Suivez-nous

Réalité Virtuelle

VR Porno : enfin du concret ?

Dimitri Largo

Publié

le

Alors que le porno en 3D a fait pschitt, celui en réalité virtuelle ne semble pas destiné au même funeste destin. Porté par le joli succès du casque Playstation, le porno en VR propose désormais une expérience d’immersion convaincante à même de faire bouger le marché. Enquête.

La circonspection était de mise. Les Google Glass et la 3D étaient passées avant et nous avaient bien refroidis. On entendait parler de casques en perpétuel développement depuis des années, de Gear VR, d’Oculus – sois poli s’il te plaît – et autres camelotes chinoises à fixer autour du smartphone. Certains médecins s’alarmaient des effets sur le cerveau à long terme, des personnes qui ont envie de dégobiller au bout d’un quart d’heure d’utilisation, tandis que les pro-VR assuraient que ces symptômes s’estompaient au fil du temps pour l’immense majorité des gens. Pour beaucoup de monde encore, on peut passer les lignes précédentes à l’indicatif présent. Sauf que ça frétille. Ça frémit même. Des chiffres sortent par-ci, par-là : le marché de la réalité virtuelle décolle, et celui du porno en particulier.

Une vague de fond

Ces chiffres, c’est le grand manitou Pornhub qui les diffuse. 500 000 clics par jour sur les scènes en VR. De 30 vidéos mises en ligne en mars 2016, au moment du lancement, il est passé à plus de 2600 en l’espace de 2 mois. Poussée par le gaming et ses innovations technologiques, la réalité virtuelle s’enracine progressivement, tractée par l’Asie du Sud-Est, les plus gros consommateurs de porno en VR étant Hong Kong, Taïwan, la Thaïlande et… la Norvège, seul représentant européen du peloton de tête. Cela donne une idée du niveau encore marginal du porno en réalité virtuelle au regard du poids économique et démographique de ces pays, mais du côté hexagonal, chez Jacquie & Michel, le Directeur de Communication, Thierry Bonnard, confie au site koi-de-neuf que « les chiffres s’améliorent » pour la branche de la marque spécialement créée pour la VR : Jacquie & Michel Immersion. Sur le site, les cinq principaux casques du marché sont représentés et un sixième, maison, permet de découvrir l’actuelle cinquantaine de scènes en VR à moindre coût.

porno réalité virtuelle

Et au huitième jour, Sony fit

Au milieu des chiffres brandis par le département marketing de Pornhub, le nombre de vues enregistrées le jour de noël dernier a fait péter les plafonds. Ce n’est pas anodin. Les casques de réalité virtuelle sont partis comme des petits pains sous le sapin. Comme par hasard, Sony venait de mettre en rayons son bébé. Car ce qui a changé la donne dans le succès encore relatif de la réalité virtuelle, c’est la sortie du casque Playstation VR de Sony. Du Walkman à la Playstation en passant par le magnétoscope, la marque japonaise est l’une des deux seules, avec Apple, à posséder le pouvoir d’introduire de nouvelles habitudes de vie à travers un objet, en l’occurrence un casque. Si l’Oculus de Facebook ou le Gear de Samsung montrent des caractéristiques techniques similaires au casque de Sony, ces derniers n’ont pas le catalogue de la Playstation dans leur jeu. Ajoutez à cela que le Nippon n’a pas fait la connerie de verrouiller sa machine. Par le navigateur intégré ou via une clé, il est facile d’utiliser le casque couplé à sa console pour vivre une expérience d’immersion sexo-virtuelle. Ces atouts sur le tapis, la prudence reste toutefois de mise chez les pros. Le porno en VR, on y croit, mais pas jusqu’à la frénésie. « Comme tout groupe qui grossit, nous avons besoin d’explorer de nouvelles pistes explique toujours Thierry Bonnard dans son interview. Il va falloir que les casques soient moins chers et moins contraignants et surtout que les connexions avec d’autres objets (tels les sextoys) soient simples. Il y a des moyens d’améliorer la rentabilité, mais ce n’est clairement pas sur cela que nos entreprises vont faire fortune et ce n’est pas le but ». C’est dit.

vr porn 2

La révolution par le contenu

A côté du hardware, le succès de la VR porno repose et reposera sur un contenu d’un nouveau genre, à l’instar du gaming. L’expérience immersive réclame des routines de production et de tournage différentes. Naguère niche de base réservée aux couples amateurs, le POV redevient la norme par exemple, comme à l’époque de son inventeur, Buttman. C’est précisément sur les scènes, le nerf de la guerre, que Jacquie & Michel a parié. La mise de départ fut peu risquée, le flair de J&M fait le reste. « Nous avons lancé Jacquie et Michel Immersion en 2015 avec une seule vidéo test, enchaîne le Dir’ Com’ de la marque. Depuis, la technique s’est améliorée et le rythme s’est installé. Nous proposons plusieurs expériences par mois. Notre département R&D a bon espoir de proposer des évolutions intéressantes. Nous essayons vraiment de faire plaisir à nos visiteurs en leur faisant vivre de nouvelles expériences. Nous allons rendre le tout encore plus vivant ».
jacquie et michel immersion 2

L’horizon holographique

Chez les producteurs porno, l’optimisme est donc de mise. La réalité virtuelle n’en est qu’à ses balbutiements et le taux de pénétration dans les foyers suit la bonne trajectoire. « Nous n’y voyons pas un gros marché à court terme mais il y aura un avenir pour cette technologie contrairement à la 3D » conclut Thierry Bonnard. En effet, alors que la technologie 3D n’est en fait qu’une resucée d’une invention vieille de plus d’un siècle (la séparation chromatique du rouge et du bleu), avec la réalité virtuelle, on nage en plein inconnu quant à ce qu’elle sera dans dix ans. Des interrogations loin d’être encore dissipées que se profile déjà la nouvel horizon qui fait frémir les caleçons : l’hologramme. Pour faire simple : la VR sans le casque et l’air con qui va avec; la pornostar chez vous aux dimensions réelles. Et pour ceux qui voudront, Mélenchon en meeting au milieu du salon…

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.