Suivez-nous

Libertinage

Baiser sous l’eau

Vincent Lacrosse

Publié

le

Qui n’a jamais fantasmer de baiser dans une piscine, à l’abri des regards indiscrets, mais tout proche des autres ? Beaucoup l’ont fait, mais pour combien de temps encore ?

Piscine ou loft ?

1756032_3_26e7_loana-et-jean-edouard-dans-la-piscine-du-loft_57808dae038c56402aeb678ef59c7171Baiser dans l’eau, c’est excitant, et ça peut mener loin. Les jets qui sortent de la chatte, les clapotis, et le fait de se sentir à peu près caché sont autant de facteurs d’amusement ou de franche rigolade. Parfois seulement, l’isolement n’est pas aussi important que ce qu’on pensait au début. Loana s’était ainsi fait connaître grâce à ses ébats avec Jean-Edouard, lors de la première télé-réalité « Le Loft » sur M6 en 2001. La présence de caméras lors d’ébats subaquatiques est ainsi déterminante et constitue toujours l’objet du scandale. En raison de la diffraction de l’eau, qui rend peu visible ce qui se passe en dessous, ces ébats sont rarement découverts, mais la technologie avançant, les choses évoluent. Rappelons que baiser sous l’eau c’est amusant, mais parfois pas très pratique. L’eau dilue les lubrifiants naturels, est potentiellement porteuse de germes (encore que dans une piscine elle est chlorée), et ne facilite pas le port du préservatif, qui, sans ces lubrifiants, a tendance à s’échauffer, et donc à se déchirer. Ce n’est pourtant désormais plus le seul danger auquel vous devrez penser.

La grotte des plaisirs

SLMwbhLa semaine dernière, un jeune couple de 18 et 19 ans, passablement alcoolisé, s’est fait surprendre par des caméras sous-marines d’une piscine publique dans la ville d’Augsburg, en Allemagne. Les deux était dans le bassin qui donne accès à une « grotte d’aventure », pensant être  à l’abri des regards indiscrets. Le gérant de la piscine, l’œil rivé sur les caméras de surveillance, à remarqué que la fille avait les jambes autour de la taille du garçon et que les deux étaient visiblement en situation très mouvementée. Le garçon a avancé que son short était tombé sur ses genoux, et que toute cette histoire n’était qu’un malentendu idiot, après être revenu sur ses propos et avoir reconnu le caractère sexuel de la situation. Finalement, le garçon a écopé de deux semaines d’emprisonnement et la fille à une semaine. Comprenne qui pourra.

sex-underwaterViolation de la vie privée

Swimming-pool-boys-orgy-gay-pornLa réaction de plusieurs journaux allemands dont le magazine berlinois « Taz », a surtout mis en lumière la violation de la vie privée, voire le voyeurisme du gérant de la piscine qui a eu cette drôle d’idée que de filmer sous l’eau. Lequel s’est défendu en mettant en avant des conditions de sécurité, ce qui, avec la protection de l’enfance, est l’une des deux mamelles du rétrécissement des libertés publiques, mouillées ou non.

A quand ces caméras en France ?

orw7s397tzu0z254kotjLe fait de baiser sous l’eau dans un lieu public est évidemment répréhensible et tombe sous le coup de la loi sur l’exhibition sexuelle, car on ne peut garantir le fait qu à un moment, un inopportun se mette à mater ce qu’il n’aurait pas dû voir. Mais à proprement parler, la piscine, en tous cas en France n’aurait pas eu le droit de filmer ces ébats sous l’eau, en raison de la protection de la vie privée et de la même protection de l’enfance : filmer des gens sous l’eau, c’est mal, filmer des enfants, c’est pire. Pourtant certains militent pour l’installation de caméras subaquatiques, comme l’ANPAP (Association pour la prévention des accidents de piscine), et une proposition de loi a déjà été déposée en ce sens, sans effet pour l’instant. Reste que baiser sous l’eau est nettement plus discret que de baiser au-dessus…

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.