Oregon : Le maire drague les ados sur Facebook

Le maire de la charmante petite ville de Winston, Oregon, a été arrêté récemment sous l'inculpation d'avoir donné rendez-vous à une jeune fille de 14 ans pour avoir avec elle des relations sexuelles.

Kenneth Lewis Barrett, comme son portrait judiciaire en atteste, n'est pas un perdreau de l'année. Le respectable édile de 71 ans venait tout juste de commencer un mandat de deux ans comme maire de la ville de Winston (5 400 habitants). Une tâche qui lui laissait suffisamment de temps libre pour passer deux semaines à échanger des messages Facebook avec une jolie jeune fille de 14 ans. Malheureusement pour notre maire, la jeune fille s'est avérée être un leurre créé pour débusquer les adultes cherchant à copuler avec des mineures.

LVDX - US 33 - Visuel (2) - Kenneth Barrett, maire de WinstonLa fausse adolescente et le vrai pervers

Aux États-Unis, comme dans d'autres pays, plutôt que d'attendre le passage à l'acte d'un criminel sexuel, les policiers spécialisés ont la possibilité d'aller les chercher en créant des faux profils de jeune fille ou jeune garçon. Ces profils une fois en ligne, il ne reste plus qu'à attendre le faux pas d'un pervers de passage. Côté justice, il faut ensuite, à l'issue d'une arrestation, prouver que le fautif avait bien connaissance de l'âge supposé de sa victime. Le fait que la jeune adolescente soit en fait un flic bedonnant de 45 ans ne change rien à l'affaire. Et par ailleurs, sans aller jusqu'au rendez-vous, le simple fait d'avoir d'échangé des messages de nature sexuelle avec une mineure peut déjà vous mener en prison, plus encore si le gentleman lui envoie des photos cochonnes, qu'elles soient de lui ou piochées sur un site porno quelconque. Voilà pour le cadre juridique.

LVDX - US 33 - Visuel (4) - Jeunes filles du lycée Douglas, à WinstonUne ado trop « hot » pour lui

Pour revenir à Kenneth, notre maire aux hormones en folie se décrivait à sa future partenaire de jeu comme un homme de 71 ans avec l'esprit d'un ado de 17 ans et l'énergie d'un garçon de 12 ans. Monsieur Barrett semblait plein d'entrain lors de ses communications, une énergie qui doit s'étioler un peu… maintenant qu'il est en attente de jugement dans une cellule. Les ennuis de Kenneth ont commencé lorsqu'il a commenté le faux profil de l'ado du terme « hot ». Notre bon maire, faisant connaissance de la miss imaginaire lui a ensuite conseillé de « bien travailler à l'école et de se tenir à l'écart des hommes ayant des motivations sexuelles », ce qui prouve chez notre gaillard un certain sens de l'humour.

LVDX - US 33 - Visuel (6) - Handcuffs73« Le vilain garçon est là »

Plus tard dans leurs conversations, l'élu affirmait à la « jeune fille » qu'elle le faisait se sentir comme un adolescent, et qu'il était en possession de photos qu'il ne devrait pas avoir en tant que maire. Oups ! Il lui a ensuite demandé si elle préférait qu'il soit un grand-père ou un « bad boy ». Difficile de ne pas sourire en pensant à ce monsieur, élu de sa petite ville, proposant à un flic dans la force de l'âge, mal rasé, derrière son ordinateur, d'être un « vilain garçon ». Parmi les propositions de nature sexuelle qu'il ne faut pas faire à une adolescente qu'il croyait vierge, Kenneth suggérait à sa future partenaire d'aller sur Mars pour repeupler la planète tous les deux. Et il lui a finalement donné rendez-vous dans une commune nommée Myrtle Creek pour partager une pizza. En arrivant sur place, le maire a envoyé à la jeune adolescente un message : « Le vilain garçon est là ». Et à la place de la jolie adolescente, c'est un officier de police, la cinquantaine bien tassée, qui est venu faire la bise et embarquer le « vilain garçon » au poste de police local.

Mister Barrett a bien essayé de dire qu'il devait rencontrer une dame - et pas une ado - le temps d'une pizza, en vain. L'histoire ne dit pas s'ils ont partagé une pizza au poste mais dans tous les cas, Kenneth a dû trouver la note plus salée que prévue.

Elise

À propos de Elise

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).