Suivez-nous

Bio/Milieu du X

Nina North : « J’aime le goût de ma chatte »

Dimitri Largo

Publié

le

Grâce à Nina, notre aiguille pointe toujours bien raide vers le Nord. Et pourtant, du cul au visage, tout indique qu’elle vient du Sud ! Ultra populaire, la latina collectionne les tournages et on comprend pourquoi : elle a un chien incroyable ! Au sens figuré, bien entendu…

LVDX : Nina, quel genre de fille es-tu ?

Nina North : Pas prise de tête. Je suis une fille douce qui apprécie d’être au centre des attentions. J’aime être traitée comme une princesse, mais une petite princesse très salope !

nina north 2

Tu respires le sexe, de la tête aux pieds, en as-tu conscience ?

A force oui, je sais que j’excite les hommes. Même quand je vais faire mes courses, on m’aborde. Ça me plaît, je ne cherche pas à cacher ma féminité. Je n’ai aucun complexe : les mecs sentent que je suis à l’aise avec le sexe.

Es-tu sportive ?

J’ai fait 12 ans de danse classique. Je danse la salsa, le reggaeton et la dance hall chaque semaine. Je suis souple, je peux prendre toutes les positions. Un jour, Chad White (NDLR : un acteur) m’a dit qu’avec moi, il avait réussi à atteindre le fond d’une chatte comme à aucune autre.

nina north 3

Tu as un physique atypique, quelles sont tes origines ?

Ma mère est dominicaine et mon père portoricain. J’ai du sang espagnol et colombien aussi.

Comment et pourquoi as-tu commencé à faire du porno ?

Disons que j’avais besoin de prendre mon indépendance et donc besoin d’argent. J’ai d’abord été modèle photo. J’ai compris vite que les opportunités en hard étaient bien plus nombreuses qu’en soft. On m’a dit : « tu te mets nue facilement et t’aimes le sexe, essaie ! ». La suite, tout le monde la connaît.

nina north 9Existe-t-il une solidarité entre les actrices latina ?

Alors là, pas du tout ! Y en a même qui ont cherché à me nuire. En règle générale, je le dis : les filles ne peuvent pas se voir entre elles. Il y a trop de jalousie. Elles veulent toutes être la numéro un, celle qui tournera le plus.

nina north 5

Que penses-tu des filles qui ont recours à la chirurgie esthétique ?

Je n’en pense rien. Ce ne sont pas mes affaires mais pas ce que je ferais non plus. Plus il y a de fakes chez les modèles et plus les filles comme moi sont appréciées. J’ai un grand nez, une bonne poitrine et encore un cul bombé. Je bois du maté, c’est ça mon secret. Pour garder la forme, il n’y a rien de meilleur.

nina-north-4

Tu es étiquetée « teen » dans la plupart de tes scènes, est-ce que ça correspond à celle que tu es vraiment ?

Assez. Je fais jeune, j’ai une voix posée et douce, je trouve. J’aime mettre de la sensualité dans l’acte. Je n’oppose pas la tendresse et le côté « hard ». L’idéal, c’est un bon mélange : ni trop doux, ni trop dur.

J’ai remarqué que tu faisais beaucoup de scènes en trio. Comment l’expliques-tu ?

J’aime autant les hommes que les femmes. Peut-être suis-je le liant entre deux autres acteurs exclusivement hétéro ? En tout cas, les possibilités à trois sont nombreuses… Deux filles qui sucent une grosse bite, c’est toujours très excitant. Me faire lécher par une fille qui jouit d’en avoir une dans la chatte, c’est chaud aussi !

nina-north-3

Comment t’y prends-tu pour bien sucer ?

Il peut commencer par jouer avec mes seins et moi, je vais jouer avec sa queue. J’ai une petite bouche mais je l’enfonce profondément. Je serre la bite à sa base et je lèche des testicules au gland. Quand il est bien gonflé, je le garde au chaud dans la bouche. Au fur et à mesure, je l’enfonce de plus en plus profondément en faisant couler beaucoup de salive et du bruit. Je n’ai pas peur d’aller loin et que l’on appuie sur ma tête. Quand je regarde mes scènes, je me choque parfois moi-même : les mecs me baisent la bouche plus fort que la chatte !

nina north 4

Avales-tu ?

Oh oui et je lèche les gouttes qui se perdent à côté. J’aime le goût sucré-salé du sperme. J’aime même le goût de ma chatte. J’aime le goût de toutes les chattes d’ailleurs !

Arrête, je suis amoureux…

Ah, ah ! Oui, mais ça va être compliqué, je n’aime pas les relations à distance !

nina-north-8

Quel est ton idéal masculin ?

Grand, musclé mais pas trop et avec les yeux clairs. Quelqu’un de franc, droit, marrant et surtout avec de gros besoins. J’ai une sexualité, comment dire… assez envahissante !

Sur toutes les scènes, les acteurs jouent avec ton anus, le lèchent etc. Par contre, personne ne rentre jamais dedans, pourquoi ?

Ils sont tout excités et veulent toujours être le premier à me l’enfoncer ! Pour dire vrai, l’anal, sur l’instant, c’est bien mais c’est dans les jours qui suivent que je n’aime pas les sensations que ça me fait. J’ai l’impression de fuir du cul et ce n’est pas très glamour. Sinon, j’aime que l’on joue avec, mais je me fixe une limite à ne pas franchir. Qu’on me le lèche, qu’on me mette un doigt dedans, j’aime ça, mais pas trop profondément.

Tu as une crinière exceptionnelle. Peux-tu expliquer aux actrices françaises qu’entretenir une belle chevelure, c’est fondamental ?

J’ai étudié la coiffure plus jeune. Avant, j’avais les cheveux jusqu’aux fesses, mais ce n’était pas pratique du tout. Je les entretiens comme ma peau. J’ai la chance d’en avoir beaucoup et ils sont épais. Heureusement parce que j’adore qu’on me les attrape en me baisant.

Nina-North 1

Les fans raffolent de tes scènes interraciales, t’aimes les blacks ?

J’aime tous les mecs. Les blacks ont de gros sexes, mais tous les acteurs avec lesquels j’ai tourné en avaient une énorme. C’est pour ça que les fans m’aiment. Ils peuvent y aller fort dans ma chatte !

nina north 7

Nina North

21 ans
Originaire de Durham (Floride)
1,60 m
49 kg
90 D

Filmographie sélective :

– My Wife’s Threesome Fantasy (X-Art.com)
– Mandingo Massacre 10 (Jules Jordan)
– Naturally Nina (Hardx.com)

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.