Lena Paul : « La sodo m’a laissé un mauvais goût dans la bouche »

836edb0a2dbf88e58e74dac716bcd12d

Pour les aficionados des gros nichons, Lena a des arguments. Pour ceux qui aiment les pipes bien taillées, elle en a aussi. Pour les accros à la sodo, il y a comme un hic. Nul n’est parfait, mais Lena a soif d’apprendre… Interview.

LVDX : Est-ce compliquée d’être prise au sérieux avec ses seins aussi beaux et volumineux ?

Lena Paul : Ça ne me dérange pas qu’on ne pense qu’à me baiser en me voyant, au contraire, ça m’excite ! J’aime trop que les hommes me regardent : sur une scène, dans la rue, peu importe, j’ai toujours aimé attirer le regard. C’est pour cette raison que je porte aussi souvent que possible des décolletés.

Est-ce un inconvénient pour faire certaines activités comme du sport ?

Ils sont naturels. J’ai toujours vécu avec. Quand j’étais adolescente, j’ai eu des problèmes de dos et le médecin m’a prescrit de faire beaucoup de natation. Depuis, c’est ce que je fais. J’ai le dos bien musclé pour porter haut mes gros seins. Je n’en changerais pour rien au monde !

Soyons indiscrets ! As-tu un petit ami ?

Je suis mariée avec Nathan Red, c’est un performer lui aussi. Nous essayons de tourner le plus souvent possible ensemble, mais ce n’est pas une obligation. Nous avons toujours été un couple libre même avant de commencer à faire des scènes.

Ta bouche est un appel à la fellation, aimes-tu sucer ?

J’adore et ma bouche est assez grande pour deux ! Je joue avec mes lèvres et mes seins. Je prends mon temps. Des préliminaires qui durent, c’est essentiel à mes yeux.

Lena 5

Est-ce que sucer, c’est tromper ?

Tromper, c’est un mot qui n’existe pas pour moi. Je ne fais jamais rien dans le dos. Si je suce un mec, mon mari est au courant ou c’est devant lui. Au passage, il adore ça.

Il aime quoi d’autre aussi ?

Il aime me pénétrer pendant qu’une autre fille est assise sur mon visage et que je lui bouffe la chatte. Nous aimons bien faire des plans à trois. C’est moi qui choisis et lui ramène de nouvelles partenaires.

lenaÇa se passe comment ? Tu dragues en boîte libertine ?

On a commencé en club, oui, maintenant, je drague partout, même au supermarché ! Le feeling passe bien avec les filles. Quand une me plaît, je lui en parle. Si elle plaît à Nathan aussi, je vais la draguer. Ça marche souvent, même avec des filles qui se prétendent 100% hétéro.

Pour quelles raisons gardes-tu de la pilosité sur ton sexe ?

Ça me plaît en ce moment, mais je suis d’humeur changeante. Au départ, ce n’était que pour un tournage et puis j’ai constaté que c’était bien plus confortable que les poils rasés. En plus, j’ai vu que peu d’autres filles gardaient leurs poils au pubis. Je suis comme ça, même ma chatte aime attirer l’attention !

Lena 1

Quel type de scène porno aimes-tu tourner ?

Tout sauf le SM. Si je devais choisir, je dirais les scènes de groupe. L’intensité est très forte et j’aime donner du plaisir au plus de monde possible.

Quid de la sodomie ?

Le porno m’a appris à aimer, mais ce n’était pas gagné. Mes premières expériences au lycée ont été douloureuses, mes partenaires n’avaient aucune idée de ce qu’ils faisaient. Ça m’a laissé un mauvais goût dans la bouche (sic).

En même temps, au moment où je te parle, je viens d’avoir mon premier orgasme anal, car j’avais travaillé mon petit trou avant. Il reste dilaté si on me chauffe bien à blanc.

lena 3Comment aimes-tu être prise ? Avec énergie ? Lentement mais en profondeur ?

J’aime que le rythme monte. Je n’aime pas être pénétrée comme un lapin directement sans avoir été excitée avant. C’est une question de feeling, mais avant un tournage, il m’arrive de demander aux réalisateurs de me laisser quelques minutes avec le performer pour que l’on puisse s’exciter mutuellement, la scène n’en sera que meilleure.

À tes yeux, quelles sont tes meilleures scènes ?

Celles où je bosse avec Nathan sont naturellement les plus intenses. Il n’y a aucune simulation. Ensuite, je dirais celles avec des blacks, tout y est gros, de mes seins jusqu’à leurs queues. Le contraste à l’image rend bien et les productions, comme Blacked ou Mile High, sont de qualité.

lena paul 4Es-tu déjà venue en France ? Que penses-tu des Français ?

Malheureusement, je n’y ai encore jamais mis les pieds. Ça doit être un pays merveilleux ! Je me donnerai bientôt le temps pour voyager, mais pour l’instant, je suis bookée tous les deux jours et il faut que j’en profite.

Lena Paul

23 ans
Originaire d’Orlando (Floride)
1,63 m
56 kg
85 G

Filmographie sélective :

– Manuel’s Fucking POV 6 (Jules Jordan)
– Revenge is a Dish Best Served Black (Blacked)
– Lena Paul Makes a Sextape (Bang Bros)

Dimitri Largo

À propos de Dimitri Largo

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.