Tiffany Leiddi : « Je désossais quatre demi-porcs en une matinée »

Avant de parler à Tiffany Leiddi, je la pensais immature, inconséquente, délurée… Bref une pornstar de la vingtaine. Puis j’ai écouté sa voix suave et claire répondre à mes questions. Au bout d’une heure, j’avais envie de quitter femme et enfant. Entretien avec une perle rare.

LVDX : Excuse-moi de te déranger un samedi soir, t’es pas de sortie ?

Tiffany Leiddi : Du tout ! C’est la détente totale. J’écoute le son des oiseaux, assise dans mon jardin…

Tiffany Leiddi 3

Tu es du genre proche de la nature ?

Il me faut de l’air, la mer pas loin et mes chats, mes chiens, mes lapins… Avec ma sœur, nous avons sauvé de l’abattoir trois chevaux. Ils sont sur notre terrain. C’est beaucoup de travail et de frais pour les entretenir, mais j’aime mon mode de vie, il me permet d’avoir du temps à leur consacrer. Et puis, une petite femme de la campagne dans ce monde-là, ça change.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, tu es donc actrice porno. Raconte un peu.

À la base, je suis du Sud. Très jeune, j’ai baigné dans la restauration via mes parents. J’ai passé un CAP de charcutier-traiteur, puis un CAP cuisine, j’ai été médaillée Meilleure Apprentie de France. Puis, j’en ai eu marre de travailler 12 heures par jour pour un salaire de misère, pour des patrons. Je n’avais plus de patience avec les stagiaires, le je-m’en-foutisme des gamins alors qu’à 9 ans, j’aidais déjà mes parents. Voir des jeunes de 15 ans qui ne font rien, ça me fout un peu les boules.

Tiffany Leiddi 10L’année dernière, j’étais au salon de l’érotisme de Rouen avec ma sœur. À mon insu, elle m’a inscrit au concours des plus belles fesses du salon. Il se trouve que je suis arrivée deuxième. Je précise d’ailleurs que j’aurais dû gagner ! Suite à cela, les organisateurs nous ont proposé de travailler avec eux pour faire la tournée. J’ai fait la connaissance de Tony Caliano et sa femme Kelly Pix qui faisaient les théâtres érotiques. Ils ont proposé de produire mes premières scènes. La première pour le Tukif Tour et les deux suivantes pour Jacquie et Michel. J’ai pris un pied d’enfer. Jusqu’à maintenant, j’ai fait une douzaine de scènes dont un J&M Elite.

Tu devais te sentir seule au milieu des carcasses de viande et des garçons…

J’ai toujours été qu’avec des hommes. Ils doutaient de moi, de ma capacité à avoir mes diplômes. Il fallait sans cesse en montrer plus parce que j’étais une femme. Je me suis battue, j’ai trouvé la meilleure entreprise du coin. Je désossais 4 demi-porcs dans la matinée pendant qu’au CFA, il en avait un demi pour douze apprentis. J’ai appris sur le tas et j’ai eu mes diplômes. La petite nana les a tous niqués !

Tiffany Leiddi 1Tu n’as pas pensé à monter ton business ?

J’adore préparer à manger, faire plaisir aux autres, je suis comme ça. Pareil avec les animaux. Mais dans ce métier-là, tu n’as pas de vie à côté, c’est impossible. Pas de week-end, pas de temps libre. J’ai fini par péter les plombs, je ne voulais plus de cette vie. Après, j’ai toujours le projet de me mettre à mon compte mais pour ouvrir une boutique de lingerie.

Tu passes du coq à l’âne !

Ouais, je veux me spécialiser dans la forte poitrine.

En ce moment, tu vis en Normandie. T’es partie rejoindre un mec ?

Non, j’avais envie de partir loin. Je suis totalement libre, pas de prise de tête genre : « t’es arrivée cinq minutes en retard. » J’habite juste avec ma sœur.

Tiffany Leiddi 9Parlons d’elle, elle fait des stripteases avec toi, c’est ça ?

C’est ma vraie sœur, on a juste deux ans et demi d’écart. On a chacune nos goûts. Elle a fait de la figuration dans deux films porno, mais contrairement à moi, elle s’est effectivement arrêtée au strip-tease. Elle respecte et comprend tout à fait mes choix. Dans la famille, on parle de tout, on est très libre.

Sur les sets pornos, ta sœur t’accompagne ?

Oui, elle veille à ce que mes conditions et mes intérêts soient respectés. Nous ne nous séparons jamais, que ce soit dans la vie, sur la tournée des salons ou sur un tournage. Nos shows de strip, on essaie aussi de les faire ensemble.

Tiffany Leiddi 7Je suppose que tu ne fais pas de show lesbien avec elle…

Non, non, on se contente de bisous et de caresses. J’aime bien toucher ses seins. On a nos limites.

Quand même, tu fais des strips en salon avec ta sœur et avant, tu débitais des têtes de veau… La vache !

Je viens d’une famille et d’une région où le terroir est important. Découper un civet, faire une terrine, ça fait partie de la culture du partage. Je suis proche des gens et accessible. Je réponds à tous les messages, même les plus désagréables.

J’aime donner, c’est comme ça. Sur les salons, c’est pareil. Les vieux, les handicapés, c’est justement pour eux que je me sens utile. Si je fais un show strip à quelqu’un qui souffre dans sa vie, je me dis que je lui apporte peut-être un peu de bonheur.

Tiffany Leiddi 11

T’as un côté Mère Térésa !

Faut croire, ouais, mais ce que j’adore, c’est rembarrer les gars. Je suis plutôt du genre à faire mijoter et attaquer comme un poignard dans le dos.

C’est vicelard !

Je n’ai que 22 ans, mais je me suis toujours renseignée sur tout. C’est comme pour faire une bonne pipe, je me suis renseignée avant. Ça s’apprend.

Et la spontanéité, t’en fais quoi ?

Il en faut aussi, mais c’est bon, j’ai eu ma période… En fait, j’aime bien coucher avec des hommes qui n’ont pas beaucoup d’expérience. Je peux leur apprendre des choses et ils peuvent à leur tour faire kiffer d’autres filles et ce n’est pas une question d’âge. Je peux coucher avec un homme qui a été marié pendant 10 ans et qui me dit : « mais putain, avant toi, j’étais puceau ! » Ce genre de réflexion me fait plaisir !

Tu parles comme une vieille routarde ! T’as eu beaucoup de mecs dans ta vie ?

J’en ai eu pas mal oui. La dernière fois que j’ai compté, avant le porno, j’en étais à 27. J’ai eu quelques relations longues aussi.

Tiffany Leiddi 8Les nanas, je suppose que tu aimes ça…

Alors les nanas, j’ai un style bien particulier : je kiffe les bimbos, blondes et avec des gros seins !

Es-tu du genre à draguer ?

Oui, j’aime bien faire du rentre-dedans. Quand je ne conduis pas, je suis du genre à montrer mon cul ou mes seins aux passants. Les gars des chantiers par exemple, hop, tu montres tes seins !

Tiffany Leiddi 5Comment se manifeste ton plaisir quand tu baises ?

Ça me fait comme une sensation de paralysie dans le corps et dans la voix. Il faut savoir que c’est sept fois plus intense qu’un orgasme masculin. Sur une heure, je peux en avoir trois ou quatre. Le périnée marche bien !

Quelle est ta pratique sexuelle préférée ?

Deux choses. D’abord, sucer. Je ne peux pas m’arrêter et lorsque l’on essaie, c’est mort, je veux à tout prix terminer. Ensuite, la levrette ; celle-là est tout simplement exceptionnelle.

Quel est ton rapport au sperme ?

J’avale tout ! J’adore ! Pas de gâchis. Si c’est dans la bouche, faut avaler ! Mais attention, pas dans mes cheveux ou mes yeux !

Tiffany Leiddi 4La sodomie, par contre, tu ne sembles pas aimer ça.

La sodo, ça ne me fait ni chaud, ni froid. Si le gars voit que je ne prends pas mon pied, ça ne sert à rien. Et puis, on ne m’encule pas, dans tous les  sens du terme, voilà !

Tu viens de refaire tes seins. Pourquoi ?

Ils étaient devenus trop petits. L’année dernière, j’ai perdu beaucoup de poids, puis j’en avais repris de partout, sauf de la poitrine. J’étais passée d’un 80D à un 70A. On me disait qu’ils étaient ronds et mignons, mais ce n’était juste pas possible. Un sein qui n’a pas de graisse eh bien, il n’a pas de graisse et on ne peut rien y faire sans avoir recours à la chirurgie. Maintenant, je ne peux plus regarder les premières vidéos que j’ai faites. Je suis horrifiée de ce que je vois !

Que t’apporte ta nouvelle poitrine ?

Déjà, je pourrai enfin faire des branlettes espagnoles ! Après, c’est évidemment un gain de confiance en soi. C’est indéniable.

Donner c’est vraiment ton truc… Faut mettre Enrico Macias en sonnerie de portable !

J’aime donner du plaisir au mec. C’est ma priorité. Moi, je sais me faire kiffer à côté. Pour m’amuser, j’ai mes sextoys, mes machines…

La provoc, est-ce un de tes moteurs ?

Choquer le monde autour de moi, j’adore ça. Je fais des films porno pour m’exhiber. Je kiffe. Je peux aller dans le ghetto en petite tenue et me prendre des réflexions dans la gueule, je n’ai pas peur ! Je suis libre d’esprit. Je me fous de ce que les gens pensent.

L’acting, est-ce quelque chose que tu as en toi ?

J’adore jouer la comédie, y compris au quotidien. J’aime rentrer dans des rôles. Pour un film, avoir une mise en situation originale est excitant, mais il faudra juste me donner le texte huit mois à l’avance ! Je ramènerai ma valise bourrée de fringues.

As-tu un fantasme que tu aimerais assouvir ?

Un seul. J’aimerais reproduire la scène du film Monsieur et Madame Smith : faire l’amour assez sauvagement pour défoncer une maison. Avec l’adrénaline, tu ne dois plus sentir la douleur !

Tiffany Leiddi 2Tiffany Leiddi 22 ans Originaire de Normandie (et du Sud aussi) 1m56 46 kg 80D

Dimitri Largo

À propos de Dimitri Largo

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.