Suivez-nous

Libertinage

Double pénétration anale, comment faire ?

Elise

Publié

le

Vous avez été très nombreux, suite à notre précédent article sur la double pénétration, à nous écrire pour nous demander plus de conseils techniques pour une bonne double anale. Nous revenons donc, pour votre plus grand plaisir, expertiser en détails cette pratique ô combien spectaculaire !

Nous le voyons parfois dans certains films un peu hardcore, quand deux potes bourrins et bien membrés emmanchent à tour de rôle un joli petit derrière si chaud et si bien offert qu’ils n’ont plus qu’une seule envie en tête : s’y mettre à deux en même temps pour vraiment lui faire sa fête… Mais comment convaincre la fille d’encaisser deux manches dans son anus ?

Définition

On désigne par double pénétration une introduction simultanée de deux pénis dans la même partenaire : dans son vagin et/ou dans son anus. Soit les deux orifices sont pénétrés simultanément, soit un seul joyeux orifice aura la chance d’accueillir les deux organes. On parlera alors de double pénétration vaginale ou anale. Mais, dans tous les cas, la bouche, ça ne compte pas ! Alors, si vous souhaitez tout savoir sur la « double péné » et découvrir comment bien la pratiquer, suivez le guide…

Une question d’excitation et de confiance

Tout d’abord, pensez bien à mettre en confiance la femme qui vous accompagne. En effet, une sodomie trop violente, qu’elle soit simple ou double, peut créer une fissure anale. Au début, ce n’est pas forcément ni visible, ni douloureux, mais cela peut vite s’infecter et devenir très problématique… et mener à une abstinence de plusieurs mois. Pour que tout se passe bien, respectez les conseils suivants afin de préparer, au mieux, le « terrain »… de jeux.

3

Un bon anulingus pour commencer !

Rien de mieux pour détendre un anus que de le lécher goulûment. Rien de bien compliqué : à quatre pattes, le corps cambré et les fesses tendues, votre partenaire attend de vous quelques délicats préliminaires. Titiller l’entrée doucement avec votre langue pour ensuite l’insérer plus profondément. N’hésitez pas à saliver et à cracher dessus pour bien l’humecter. Plus le trou sera humide, plus s’y réfugier sera torride ! Caresser ses douces fesses en même temps. Le contact de vos mains chaudes et un peu de sensualité ne la détendront que mieux quand viendra le moment de la bourriner à deux. Vous pourrez ainsi très facilement au bout de 5 à 10 minutes glisser un premier doigt pour commencer la dilatation. Bien sûr, n’oubliez pas de vérifier l’état de vos ongles afin de ne pas blesser votre partenaire.

4

Bien dilater, c’est essentiel !

Un premier doigt est la toute première étape. Idéalement, si votre partenaire doit prendre deux bites dans le cul, il faudra d’abord arriver à mettre plusieurs doigts ou un godemichet un peu épais. Dans toutes ces étapes, il est fortement conseillé d’utiliser du gel ou du lubrifiant efficace, afin de faciliter les introductions et les va-et-vient. Veillez toujours aussi aux réactions de votre partenaire. Les gémissements ou les encouragements sont les meilleurs indicateurs de son plaisir, car il faut avant tout éviter une crispation qui vous ferait tout recommencer.

2

Commencez par une sodo simple !

On n’attaque pas directement par une double sodo (DP anale). Il faut que l’un d’entre vous (ou à tour de rôle) commence par une sodomie classique, afin d’amorcer la montée du plaisir de la femme qui encaisse. Une bonne sodomie est profonde et intense, on joue avec l’entrée de l’anus pour encore optimiser la dilatation et on rajoute du lubrifiant régulièrement. Madame pourra, pendant la séance, commencer à humecter sévèrement le second engin qui la fera décoller. Variez les positions, jouez avec elle, en lui demandant de désigner la bite qui doit la sodomiser… Amusez-vous, pour déjà la chauffer au maximum avant.

Vous pouvez aussi, entre deux coups de queue, remettre quelques doigts pour vérifier la longueur et le diamètre de la dilatation, ou continuer à la travailler avec un gode plus long ou plus épais. L’essentiel est de faire monter la température doucement, mais sûrement !

Le grand moment de la double anale !

Une fois l’excitation à son comble, ce sera alors Madame qui réclamera sa double à tout prix : trouvez la bonne position.

La plus simple étant que celui qui a la plus grosse se mette sur le dos pour qu’elle se plante sur sa queue et puisse tendre le plus possible sa croupe et son petit trou dilaté à l’autre partenaire masculin… qui viendra tout simplement rentrer PROGRESSIVEMENT sa bite au-dessus de l’autre pour commencer à limer doucement, puis plus rapidement ou violemment le trou. Celui qui est dessous peut lui aussi limer en même temps. L’important étant que les deux partenaires masculins se calent bien l’un sur l’autre en rythme, afin de créer un maximum d’effet pour la partenaire féminine.

1

Pensez à changer de sens : celui du dessous a moins de possibilités de pénétrer comme il le souhaite et donc de s’amuser.

Variante : Vous pouvez aussi mettre les deux mecs allongés jambes en ciseaux, leurs sexes collés l’un à l’autre, pour que madame s’empale dessus.

Pensez toujours à bien jouer avec elle : rentrer par surprise, donner quand c’est possible des petits coups plus sauvages et ardents, pour que les deux bites fassent un maximum d’effet. N’hésitez pas à modifier régulièrement les cadences et, si votre partenaire n’est pas multi-orgasmique, pensez à faire des pauses juste avant qu’elle ne jouisse, laissez-la redescendre un peu et réclamer, vous ne pourrez alors que repartir de plus belle !

Petit conseil d’expert : prenez une ou deux photos, voire une vidéo avec un smartphone, pour les montrer à votre femme. Quand elle verra l’effet produit, cela risque de l’exciter encore plus !

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.