Des bites… au chapitre

La morale du jour pourrait être que les voies de Brittni De La Mora sont devenues aussi impénétrables que celles du Seigneur. L’ex-pornstar a en effet connu une reconversion pour le moins originale, passant de démon à ange, par amour.

C’est une interview qui surprend pas mal. Au départ, sur le fond, on ne part sur rien de mal. Une femme explique pourquoi elle a arrêté de faire des rencontres. Elle explique que ses relations étaient toujours catastrophiques, jusqu’à ce qu’elle rencontre son mari, qui est pasteur. S’ensuit un argumentaire sur les bienfaits de la religion sur sa vie. On imagine une personne au parcours classique, attirée par les bad-boys comme elle dit. Pourtant, son passé est plutôt sulfureux, ce qui rend l’interview carrément atypique ! Brittni De La Mora est en fait une ex-actrice pornographique !

Avant/après, faites votre choix, le mien est fait.

On peut être ouvert d’esprit, faire preuve d’objectivité et se dire que c’est possible, qu’une personne peut autant avoir fait du X, et prêcher la bonne parole. Parler de sagesse, on veut bien. Mais, quand elle prêche la chasteté et intime à suivre les préceptes et les valeurs de l’Église, c’est un peu… déplacé.

Elle fait même des apparitions lors des messes de son mari, au micro. C’est un sacré atout charme qui ne doit pas franchement faciliter l’abstinence de ses camarades portant la robe. Ses courbes restent bien visibles et autant vous dire qu’il y a du monde au balcon. Le physique de la belle est resté le même depuis sa carrière dans le X.

Une paire pareille… quel gâchis !

Elle a vu de la lumière, elle est entrée… dans les ordres !

Il reste étonnant que personne ne se plaigne qu’une femme, qui a eu l’habitude de fréquenter tant d’hommes, soit également celle qui dispense la bonne parole. En soi, c’est une bonne chose, bien sûr. C’est une bonne image de tolérance. C’est aussi la preuve que la pornographie n’enferme pas forcément dans une case, et qu’une vie après le X est possible. Seulement, malgré tout, on a quand même du mal à imaginer le sexe et la religion main dans la main !

Elle se justifie, sur comment elle en est arrivée là, en expliquant que la succession des échecs amoureux, qu’elle a rencontrée, l’a détruite. Elle a donc recherché un moyen de se reconstruire en arrêtant toute relation sexuelle, en priant tous les jours, en ayant une hygiène de vie, et en lisant la Bible. Cela l’aurait « revitalisée ». S’en est suivie sa rencontre avec son mari, pasteur, je le rappelle. Depuis, elle désire partager son expérience en prêchant la bonne parole, car, pour elle, cela l’aurait sauvée.

Pourvu que, prise d’une réminiscence, elle ne se mette pas à pomper le micro en plein office…

En revanche, elle ne parle jamais, explicitement, de sa vie d’actrice. Peut-être, que lorsqu’elle aborde sa succession de relations, elle pense à ses anciens collègues de travail. On peut comprendre, à ce moment, qu’elle ait désormais envie d’être aussi impénétrable que les voies du Seigneur…

Cécile Saint Laurent

À propos de Cécile Saint Laurent

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.