Suivez-nous

Actu/News

L’attirance des hommes vers les foufounes

Multon

Publié

le

Androsténol et Copuline vous invitent à la réflexion

Magie, sorcellerie et superstitions :

A l’époque Elisabéthaine, les femmes offraient à leurs amoureux des « pommes d’amour »: pommes pelées qu’elles avaient maintenues serrées dans le creux de leur aisselle afin de les imprégner de leur odeur. Aujourd’hui encore, dans certaines contrées peu civilisées, les femmes utilisent leurs sécrétions intimes pour réaliser des philtres d’amour. Au Brésil, en zones rurales, des femmes servent à leur mari du café filtré à travers un slip ayant été porté.

L'Attirance-01La découverte scientifique des phéromones

Créé en 1959 le terme « phéromone », d’origine grecque, provient de « pherein » (transférer, transporter) et « horman » (exciter). Ce terme désigne des substances chimiques volatiles qui servent de signaux de communication entre les êtres.

L’émission de phéromones sexuelles humaines

Certaines glandes sudoripares de l’homme sécrètent de l’androsténol, (stéroïdes odoriférants) qui jouent un rôle d’attractants sexuels. A l’inverse, d’autres substances attirant le mâle vers la femelle, comme la copuline, se trouvent dans les sécrétions vaginales des femmes. Ces substances chimiques se diffusent dans l’air de la même façon que les odeurs, mais discrètement, en restant inodores. Des expériences sérieuses ont montré qu’elles ont des effets attractifs ou répulsifs entre deux personnes selon que ces personnes sont compatibles ou pas.

L'Attirance-07Réception – excitation

Inodores, les phéromones ne sont donc pas captées par la muqueuse olfactive mais par un second système de l’odorat: Les cellules spécialisées du nez appelées organe voméronasal, qui transforme les signaux chimiques perçus en messages envoyés au cerveau pour déclencher des réactions instinctives.

Semblables mais bien différentes des parfums

L'Attirance-06Depuis toujours, les publicités de parfums évoquent la sensualité et de l’érotisme pour mieux séduire nos partenaires. Les fragrances les plus sophistiquées se vantent de charmer envoûter, l’élu(e) de votre cœur pour se vendre. Dans le passé, grâce à leur « flair », les parfumeurs ont longtemps utilisé le musc, issu des sécrétions d’un cervidé mâle pour élaborer des senteurs, mais aujourd’hui le musc a été remplacé par des arômes de synthèse qui ne produisent plus aucun effet aphrodisiaque.

Les déodorants

Les producteurs de déodorants ne cessent de nous encourager à acheter leurs produits pour effacer nos odeurs, est-ce une bonne chose?

Parfums ou déodorants, que choisir ?

Aucun car les déodorants et les parfums, même de luxe, tout comme les savons ou les laits corporels, annulent le rôle des phéromones produites naturellement par le corps.

Certes, les amoureux aiment retrouver un parfum familier car c’est la marque de la personne aimée, mais pour faire de nouvelles rencontres amoureuses, chacun devrait veiller à user très modérément de parfums. Seules les phéromones corporelles, par leur communication particulière, révèlent les états émotionnels et rien ne peut se substituer à cela pour susciter le désir sexuel.

L'Attirance-14Les parfums aux phéromones

Depuis quelques années, en sexshop et même en parfumerie, un véritable commerce de phéromones s’est développé. On trouve de plus en plus de parfums qui seraient constitués de ces fameuses substances stéroïdes dites « attractants sexuels ». Les liquides commercialisés peuvent contenir (ou pas) de véritables phéromones, et leur effet est aléatoire.

L'Attirance-15Les parfums phéromonés :

Les produits destinés aux hommes contiennent de l’androsténone, (hormone censée attirer les femmes). Ceux destinés aux femmes contiennent de l’androsténol pour faire réagir les « mâles ».

Limites

Il est fort probablement vrai que les hommes et les femmes réagissent à une odeur imperceptible et qu’ils modifient leur comportement sans en être réellement conscients. Mais peut-on espérer que des phéromones humaines vendues en flacons permettront à certains d’attirer ceux ou celles qu’ils désirent?

Rien ne prouve que le parfum aux phéromones que vous achetez contiendra réellement des phéromones actives. Et, si le produit est réel, n’imaginez pas que toutes les filles vont vous sauter sur le râble au passage. Mais si vous vous parfumez avec un bon produit dans l’intention de draguer, il est vrai que les dames qui vous entoureront seront dans de meilleures dispositions sexuelles à votre égard.

N’oublions quand même pas que les comportements sexuels humains sont bien plus motivés par la vue, la conversation et la présentation que l’odorat. Lorsque nous faisons un choix de partenaire, nous utilisons beaucoup d’autres informations que celles provenant de notre nez.

L'Attirance-12Expériences

De nombreuses expériences ont pu montrer l’effet attractif (ou répulsif) de ces odeurs sur les hommes et les femmes.

Il a été démontré qu’il est possible, en se fiant uniquement à l’odorat, de distinguer si un tee-shirt a été porté par un homme ou par une femme. Selon une étude menée sur une cinquantaine d’hommes, l’odorat est même capable de désigner les sous-vêtements portés au moment de l’ovulation par des femmes comme ceux présentant l’odeur la plus agréable, voire même la plus sexy !

L’expérience la plus connue a consisté à pulvériser de l’androsténone sur un siège dans une salle d’attente d’un dentiste. Les expérimentateurs ont observé que les femmes s’y asseyent plus souvent tandis que les hommes l’évitent.

Compenser la fin de l’émission de copuline pour les ménopausées:

Une phéromone sexuelle pourrait réveiller le pouvoir de séduction des femmes. Réalisées dans les règles de l’art, plusieurs études scientifiques semblent attester de son efficacité. Au-delà de la cinquantaine, les femmes semblent invisibles aux yeux des hommes. Pourtant, les quinquagénaires restent physiquement et mentalement jeunes de plus en plus longtemps et la plupart d’entre elles ne manquent pas de charme. Toutefois, si elles sont moins attirantes, ce serait parce que leur production de phéromones a décru après la ménopause, carence hormonale oblige.

Pour tester cette hypothèse, des chercheurs ont recruté 44 femmes ménopausées (57 ans de moyenne) à qui ils ont proposé de se parfumer avec le fameux composé Athena Pheromone 10:13™. Il s’agit d’une substance isolée de la sueur émanant des aisselles de jeunes femmes fertiles et sexuellement actives. Les participantes ont été divisées en deux groupes: la moitié recevant la phéromone et l’autre recevant un composé sans effet (placebo). Pour disposer de résultats crédibles, (méthode appelée « double aveugle »), ni les femmes ni les chercheurs ne savaient qui était dans quel groupe jusqu’à la collecte finale des résultats,

Durant six semaines, chaque femme devait noter l’intensité de l’affection dont elles étaient l’objet. Au terme de l’étude, 41% des femmes sous phéromones ont vu leurs paramètres s’améliorer contre seulement 14% sous placebo (effet psychologique du questionnaire). Parmi les femmes mariées, 5 femmes sur 6 du groupe phéromone ont vu le nombre de leurs rapports sexuels augmenter, contre seulement 3 sur 5 dans le groupe placebo.

L'Attirance-04Homosexualité et phéromones

Certains vont jusqu’à prétendre que les phéromones influencent les comportements homosexuels. Chaque sexe émettant sa catégorie de phéromones, le désir sexuel et l’identité sexuelle en dépendraient et le bisexuel serait émetteur-récepteur des deux types.

D’autres extrapolations vont plus loin encore

La phényléthylamine (PEA)

Des chercheurs ont observé la PEA, une hormone que l’organisme produit naturellement lorsque vous devenez amoureux. Lorsque deux personnes sont amoureuses, la PEA réduit l’appétit et provoque une certaine hyperactivité. Ce serait la raison pour laquelle vous pouvez passer des nuits à parler et à faire l’amour.

La dopamine

L’action de la PEA ne s’arrête pas là. Elle stimule la dopamine qui agit sur plusieurs processus physiques et psychologiques en renforçant certains comportements qui nous apportent du plaisir et de la satisfaction. La dopamine émet un signal de bonheur dont les effets euphorisants nous poussent à répéter l’expérience. On voudrait être toujours ensemble, on se téléphone dix fois par jour, on voudrait que ça dure toujours.

Tendresse, amour et fidélité à l’oxytocine

Pendant l’orgasme et chaque fois que nous touchons quelqu’un que nous aimons, de l’oxytocine monte au cerveau et dans le système reproductif, ce qui augmente notre sensibilité au toucher et nous porte au rapprochement et aux étreintes. Chez la femme, on la remarque particulièrement pendant l’accouchement et l’allaitement. C’est une sorte de «colle hormonale» qui nous garde ensemble.

Après la passion, les endorphines

Lorsque l’organisme s’habitue au cocktail PEA + dopamine + oxytocine, cela ne procure plus les effets que l’on connaissait au début de la relation. Le cerveau produit alors d’autres hormones, les endorphines (qui ont les mêmes propriétés que la morphine). Les endorphines apportent le calme, soulagent la douleur et réduisent l’anxiété. Le sentiment de bien-être qu’elles procurent se traduit par une relation affective très forte. C’est l’amour attachement, un bonheur tranquille qui peut durer des années, mais peu sexualisé…

La chimie du divorce

Pour les «accros» à la PEA, la diminution de ce cocktail d’hormones précipiterait la fin du couple. Les amoureux calmés préféreront chercher de nouvelles amours pour en retrouver les effets euphorisants. Mais toutes ces hypothèses restent à vérifier sérieusement.

Des phéromones en masse

Est-ce que les échangistes qui prétendent, par leurs mœurs, garder la vitalité amoureuse de leur couple ne sont pas simplement excités par la masse de phéromones du groupe qu’ils fréquentent? Peut-être, mais à elles seules, les phéromones n’expliquent pas tout: Outre le fait qu’il y ait des phéromones en masse dans un groupe occupé à partouzer, il faut aussi tenir compte de l’ambiance générale, de la proximité des autres, de la séduction mutuelle, de leurs gémissements, du plaisir exhibitionniste et surtout des possibilités de changement de partenaire.

L'Attirance-13Se parfumer aux phéromones

Les parfums aux phéromones sont en vente dans les sex-shops et par correspondance. Selon notre recherche, les prix sont fort variables, mais il n’y a pas de test-à-chattes pour éprouver la fiabilité des divers produits en vente. Ces parfums existent en vaporisateur, huile de massage, en sticks et en flacons pour appliquer sous le nez.

Pour les hommes qui veulent attirer des femmes il existe des parfums à 35, 43, 50 et 60$ en vente par correspondance et à 17 et… 80€. Pour les femmes qui veulent attirer des hommes 50, 75$ ou 100€.

La chimie peut-elle régir le meilleur des mondes ?

Il est trop facile (et politiquement très dangereux) d’extrapoler des résultats d’expériences scientifiques à des comportements humains sans avoir démontré sérieusement la valeur d’une hypothèse. Est-il vraiment raisonnable d’expliquer l’identité sexuelle, l’homosexualité, la fidélité ou les divorces par des substances chimiques? Si c’était le cas, il suffirait aux intégristes de remplacer le juge des divorces par… une infirmière munie d’une seringue! Si c’était vrai, il suffirait d’un déodorant pour séparer les couples de lesbiennes et d’homosexuels.

Peut-on penser qu’un amant exceptionnel n’est qu’un individu doté d’un meilleur équilibre hormonal? Si, il y a quelques années, certains hommes pouvaient se vanter de leur virilité, aujourd’hui, leurs performances sont à la portée de tous avec des médicaments. Inversement, pour diminuer la libido de violeurs récidivistes, on les traite par une « camisole chimique ».

Certains intellectuels se targuent de leurs réussites scolaires et sociales. Leurs réussites seraient dues à un meilleur fonctionnement chimique de la mémoire. Il aurait donc suffi de prendre un médicament pour réussir comme eux.

Peut-on espérer la pulvérisation d’oxytocine dans le métro pour provoquer des enlacements amoureux? Peut-on espérer des bombardements aux endorphines sur les champs de bataille ?

Peut-on imaginer une vaccination contre l’infidélité ? Un sérum contre les amours interraciales? Des pilules pour croire en une religion? Des bonbons modifiant les idées politiques? Des vapeurs dopantes dans l’air conditionné des usines ? Des sprays apaisants contre les manifestants ?

C’est peut-être à craindre.

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.