Suivez-nous

Actu/News

Décès à l’Anonyme

Elise

Publié

le

Scandale à l’Anonyme, le très célèbre club libertin de Cannes qui, depuis de nombreuses années, est un des lieux phares de la communauté libertine de la Côte d’Azur.

Le portier du club, qui filtrait les entrées venant de la porte donnant sur le parking Mozart, serait à l’origine du décès d’un client américain, âgé de 62 ou 63 ans selon les sources, dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 octobre 2016. L’homme de 42 ans a été mis en examen pour homicide volontaire et a été déféré dès lundi au parquet de Grasse pour être présenté au juge d’instruction.

Nice Matin puis 20 Minutes ont été les premiers à relater l’affaire dès le dimanche, en expliquant le drame. Le fait semble plutôt simple : le client, qui logeait dans l’hôtel adjacent au club boulevard Carnot, s’est présenté à la porte du parking donnant accès à l’établissement, d’où il a été vraisemblablement repoussé par le physionomiste, provoquant sa chute mortelle.
lvdx-anonyme-visuel-7

« D’un coup, le portier a poussé la victime très violemment… »

Deux témoins directs qui étaient sur place et ont assisté a tout, indiquent « qu’il n’y avait pourtant pas eu d’altercation, aucune agressivité de la part du client », détaille le Procureur adjoint Alain Guimbard. Mais que, sans raison apparente, « d’un coup, le portier a poussé la victime très violemment, la faisant basculer et tomber dans le vide de la cage d’escalier ».

Une chute de 5 étages, soit plus de 15 mètres, pour atterrir sur un sol en béton, qui lui a été fatale : les secours, pompiers et Smur, rapidement sur place n’ont pas pu le réanimer. La victime est morte une heure après l’accident, à l’hôpital de Cannes.

Le physio, un employé de longue date de l’Anonyme et qui, semble-t-il, travaillait « au black » (sans être déclaré), a nié les faits pendant sa garde à vue (fait aggravant). Cela au mépris des témoignages des deux autres clients présents au moment des faits, ainsi que des bandes vidéo, l’escalier étant sous surveillance de caméras. Autre fait préoccupant, le gérant de l’établissement, Francis Cavasino, âgé de 82 ans, avait lui aussi été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête. Il serait rentré chez lui sans attendre l’arrivée des secours tout en étant au courant de l’incident. Il pourrait dès lors être poursuivi pour « non-assistance à personne en danger ».

Une histoire qui va peut-être définitivement entacher l’image de ce club libertin à la notoriété nationale et qui avait fait parler de lui lors de son agrandissement spectaculaire, il y a plusieurs années. Francis Cavasino avait aussi été en procès contre l’autre gros club de la région, l’Absolu, suite à des propos échangés entre les deux gérants. La rivalité est en effet bien connue entre les deux lieux, attisée par le succès grandissant de l’Abso qui en quelques années a pris le leadership des soirées échangistes.

Nous ne pouvons vous dire si le club est fermé pour l’instant : leur site internet ne donne aucune information et leur page Facebook semble ne plus exister !

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.