Suivez-nous

Actu/News

Si on couchait ensemble ?

Multon

Publié

le

Une étude de Dave Gibson (conseiller du sommeil d’un magasin de literie) constate que 75% des couples vont au lit à des heures différentes au moins quatre fois par semaine.

Celles et/ou ceux qui ne vont pas dormir ne parviennent pas à éteindre leurs appareils le soir. Elles/ils font du shopping en ligne, s’accrochent à des jeux vidéo, au sudoku, aux jeux de cartes sur écran, sur tablette… ou consultent, en solitaire, des sites « pour adultes » (et ne parlons pas du télétravail).

Cette mauvaise habitude mènerait à des disputes. Un tiers de ces couples a, en réaction, choisi de dormir séparément… C’est donc la condamnation du lit conjugal.

Un sociologue, Jean-Claude Kaufmann, auteur de « Un lit pour deux. La tendre guerre » (Ed. Lattès) indique que 8% des personnes vivant en couple sous le même toit font même chambre à part. Il fait aussi remarquer qu’un petit déjeuner sur deux est pris en solo et qu’en soirée, le choix du programme télé s’est individualisé avec la multiplication des écrans à la maison. Bref, tout pour s’éloigner l’un de l’autre !

– On dit que les fiançailles c’est l’époque où l’on se regarde les yeux dans les yeux, puis que le mariage, c’est regarder côte à côte dans la même direction… (le même écran télé)… Mais aujourd’hui, chacun ayant son écran…

« Grâce » à l’Internet (et à l’électronique en général), les relations de couple se transforment peu à peu en relation de colocataires. Et après ça, on s’étonne du nombre croissant de personnes qui sont déçu(e)s de leur sexualité conjugale… ben voyons !

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.