Petit abécédaire du c…

Grâce à nous aujourd’hui vous allez en apprendre des choses ! De l’étymologie de certains mots aux infos les plus délirantes que l’on pouvait vous dénicher. Ne nous remerciez pas c’est cadeau !

A… comme Antiquité

Dans la Grèce antique, vous pouviez vous balader à poil sans que cela ne pose le moindre problème à quiconque. Seulement, interdiction d’avoir la gaule, comme disait César à la même époque, au vu et au su de tous ! Ils n’aimaient d’ailleurs pas les gros membres, les petites bites étaient plus appréciées. Ce qui inspira, bien des siècles, plus tard les Beatles.

Ah ! Attention Monsieur, à poil oui, mais bander c’est interdit !

C… comme célibataire

Vous êtes mariés ? Branlez-vous ! Une enquête américaine réalisée par la très sérieuse National Health and Social Life Survey [NHSLS], enquête nationale sur la santé et la vie sociale, démontre que les célibataires se masturberaient beaucoup moins que les hommes en couple. Ce qui explique peut-être un taux de surdité en augmentation chez les hommes mariés. Chéri, t’as pas entendu comme un bruit ?

C… comme clitoris

Le clito ! Ce joujou merveilleux présent chez tous les mammifères femelles. Ça paraît tout petit, mais saviez-vous qu’en réalité sa taille atteint les quatre centimètres de long ? Sauf que seule la partie visible de l’iceberg est à l’extérieur. La plus grande partie est interne. Étrangement, ça me rappelle l’histoire du Titanic tout ça…

Eh ben, si c’est juste l’extérieur, je me demande combien ça fait dedans ?

C… comme coutume

En Australie, les Walibris, à ne confondre ni avec le Wasabi, ni avec les Wallabies, sont une petite tribu aux étranges coutumes. Par exemple, lorsqu’ils se croisent, les hommes ne se serrent pas la pogne, comme on le ferait nous, mais la… queue ! Ils ne sont pas près de se dire : « Tape-m’en cinq ! » ceux-là…

D… comme déviance

Ils ne sont pas tous enfermés et moi le premier d’ailleurs. Mais savez-vous qu’il existe des gens qui fantasment sur les insectes [ce qui explique peut-être l’expression « enculer les mouches »] et qui adorent quand des vers leur rampent sur le corps. Cette pratique plus qu’étrange s’appelle scientifiquement la formicophilie et, au Japon, il existe de nombreuses vidéos fétichistes de cet acabit… Il en faut pour tous les goûts.

E… comme éjaculation

Si vous pétez le feu, et que vous n’êtes atteint d’aucune maladie vous empêchant de la faire, en moyenne, Messieurs, vous ne giclerez pas loin de 7 200 fois au cours de votre vie ! Vous imaginez le nombre de faciales à votre disposition ? Bon, comme disait Einstein, relativisons, 2 000 « découlent » de vos intempestifs paluchages. Ça vous laisse quand même un bon nombre de visages à repeindre… Bonjour ! C’est pour la deuxième couche !

3 724, 3 725, 3 726… C’est encore loin 7 200 ?

E… comme érection

À la renaissance, après la peinture, Léonard de Vinci révolutionna la science. À l’époque on pensait que c’était l’air qui faisait gonfler la queue. Sorte de ballon dirigeable quoi… Mais que nenni ! Léonard comprit que c’était l’afflux sanguin qui provoquait l’érection. Alors ça ! Pour une nouvelle !

E… comme erreur

Vous allez rire ! On s’est gouré… En tout cas le Texan qui s’est réveillé, en 2003, après son opération de la vésicule, a dû beaucoup moins rire. Le chirurgien, sans doute distrait par les énormes nibards de son assistante, lui avait ôté la queue… Quand on vous dit que les Américains n’ont pas d’humour…

F… comme fréquence

En moyenne, un homme normalement constitué bandera onze fois par jour et neuf par nuit. On comprend mieux pourquoi, chez nous les hommes, le cerveau est moins irrigué que chez nos compagnes… Bon, elles ne vont quand même pas s’en plaindre, hein !

H… comme histoire

C’est depuis l’ère chrétienne que les parties de jambes en l’air sont classées « péché » et « culpabilisation », et que certaines vont se confesser pour avouer, au curé du village, qu’elles ont longuement pompé le chibre dressé de leur amant avant que ce dernier ne les repeigne. Mais avant, chez les Celtes et autres cultures pré-chrétiennes, la baise c’était la fête ! Une sorte de partouze dédiée aux dieux de l’époque, pour communier avec la mère nature. Finalement, je crois bien que je vais me convertir…

P… comme pénis

Eh oui, bien qu’il possède plusieurs noms [verge, quéquette, chibre, bite ou dard], l’origine du mot pénis vient du latin « penis » qui signifie « queue ». Mais, encore plus ancien, en vieil anglais, « faesl » signifiait descendance. Les linguistes, fans de Saussure et consorts, se feront sans doute une joie pour expliquer les signifiants communs de ces deux langues pour un même signifié…

Et là Mademoiselle, c’est en journée ! Je vous laisse imaginer les nuits !

P… comme phobie

Putain ! Je suis ithyphallophobe ! Ma chérie ! Eh oui, ça existe ! C’est le nom scientifique pour désigner ceux qui ont peur de bander ou même simplement d’y penser. Rassurez-vous mesdames, ce n’est pas mon cas, mon numéro de portable est le 06…

P… comme pornographie

Vous en regardez sans doute autant que moi, mais savez-vous ce que ce mot veut dire en dehors de vos visionnages intempestifs de vos petites actrices préférées, estampillées « Approuvées par J&M », déglinguées à même les murs et sans anesthésie ? Eh bien, incultes que vous êtes, apprenez que « pornographie » vient de deux mots grecs accolés : « porne » qui désignait en premier le mot « acheter » puis, par la suite, « prostituée » et « graphos » qui voulait dire écrire. Bref, la description d’une passe, avant à l’écrit et, depuis, à l’écran…

P… comme préservatif

Au XVIIe siècle, la syphilis faisait des ravages non seulement dans la campagne anglaise, mais également à la cour du roi Charles II. Ça, à force d’avoir des maîtresses, fallait pas s’étonner que ça chatouille à un moment… Aussi, il demanda à l’un de ses médecins, le comte de Condom [tiens comme le mot anglais], de résoudre le problème. Après avoir posé la sempiternelle question : « Est-ce que ça vous chatouille ? Ou est-ce que ça vous gratouille ? » il utilisa de la paroi d’intestin de mouton lubrifiée à l’huile pour éviter la transmission des MST au cours des rapports. La méthode remporta, à l’époque, un succès retentissant. Heureusement pour nous, le latex a remplacé la tripaille ovine… Décidément, le plastique c’est fantastique !

R… comme robot

Née l’année dernière, Roxxy était le premier robot sexuel créé par l’homme. La lovedoll était dotée d’une intelligence artificielle et pouvait proposer jusqu’à cinq personnalités différentes. Un régal pour les psychiatres de tout acabit, ils n’avaient jamais connu une telle schizophrène !

S… comme sex-appeal

Surtout n’allez pas confondre le terme avec « sexe à piles », francisation du mot anglais « sex-toy ». Non le sex-appeal correspond peu ou prou au charisme. Bref, à l’attitude, la confiance et la manière d’être qu’une personne dégage et non pas à son physique où à l’odeur qu’elle exhale…

S… comme sex-toy

L’humanité a toujours eu l’esprit pratique. On a inventé le feu, le dessin et… les godes ! On a retrouvé dans une grotte des fresques représentant des personnages du paléolithique supérieur en train de s’enfiler de bons vieux sex-toys. À l’âge de la pierre, il y a plus de 30 000 ans, ça devait sensiblement râper… Heureusement que l’âge du fer a vu l’arrivée de la chatte en téflon !

T… comme taille

On en revient toujours à la taille de la bite. Mais savez-vous qu’entre nous et nos cousins primates, c’est nous qui avons la plus grande ? Le gorille plafonne à cinq centimètres quand le chimpanzé lui fait la nique avec une moyenne haute à 7,6 cm. L’étalon italien, Rocco Siffredi, n’est battu que par une créature sur cette planète, la baleine bleue avec un chibre de 3,35 mètres… Qui dit mieux ? Quant au vagin de ces dames, cessez, Messieurs, de penser que ce n’est qu’un trou. Ça se rapproche plus, au final, de la caverne et pas que des particuliers ! Sa largeur varie entre 5 à 6,5 cm, sa profondeur de 7,6 à 15 cm. Quand on pense que certaines refusent toujours le fist-fucking

Allez, allez ! J’y mets tout l’avant-bras !

T… comme testicule

Vous ne le saviez sans doute pas, mais le mot « testicule » vient du latin. Il a d’ailleurs des racines communes avec le mot qui signifiait « témoigner ». Dans la Rome antique, un témoin devait se tenir les burnes lorsqu’il parlait, ce qui devait être très sympa pendant les discours des mariages. L’Inquisition reprendra le concept aux Moyen-Âge au cours des interrogatoires. Sauf que ce n’était plus le témoin qui se tenait les bollocks ! On les tenait pour lui, et avec un fer rouge elles étaient bien au chaud !

V… comme vagin

À l’origine du mot « vagin », encore du latin ! Le mot « vagina » désignait la gaine ou le fourreau où les guerriers rangeaient leurs épées. Peut-être ce qui a donné naissance à l’expression « fourrer » ? En tout cas à l’époque, il ne valait mieux pas que les soldats se gourent dans le rangement de leurs effets…

Vincent Lacrosse

À propos de Vincent Lacrosse

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.