Suivez-nous

Actu/News

Pourquoi agrandir sa queue ?

Vincent Lacrosse

Publié

le

Un acte médical n’est jamais anodin et le besoin d’agrandir ou d’épaissir son sexe peut paraître un geste dangereux mais il peut être un besoin primordial pour des milliers d’hommes en quête d’une vie plus épanouie et plus heureuse. Pour les patients qui ont un micro-pénis le bénéfice est évident ; la Sécu prend d’ailleurs en charge les soins si le sexe fait moins de 3 cm au repos et 8 cm en érection. Cependant tous les patients en demande n’ont pas de problème de micro-pénis. Rappelons aussi que lors d’une pénétration le plaisir n’est pas corrélé à la taille du sexe qui pénètre, car le premier organe sexuel, chez l’homme, c’est bien le cerveau. Nous avons voulu en savoir plus sur ce phénomène de société et sommes partis à la pêche aux infos, auprès d’un des grands centres parisiens de chirurgie esthétique spécialisé dans la pénoplastie – le centre Saint Honoré Ponthieu – et nous avons croisé ces infos avec des témoignages recueillis de haute lutte, auprès d’un chirurgien esthétique et d’un patient qui a eu recours à l’une de ces techniques. Alors qui sont donc ces hommes en quête d’eux-mêmes ?

oclqm82z-Affichage-Web-moyenLe micro-pénis : C’est une réelle affection qui touche environ 2 % des hommes. On parle de micro-pénis en-dessous de 2,5 fois la taille moyenne du pénis humain. Cette affection reconnue pourrait avoir plusieurs causes, dont un déficit d’hormones ou une exposition durant la grossesse à des perturbateurs endocriniens.

Le syndrome des douches collectives

Beaucoup de patients – c’est le centre Saint Honoré Ponthieu qui nous le dit – sont des hommes qui pratiquent un sport collectif. En effet, ces hommes souffrent des comparaisons inévitables sous les douches ou dans les vestiaires. Ce n’est donc pas la taille du sexe en érection qui pose problème, mais bien le pénis au repos. Le ressenti d’un pénis amoindri peut être difficile à vivre, surtout dans des milieux masculins sportifs, où les questions de performance et de virilité sont plus importantes qu’ailleurs. Un facteur culturel, par exemple dans les pays africains peut aussi expliquer la difficulté à supporter le regard des autres sur son joujou perso.

01 TracésLe désir momentané de confort Au-delà des performances que chacun souhaite pour soi et pour son partenaire, c’est surtout une question de confiance en soi qui pousse les hommes à vouloir améliorer la taille et le volume de leur sexe. Pour ceux qui voudraient une solution non-définitive et moins invasive que l’opération en clinique, l’épaississement à l’acide hyaluronique est une solution envisageable. L’essor de cette technique tend à montrer que la médecine peut apporter des réponses à des problèmes qui ne sont pas à proprement parler médicaux ; c’est une tendance de fond de la pratique de la médecine dans le monde.

Quelle est la taille normale pour un pénis ?

Au repos sa longueur moyenne est de 9,16 centimètres et son diamètre de 9,31 cm

En érection sa longueur moyenne est de 13,12 cm et son diamètre de 11,66 cm

Chiffres : Etude de la revue d’urologie BJU International à partir des pénis de 15500 hommes à travers le monde.

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.