Suivez-nous

Actrices

Alyssa Reece : « Grâce au porno, je me suis rendu compte que j’adorais baiser avec des femmes ! »

Pierre Des Esseintes

Publié

le

Valeur sûre du porno mondial, la canadienne Alyssa Reece, 33 ans, a derrière elle une carrière comptant des centaines de films, et des scènes relevant de niches très particulières. D’ailleurs, nous avons dû réviser nos mots-clés pour bien comprendre ce dont Alyssa nous parlait ! La jolie brune vient de faire, en ce mois de juin, son entrée parmi les stars de l’écurie J&M Elite.

Comment t’es-tu retrouvée dans l’industrie du X ?

Je ne l’ai pas vraiment planifié. Je venais tout juste d’avoir 18 ans, et j’ai répondu à une annonce d’une société de production qui recherchait des mannequins. Et puis, je me suis retrouvée à tourner des scènes en solo, et des scènes girl/girl, pour cette boîte de Vancouver, au Canada.

Quels sont les mots qui te décrivent le mieux ?

Authentique, énergique, passionnée, sincère, drôle, et cochonne !

As-tu déjà tourné pour du porno de niche ?

Oh, que oui ! J’ai tourné pour des scènes de géantes [porno mettant en scène des femmes gigantesques et des hommes minuscules], de findom [porno de type JOI dans lequel une femme exerce une domination financière sur le spectateur, lui extorquant son argent tout en le méprisant], de sissy training [féminisation pour les travestis], de growth fetish [fétichisme de la femme qui grandit – façon Hulk !], de adult baby [porno de type JOI ou une femme s’adresse au spectateur comme à un bébé], de pissing [tout le monde a compris ?], de transformation fantasy [vidéos dans lesquelles les hommes se transforment en femmes], de fauxcest [faux inceste], et bien d’autres !

Tu te masturbes combien de fois par jour ?

En général une fois, avant d’aller dormir (rires) !

Ou préfères-tu qu’un homme éjacule ?

Dans ma chatte !

Tu préfères les scènes lesbiennes ou hétéros ?

Ça dépend vraiment avec qui je tourne. Je suis bisexuelle, c’est donc la personnalité et les atomes crochus qui déterminent mon attirance pour une personne.

T’es-tu déjà retrouvée à tourner avec un partenaire qui ne te plaisait pas du tout ?

Non, heureusement, ça ne m’est jamais arrivé !

Que ferais-tu si tu n’avais pas fait de porno ?

Je serais vétérinaire. J’adore les animaux !

Quel est ton plus grand fantasme?

Vivre avec deux mecs en même temps !

Comment s’y prendre pour te faire jouir à coup sûr ?

S’occuper de mon clitoris. Ma position préférée, c’est quand je suis au-dessus. Je jouis à tous les coups !

Pourquoi un fans de porno doit absolument regarder tes scènes ?

Parce que je suis authentique, marrante, et que j’aime ce que je fais !

Quand as-tu perdu ta virginité ?

J’avais quinze ans, et ce n’étais pas génial (rires) !

Qu’est-ce que tu recherches chez un homme, en dehors des tournages ?

Je veux qu’il soit gentil, honnête, facile à vivre, qu’il me fasse rire, et qu’il sente bon !

Quelles sont tes positions sexuelles préférées ?

La cavalière, le missionnaire, et la levrette.

Tu préfères le sexe devant la caméra, ou en privé ?

En privé, définitivement !

Qu’as-tu appris sur ta propre sexualité, depuis que tu as commencé le porno ?

Grâce au porno, j’ai appris que j’aimais le BDSM, les jeux de rôle, et que j’adorais baiser avec des femmes !

Ton film avec Pascal Luka pour Elite a été une bonne expérience ?

Oui, vraiment, toute l’équipe a été adorable avec moi, et mes scènes sont incroyables !

Qu’aimerais-tu dire à tes fans français ?

J’adore la France, et d’ailleurs, en ce moment, j’essaie d’apprendre le français. Dans les prochains films que je tournerai en France, je pourrai peut-être avoir des rôles parlés !

Que penses-tu de l’industrie française du porno ?

Je l’apprécie beaucoup, parce que les productions françaises sont très concentrées sur le jeu des acteurs, et sur l’histoire.

Comment peut-on te contacter ?

Sur Twitter: AlyssaReeceXO ; sur Instagram : RealAlyssaReece.

Alyssa Reece

Née le 3 mai 1986 à Vancouver, Canada. 

1,63 m, 50 kg.

A débuté dans le porno en 2004, à 18 ans.

Nominations :

Nominée aux AVN Awards de 2011 dans la catégorie Meilleure scène de sexe à trois entre filles pour le film Malice in Lalaland.

Nominée aux AVN Awards de 2010 dans la catégorie Meilleure scène de sexe de groupe entre filles pour le film Not Monday Night Football XXX

Alyssa a travaillé pour Adam & Eve, Bangbros, Brazzers, Digital Playground, Hustler, Kink, Penthouse, Private… Les scènes lesbiennes sont sa spécialité.

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.