereuse, et ainsi enfanter les plus vertueux des nazis. Les autres pays européens ne sont pas en reste en matière d’ éducation à la dure mais le succès le plus grand remporté par une pédagogie anti-masturbatoire est bien à chercher du côté du Dr Moritz Gottlob Schreber, et avec un nom comme ça…

equipement-anti-masturbation-1Le bon docteur

Le docteur Schreber est en effet LE pédagogue allemand à la mode au XIXe. Il fera fureur avec ses théories révolutionnaires pour l’époque. L’idée principale de Schreber, c’est d’épuiser physiquement non seulement les enfants, mais aussi toute la population, au moyen d’exercices physiques répétés et répétitifs, en somme de faire le plus de sport possible. Certains mouvements en particulier sont recommandés, comme le geste de scier ou de tourner une roue, car à la longue ces mouvements créent des tendinites qui empêcheront les vilains garçons de se toucher. Mais pour les plus récalcitrants, d’autres moyens sont toujours possibles.

Nackt jugend - Germany - 1930 -Art Deco - Elements of Design - Zac Sawyer 2014Touche pas ça

A cet éloge du sport comme purificateur, Schreber ajoute quelques dispositifs de son invention, dans la droite ligne d’autres objets de torture anti-masturbatoire déjà à la mode depuis le XVIIIe siècle. Il développe même le concept, puiqu’il inventera également des procédés empêchant de mal se tenir à table, ou de se mordre la langue.

schreb2Mets pas tes doigts

Comme fabricant d’instruments de torture sur mineurs de quinze ans, le Dr Schreber s’y connaît bien mais c’est sans doute comme parent qu’il laisse la plus forte impression : il aura deux fils, dont un se suicide, et  l’autre deviendra l’un des objets d’études favoris de Sigmund Freud : il se prend pour la femme de Dieu.

surgicalappliancemid-460x450Culture du corps « libre et sain »

Cette « pédagogie noire » est décrite par la chercheuse Katharina Rutschky dans son livre du même nom. Elle y voit un lien avec la « freie Körperkultur », cette culture du corps libre version nazie qui viserait l’accomplissement de l’homme par le sport, une sexualité socialement acceptable, et une société libérée de tout ce qui est impur. Ce n’est pas autre chose que raconte Michael Haneke, dans son film (Palme d’or à Cannes en 2009). Les enfants à qui on accroche un ruban dans les cheveux en signe de pureté, et à qui on bande les mains pendant la nuit, sont ceux-là même qui commettront des meurtres et deviendront les nazis de demain.

branle-dans-la-douche-504x510Moralité 

Le sociologue français Emmanuel Todd  lui aussi rend ainsi cette éducation très brutale responsable d’une bonne partie des évènements de 1914, 1917, 1933 et 1939, établissant ainsi un parallèle entre l’autoritarisme familial et le totalitarisme politique. Car les évènements cités ont tous eu lieu dans des pays très avancés et instruits, mais qui venaient tous d’être influencés par une très violente mode éducative, qui comprime les corps et les empêche de se masturber. Soyez donc un véritable héros moderne et révolutionnaire et branlez-vous !

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.