Suivez-nous

Bio/Milieu du X

Lisa Kartel : « Mon fantasme encore non réalisé, ça serait de me faire prendre par un camion entier de CRS ! »

Cécile Saint Laurent

Publié

le

Lisa Kartel, petite nouvelle dans la grande famille de Jacquie et Michel, mais pas pour autant novice du cul, nous a ouvert les portes de son univers. Vivant sur l’Ile de Beauté, cette piquante trentenaire esthéticienne souhaite faire une vraie carrière dans le milieu et compte bien jouer de ses atouts pour y arriver.

Comment tu as atterri chez Jacquie et Michel ?

J’ai une de mes amies qui travaillait déjà dans le porno, je suis déjà libertine et j’avais envie de faire quelque chose en rapport avec le sexe pour changer un petit peu du quotidien. Même si la mentalité est particulière en Corse, j’assume ce que je fais et je ne vis surtout pas pour les gens. Elle m’a tout simplement fait rentrer dans le milieu.

Quel est ton type de mec ou de nana ?

En général j’aime les mecs bien foutu bien sûr (rire) ! Le cliché du grand mec musclé et surtout bien membré. Mon mec est tout pareil alors je suis comblée. J’essaye de le pousser à faire du porno avec moi. Mais pour le moment il attend de voir l’évolution des choses pour moi, il est spectateur de ce qui se passe.

Est-ce qu’on baise face caméra comme à la maison ?

Ouais il y a carrément une différence, j’ai l’impression que face à la caméra je suis plus détachée. Faire l’amour avec mon mec c’est les sentiments, l’intimité et c’est génial. Sur un tournage c’est vraiment professionnel, il y a une caméra, des positions à faire pour les prises de vue. Le maximum de relation avec les acteurs, c’est la naissance d’une complicité mais rien de plus. Le plaisir est là dans les deux cas, mais il n’a rien à voir avec celui que peut me procurer mon mec.

Tu regardes du porno ? Si oui, tu préfères quoi ?

Bien sûr, de temps en temps un petit porno, une petite tenue : c’est ce qui permet de faire vivre le sexe dans le couple. Après on pratique aussi le libertinage. J’aime tout ce qui est anal, double, gang-bang, pluralité masculine.

Ton fantasme ultime ?

Je crois que mon fantasme encore non réalisé, ça serait de me faire prendre par un camion entier de CRS, mais bon en Corse c’est un peu compliqué…

Qu’est-ce qui est pour toi indispensable dans le cul ?

Je ne supporte pas la routine : quand c’est tout le temps la même chose je me fais chier. Faut varier les plaisirs car ça garde la flamme dans mon couple.

Parle-nous un peu de ton récent tournage avec J&M.

Ma première participation est assez récente. C’était le 15 juin dernier, j’ai fait un tournage qui a donné quatre petits épisodes. J’ai adoré, car le réalisateur et les collaborateurs de Jacquie et Michel m’ont mis à l’aise dès le début. Et puis j’ai pu me faire prendre en double pénétration ! J’ai adoré et ça faisait déjà un petit moment que je voulais essayer.

Quelles ont été les réactions de tes proches ?

Je les avais avertis. Dans l’ensemble ce n’était pas une surprise venant de moi (rires), j’ai pas vraiment eu de mauvaises retombées. La plupart m’ont dit que je faisais ce que je voulais de mon corps. Après ça jase toujours, mais j’assume c’est le plus important. Après ma vidéo et avant d’aller dans ma salle de sport habituelle, un pote m’a prévenu que la vidéo avait tourné, alors je me suis mise en avant pour briser la glace directement. Ce n’est pas quelque chose de malsain pour moi. Je suis arrivée à la salle et j’ai crié « Merci qui ? », et ça a détendu l’atmosphère de suite.

Et l’avenir tu le vois comment ?

Pour l’instant je suis esthéticienne, mais je veux faire carrière dans le milieu. Alors j’aimerais bien continuer de bosser avec Jacquie et Michel. J’adorerais tourner dans de jolies productions, comme Elite. Ce milieu me plaît vraiment.

Un dernier conseil à celles qui veulent se lancer ?

Ce qui est important, c’est de faire ce qu’on veut. Après il faut bien réfléchir, car c’est normal qu’il y ait des répercussions, et prévenir ses proches évite les mauvaises surprises. Et surtout de profiter, c’est aussi pour soi qu’on le fait, et si c’est le cas on s’amuse beaucoup !

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.