Suivez-nous

Clubs libertins

Visite du Moon City

Elise

Publié

le

Pigalle, le quartier le plus sulfureux de Paris. Ses sex-shops qui se suivent sur des kilomètres et, juste en face du Sexodrome, le plus important d’entre eux, niché presque discrètement entre deux grandes statues indiennes qui en montent la garde, le Moon City, le plus grand sauna échangiste qui règne en maître de ces lieux humides et libertins.

Une petite sonnette, un coup sec et on vient nous ouvrir… mais l’entrée n’est pas garantie. Le quartier attire beaucoup de monde, les touristes viennent en masse et les hommes seuls y font la queue ! C’est selon le nombre de personnes déjà entrées que nous pourrons pénétrer ou non le Saint des saints. Passage obligé : le très grand vestiaire et ses multiples casiers, avant de descendre dans un paréo, fourni par la maison, dans un large complexe décoré avec soin, tout en panneaux de bois indiens, lampes orientales et statues, comme Ganesh, le dieu qui favorise les connaissances en toute sagesse, reconnaissable à sa tête d’éléphant, dotée d’une énorme trompe.

lvdx-sauna-moon-city-visuel-2

Le large bar de la première salle de détente vous permettra de vous rafraîchir si vous le souhaitez avant de vous vautrer dans les spacieux canapés. Quelques marches plus bas, se trouve la zone humide avec, sur votre droite, un jacuzzi qui peut accueillir une quinzaine de personnes. Mais attention, pas de coquineries dans l’eau, même si l’envie vous démange, il est interdit d’y faire des cochonneries, afin de garantir sa propreté et sa transparence. Alors, commençons juste par des bisous ou des caresses et, pour aller plus loin, enfonçons-nous dans les couloirs pour arriver dans les coins câlins, sous forme de multiples alcôves sur deux niveaux.

lvdx-sauna-moon-city-visuel-4

À vous de choisir, si vous préférez vous enfermer afin de rester dans votre intimité ou laisser les portes ouvertes et inviter d’autres clients à venir vous rejoindre pour jouer à plusieurs. Les banquettes en hauteur, facilement nettoyables, sont tout à fait adaptées pour faire l’amour de façon confortable. Vous pourrez aussi profiter du hammam spacieux et souvent très occupé, où trône un large bouddha bien mouillé, mais qui vous invite à la quiétude des lieux et de la brume qui vous enveloppe. Bien sûr, vous pouvez aussi vous doucher un peu partout avant de revenir plus détendu vers les coins câlins et vous perdre dans ce dédale labyrinthique : le meilleur moyen de trouver des partenaires pour profiter au mieux de votre aventure libertine.

lvdx-sauna-moon-city-visuel-6

Il faut dire qu’au Moon, il y a du monde et pas mal de femmes. J’ai eu l’occasion de venir à l’ouverture : des clientes matinales viennent même à 10h profiter du calme et des croissants mis à disposition, ou encore des couples de touristes venus s’encanailler et goûter aux plaisirs du libertinage à la française. Tous les mardis et dimanches, vous pouvez aussi profiter d’un sympathique brunch sous forme de buffet, afin de choisir auprès de qui partager une assiette, faire connaissance et peut-être aller plus loin avec des desserts plus frivoles…

lvdx-sauna-moon-city-visuel-8

Le Moon City est un sauna libertin que nous ne pouvons que vous recommander, aussi bien pour la taille de ses équipements que la qualité aussi bien de ses décors que de ses nombreux clients.

Moon City – 34, boulevard de Clichy 75018 Paris. Métro : Blanche / Pigalle. Tél : 01 42 59 62 71.

lvdx-sauna-moon-city-visuel-3

Plus d’infos !

148 € : homme seul.

68 € : couple.

Gratuit pour les femmes seules.

Parking Vinci à 5 min.

www.mooncity.fr

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.