Suivez-nous

Actu/News

Menés à la braguette

Elise

Publié

le

Les publicités pour jeans deviennent toujours plus HOT. Pourquoi ?

Solide et érotique

2544143082Le jeans de Lévi-Strauss inventé pour les bûcherons et les mineurs de la ruée vers l’or a bien évolué. La société qu’il a fondé en a vendu un peu plus de quatre milliards mais les concurrents n’ont pas non plus chômé, pour investir ce marché – et faire monter les prix. Adulé pour sa solidité, le jeans permet à l’origine d’affronter le monde, c’est un pantalon du quotidien et pourtant il ne cesse de se frotter au luxe. Avec les parfums, les jeans font partie de ces créations très lucratives, dont le port est fréquent, et qui maintiennent quand même une image de rareté, et donc de prix élevé. C’est aussi un vêtement particulièrement érotique quand il est bien coupé, et pratique pour qui veut baiser rapidement. Les grandes marques y ont vu un lien, et se sont engagées dans une course à l’érotisme, pour mettre en avant les jeans et leurs redoutables arguments de drague.

Baiser en jeans

26Avouons-le, sous un porche, dans un parc, contre un évier ou dans la boue, le jean s’avère, au contraire du pantalon chino en lin ou du costume, capable d’affronter les traces d’herbe, de masquer les éventuelles sécrétions, de résister aux accrocs, et de dévoiler rapidement une queue ou un cul. Ce pantalon à l’image toujours aussi jeune malgré son âge – il date de 1853 –  a quand même tendance à utiliser la carte du sexe très régulièrement, trop pour que ce soit tout à fait anodin.

L’image du sexe

alexander-wang-denim2Le sexe est présent dans de très nombreuses autres pubs, pour d’autres produits, mais les dernières recherches indiquent que les résultats en terme de d’image de marque et de vente sont   souvent décevants. Si le sexe fait vendre, il ne fait pas vendre tout et n’importe quoi, la publicité doit être cohérente avec le produit. C’est toute l’idée de la chercheuse française Esther Loubradou s’est penchée sur le problème au cours de sa thèse sur « le porno-chic et l’indécence médiatique ».

Baiser est un luxe quotidien

diesel-sex-sells-11Pour la jeune chercheuse, vendre un yaourt en parlant de cul n’est pas forcément une bonne idée. Si une photo érotique attire le regard, ça n’en fait pas forcément une bonne pub, il faut aussi que le produit vendu corresponde à l’idée de chose « rare et précieuse ». Il semble que le jeans arrive à maintenir  cette image précieuse, malgré son omniprésence dans notre vie, puisqu’on le porte en France en moyenne une fois par semaine. Or un jean bas de gamme, coûte à la fabrication en Chine moins de 6 euros. Pour les grandes marques qui proposent un jean de meilleure qualité, ces prix aussi bas les incitent à se différencier très franchement en terme de gamme et d’image de marque, de lier leurs jeans au sexe,  pour la plus grande joie des publicitaires, des photographes, et je l’avoue, de moi aussi.

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.