Une pro du casting revient chez Jacquie & Michel !

Après presque deux ans d’arrêt, la Marseillaise Margaux Lenoir revient dans le porno pour dénicher les talents de demain. Avec la gouaille de cette sacrée casteuse, les filles vont déferler et les parigots n’ont qu’à bien se tenir. On dit merci qui ?

LVDX : Margaux, pourquoi fais-tu ce come-back ?

Margaux Lenoir : Et bien, je m’ennuyais ! J’ai arrêté de réaliser des scènes pour Jacquie & Michel à l’été 2015, après deux ans, et j’ai repris mon travail de coiffeuse. L’effervescence et l’excitation des tournages me manquaient. Ça ne fait que quelques jours que je suis de retour et j’ai déjà tourné deux scènes dimanche dernier. Je suis à fond, le téléphone n’arrête pas de sonner et avec mon taf, il faut que je m’organise !

Comment en étais-tu venue à commencer les castings en 2013 ?

J’ai commencé en tant qu’actrice à tourner en couple, avec mon mec de l’époque. Après quatre scènes, Jacquie & Michel m’a demandé si ça m’intéressait d’organiser des tournages dans le Sud. J’ai accepté, ça correspondait vraiment à ce que je voulais faire. À l’époque, j’ai trouvé des dizaines de filles.

a0d8f3a357541280c87fc2e2ce5602b2As-tu toujours eu ce côté « ordonnatrice » ?

Complètement. Je préfère encadrer que d’être face à la caméra. Je suis perfectionniste. Trouver les nanas, le scénario, les lieux, maquiller les filles... C’est ça qui me plaît. Au jour d’aujourd’hui, je marche solo. J’aime avoir des responsabilités et être seule aux manettes. Je me languis de faire chier tout le monde, notamment les Parisiens, c’est ma passion ! J’aime titiller, dans le genre rivalité OM / PSG. Il faut rigoler !

Quelle est la « griffe » Margaux Lenoir sur les vidéos ?

Le porno-reportage, je me régale. J’adore présenter la vidéo et faire l’interview. À ce moment-là, je suis dans l’impro totale. Ce n’est qu’à la seconde où je dis bonjour à la fille que je sais ce que je vais faire.

Et au niveau de l’image ?

J’adore tourner en extérieur, sur un bateau, à la plage, au soleil… D’ailleurs, toutes mes interviews sont en extérieur. L’été va être chaud ! J’ai la gnaque ! Je veux faire rager les Parisiens, je suis la seule dans le Sud !

878x592_3802_1Comment castes-tu les nanas ?

C’est un secret ! Disons que très vite, je donne mon numéro de téléphone pour discuter. Je ne suis pas trop « virtuel ». Les fakes et les fantasmeurs, je les reconnais de loin. Ensuite, par rapport aux autres, mon grand avantage est que je suis une femme. Ça aide à mettre en confiance. Ces derniers jours, j’ai déjà trouvé trois nouveaux modèles. Je prends le temps de parler, parfois ça peut durer plusieurs mois. Je partage mon expérience. Je me prends souvent pour exemple pour rassurer. Avant, dans le X, on m’appelait Mireille Dumas !

4ee451cc2a1f78cbfd4e8d842d44eeeaY a-t-il des critères de sélection pour participer à un casting ?

Aucun. Je veux faire tourner monsieur et madame tout le monde. J’accepte toutes les propositions sur le Grand Sud mais pas uniquement, je peux voyager ou faire descendre les gens sur Marseille. Rien n’est imposé, je m’adapte vraiment aux délires des filles. D’ailleurs, ce que je préfère, ce sont les scènes les plus authentiques, avec de vrais couples.

Maintenant si tu es blonde, la cinquantaine, avec de gros nichons, de fausses lunettes de vue et un tailleur, la belle cougar, quoi, tu m’intéresses !

Quelles sont les scènes de l’époque qui t’ont le plus marquée ?

Ma première où je fais chanter la Marseillaise à un couple libertin, où l’on parle un peu de l’OM. Ce fut une scène rigolote. Après, il y a eu celle avec Swan sur le Vieux-Port, celle avec Steffy, ma meilleure amie, qui a plu à énormément de monde. Il y en a eu plein !

5a736ac930fdba5db67196161d9351d5Tu aimais mettre les doigts dans le pot de confiture aussi… Le côté cul te manquait ?

C’est joliment dit, c’est ma touche personnelle. J’aimais bien intervenir pour des scènes de domination car j’aime dominer les filles. J’ai fait des trucs de fou, comme en fister une avec mes pieds ! Pour la petite histoire, je m’y suis mis car un jour, mes acteurs ne voulaient pas tourner avec un modèle qui était vraiment repoussant. J’ai vu avec Jacquie & Michel si je pouvais faire l’homme et enfiler le gode ceinture. Ils ont trouvé ça marrant. Toutefois, je ne crois pas que je vais rentrer dans les scènes comme avant. J’ai envie de montrer quelque chose d’autre, de plus classe, tout en restant drôle et légère.

1493413_1429714603931485_1013123002_oComment te contacte-t-on ?

Tous mes comptes sur les réseaux sociaux ont été bloqués, je reprends tout à zéro sur Facebook, Snapchat et Instagram. L’endroit privilégié pour me joindre est Facebook. N’hésitez pas !

Dimitri Largo

À propos de Dimitri Largo

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.