The Sex Factor

La première saison de The Sex Factor a connu un grand succès ! Selon son producteur, Buddy Ruben,  l’émission de téléréalité, qui a mis de gros moyens, a parfaitement réussi son pari : celui  de combiner le monde du X - pas toujours facile à cadrer - et une émission qui met en avant les pros du milieu aux US et permettra, à n’en pas douter, de recruter les futurs stars. Décryptage de ce nouveau phénomène.

lvdx-sex-factor-visuel-1-teaser-avec-le-jury-initialLe principe est simple et précis, comme toujours aux États-Unis : 8 filles et 8 garçons s’affrontent devant une flopée de juges chevronnés (dont une « hardeuse de l’année » et un acteur ayant assuré son pénis pour un million de dollars) pour remporter le titre de nouvelle star du porno, ainsi qu’un joli chèque d’un million de dollars et un contrat de trois ans dans une grande société de porno. Enfermés dans une jolie villa, ils devront traverser une série d’épreuves : laisser libre cours à leur sensualité pour des photos érotiques, ou à leur imagination pour créer et répéter des scénarios les plus chauds possibles avec leurs compagnons de jeux.

lvdx-sex-factor-visuel-2-les-candidatsComme dans toute télé-réalité, The Sex Factor possède son jury de people de choc et de charme :

- Asa Akira, 30 ans, membre du jury mais aussi présentatrice, est une jeune New-Yorkaise d’origine japonaise, avec plus de dix ans de carrière et plusieurs prix à son actif : Prix AVN Awards du Meilleur plan à trois, de la Meilleure Double-pénétration ou du Meilleur Gang-Bang… elle remplace Belle Knox au pied levé, la jeune étudiante et activiste féministe de 21 ans qui faisait du porno pour payer son école à 60 000 dollars l’année et qui a été outée à sa fraternité,

- Lexi Belle, 29 ans, jeune blondinette aux yeux marron vert, nous vient de Louisiane, où cette geekette a été découverte par un recruteur, alors qu’elle tenait un vidéo-club. Depuis, grâce au porno, elle a appris à faire sa première fellation, directement comme une pro…

- la sublime Tori Black, 28 ans, une brune qui nous vient de Washington, reste une des plus belles femmes au monde, immortalisée en Catwoman un peu coquine, elle fournit une excuse de taille pour se désister aux Hots d’Or en 2010 : un surmenage pour cause de double-pénétration trop intense… depuis, elle a décidé d’arrêter après la naissance de son fils, mais elle reste la performeuse de l’année aux AVN Awards 2010 et 2011,

- Remy LaCroix, 28 ans, vient de San Francisco, elle se fait connaître directement avec une scène de gang-bang ; adorant soigner les urgences, elle décide de se recycler dans les ambulances,

- et enfin, la touche masculine de ce jury, Keiran Lee, 32 ans, le British aux plus de 1 000 films à son actif et donc celui qui a assuré son pénis…

Que du lourd donc pour faire tourner tous les candidats et trouver les perles rares. Quel est l’intérêt de l’émission me direz-vous ? Principalement de nous faire découvrir les coulisses du porno, l’envers du décor de cette industrie si souvent cachée, afin qu’on comprenne mieux les rouages pour le choix d’une actrice ou d’un futur hardeur. Disponible uniquement sur le net - car jugée trop porno pour être visible sur une chaine classique - c’est donc X-Hamster qui a financé le bébé et s’occupe de sa diffusion. Comme quoi un tube [site gratuit de vidéo porno, ndr] peut créer quelque chose et nous proposer un programme original !

lvdx-sex-factor-visuel-11-winner-blair-williamsEt pour être hard, c’est bien du porno ! Car, même si une partie de l’émission est soft et présente les candidats sous leur meilleur jour, très vite on passe à l’action et les bites des potentiels futurs hardeurs vont s’enfoncer dans les orifices des jeunes actrices en mal de sexe. Mais très vite, les pros du sexe viennent enseigner leur savoir-faire et tester les candidats pour donner un avis plus complet. On a même droit à des éjacs faciales ou buccales pour corser le tout !

lvdx-sex-factor-visuel-9-scenario-geekUne des grandes surprises quand on s’attend à juste mater du porno, c’est de découvrir de vrais débutants (sauf Adrian Lee Ray, qui a été disqualifiée, car elle avait déjà tourné avec James Deen), et de se surprendre à réagir comme le jury : il ne suffit pas de vouloir s’exhiber devant une caméra pour tourner, mais apprendre les positions qui passent le mieux à l’écran, les enchaînements pour ne pas lasser le spectateur et on se rend compte que complicité et sensualité ne sont pas forcément innées chez tous ces jeunes hardeurs ! Bref, on a vite ses chouchous et ses petites pestes qu’on adore détester…

lvdx-sex-factor-visuel-6-epreuve-de-fellationLe grand intérêt, finalement, c’est de nous expliquer comment pénétrer progressivement dans le milieu de la pornographie. L’émission reprend tous les codes de la téléréalité : l’intervention du jury et de l’animatrice, les apartés avec les candidats, les moments de vie du groupe. On sait aussi que Blair Williams, la blondinette de 20 ans qui a gagné, a très vite trouvé du travail !

Voir la vidéo de la bande-annonce :

Site de l’émission

Cécile Saint Laurent

À propos de Cécile Saint Laurent

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.