Suivez-nous

Actu/News

Lexique sexy des tags du porn

Pierre Des Esseintes

Publié

le

Connaissez-vous le kunyaza, le hotdogging, ou encore le felching ? L’univers fantasmatique des jeunes générations rassemble des pratiques sexuelles venues de traditions africaines, du porno américain ou du SM japonais. La plupart d’entre elles se retrouvent dans l’univers du X, du libertinage ou de l’escorting, sous forme de mots-clés. La Voix du X vous propose un petit lexique de ce monde étrange. Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de tout essayer !

A2M

Abréviation de Ass to Mouth, que l’on peut traduire par « du cul à la bouche », ce terme est l’un des nombreux mots-clés du porno sur Internet. Pour un homme, cette pratique consiste, pendant une sodomie, à retirer régulièrement son sexe de l’anus de sa partenaire pour lui donner à sucer. Pratique courante dans le X, elle ne garantit jamais une parfaite innocuité bactérienne !

Biffle

Mot-valise formé à partir de « bite » et « gifle », désignant tout simplement une gifle où la main est remplacée par le gland. Il s’agit davantage d’une blague potache issue de la culture porn, que d’une vraie pratique…

Bukkake

Le terme vient du japonais bukkakeru, équivalent de « splash ». Le mot, au Japon, désigne un plat où l’accompagnement est versé sur des nouilles. Il évoque donc l’éclaboussure. La pratique sexuelle nommée bukkake consiste pour une femme à se faire recouvrir de sperme par plusieurs hommes. Le sperme n’est pas avalé comme dans le gokkun (voir ce mot). L’imaginaire érotique japonais a développé une fascination pour la souillure. La femme qui subit cette humiliation exprime des émotions comme le dégoût, la peur ou la douleur. Or, l’expressivité du visage reste, au Japon, l’un des principaux tabous.

Caviar et champagne

Les initiés utilisent cette expression pour désigner respectivement le caca et l’urine, aussi heureusement associés que le caviar et le champagne, dans des soirées à thème plutôt… odorantes.

COB

Dans le jargon des prostituées, COB est l’abréviation de Come on Body, qui veut dire « jouir sur le corps ».

CIM

Abréviation de Come in mouth, terme d’escorting, encore, qui veut dire que la gourgandine accepte que l’homme répande sa semence dans sa bouche.

Creampie

Terme venu du porno, désignant le spectacle ô combien poétique de l’expulsion du sperme des orifices du vagin ou de l’anus, après un rapport sexuel. Variante raffinée, le cumfarting est l’expulsion du sperme grâce aux pets (oui, vous avez bien lu).

 

DATY

Rien à voir avec Rachida. DATY est l’abréviation de Dining at the Y, c’est-à-dire : « dîner à l’Y ». La lettre Y désigne, par sa forme, le sexe féminin. Il s’agit donc de pratiquer un cunnilingus.

Deep throat

Gorge profonde. Technique de fellation popularisée par le film éponyme de Gérard Damiano. Il s’agit pour une femme d’engloutir le pénis le plus loin possible au fond de la gorge, à la manière des avaleurs de sabres. La femme peut ainsi faire croire à son partenaire que son pénis « l’étouffe ». La pratique est en vogue chez les jeunes biberonnés au porno.

Dogging

Pratique d’exhibition mutuelle, à plusieurs couples, en voiture. On s’excite en regardant un autre couple faire l’amour dans la voiture garée à côté. Le jeu peut aller plus loin. Si le couple a envie que d’autres personnes le rejoignent, il suffit de laisser une portière ouverte…

Doggy style

Position de la levrette. L’expression a été popularisée par l’argot US.

DP

Double pénétration. Prononcez « dipi », à l’américaine. La DP désigne une pénétration effectuée simultanément par deux hommes, dans le vagin et l’anus d’une femme. Si deux sexes masculins occupent le même orifice, on parle alors de « double vaginale » ou de « double anale ».

Felching (ou cum swapping)

Pratique évoquée par Eminem dans sa chanson Insane. Il s’agit de lécher ou de recueillir dans sa bouche le sperme éjaculé dans un vagin ou un anus.

Extraball

Dans le langage des escorts, c’est la possibilité de faire l’amour plusieurs fois dans le temps imparti.

Face sitting

Littéralement « s’asseoir sur le visage ». Le facesitting permet une pratique optimale du cunnilingus ou de l’anulingus, mais il peut aussi être associé à des jeux SM basés sur les sensations d’écrasement ou d’étouffement.

Gang Bang

L’expression désignait à l’origine un viol collectif. Dans le porno, il s’agit de livrer une femme à plusieurs hommes. Cette pratique a donné lieu à une véritable surenchère, certaines femmes voulant battre le record du nombre de participants. Le premier gang bang géant auquel se livra une star du porno fut celui d’Annabelle Chong en 1995 : 251 rapports avec 80 hommes différents en quelques heures. Depuis, ce record a été largement battu… Le gang bang inversé (reverse gang bang), plus rare, consiste pour un homme à devenir le jouet sexuel de plusieurs femmes.

Gaping

Pratique devenue courante dans le porno. Pendant une sodomie, l’homme se retire et écarte les fesses de sa partenaire de ses deux mains, afin de faire bailler l’orifice anal.

GFE

Abréviation de girlfriend experience : prestation proposée par certaines prostituées. Il s’agit pour elles de jouer la petite copine. L’expression est devenue le titre d’un film de Steven Soderbergh mettant en scène l’actrice porno Sasha Grey.

Girl Next Door

Littéralement, « la voisine d’à côté ». Autrement dit : une fille anonyme qui pourrait être votre voisine, par opposition aux professionnelles du X, plus sophistiquées et donc moins proches du consommateur de porno moyen.

Gokkun

A l’origine, ce mot est une onomatopée japonaise désignant le bruit que l’on fait en avalant (l’équivalent du « gloups ! »). Dans cette variante du bukkake, la participante doit avaler le sperme des hommes présents, dans un verre, un récipient, ou à la source…

Golden Shower

La douche dorée renvoie aux jeux d’urophilie. Il s’agit d’arroser son/sa partenaire de son urine, sur le corps, le visage ou la bouche. L’expression est devenue très populaire pendant la campagne électorale de Donald Trump. Selon l’ex-patron du FBI James Comey, le futur président se serait livré à ces jeux dans une chambre d’hôtel de Moscou, avec des prostituées russes. L’affaire donna lieu à de nombreux hashtags : #pissgate, #goldengate, #trumpshower…

Hotdogging

Ce terme renvoie à une métaphore très visuelle : les pains du hot dog évoquent les fesses d’un homme ou d’une femme, quant à la saucisse… Le hotdogging consiste pour un homme à se masturber entre les fesses de sa (ou son) partenaire, sans pénétration anale…

Kunyaza

Terme rwandais désignant une méthode de stimulation par tapotement de la vulve à l’aide de l’extrémité du pénis. Selon Nsekuye Bizimana, auteur du livre Le secret de l’amour à l’africaine, et spécialiste du kunyaza, une femme peut obtenir ainsi un orgasme en quelques minutes, pour autant que l’homme maîtrise la technique !

MILF

Abréviation de mother I’d like to fuck (« mère de famille que j’aimerais baiser »). Une MILF est une femme « d’âge mûr » (dans le porno, cela veut dire : une femme de plus de 30 ans !). Ce genre pornographique est l’un de ceux qui cartonne le plus aujourd’hui. En matière de sexe, il est vrai que rien ne vaut l’expérience, et nombreux sont les consommateurs de X qui, lassés des minettes formatées, se tournent vers une forme de féminité plus épanouie…

Milk enema

Lavement au lait. Sous–genre plutôt insolite dans le porno, privilégiant l’aspect esthétique de l’expulsion d’un liquide blanc de l’orifice anal. Lors de ces agapes, les participantes peuvent consommer le lait « à la source ».

OWO

Là encore, nous sommes chez les péripatéticiennes. OWO, initiales de Oral WithOut, désigne une fellation sans préservatif.

POV

Abréviation de Point Of View. Désigne un tournage porno en caméra subjective, c’est-à-dire que le réalisateur est aussi le hardeur, filmant ses performances, caméra au poing. John Stagliano fut le précurseur du genre. Aujourd’hui, on peut citer, parmi les plus célèbres, Manuel Ferrara, Brandon Iron ou Mike John.

Pregnant

Genre pornographique mettant en scène des femmes enceintes.

Rimming

Ou rimjob. Terme venu du porno, désignant le léchage d’un anus, en général masculin.

Sexting

Envoi de messages ou de photos érotiques par voie électronique (SMS, e-mails ou réseaux sociaux…). Le sexting est très utilisé par les jeunes : selon un récent sondage Ifop, 58 % des jeunes français ont déjà échangé des messages coquins par mail (enquête Ifop – Avril 2014).

Sexfie

Sexfie, comme selfie sexuel. Au début, la pratique consistait à se photographier après avoir fait l’amour, puis à partager le cliché sur les réseaux. Une manière, pour la génération Z, d’apporter la preuve de son activité sexuelle ! Aujourd’hui, le sexfie désigne plus généralement un cliché de son intimité que l’on envoie à son partenaire. Selon l’Ifop, 23 % des hommes et 15 % des femmes de moins de 35 ans ont déjà envoyé des photos dénudées d’eux-mêmes.

Snowballing

Jeu sexuel parfois mis en scène dans le porno, difficile à réaliser dans « la vraie vie » : un homme éjacule dans la bouche d’une femme, qui recrache le sperme dans la bouche d’une autre, etc. La quantité de sperme mêlé à la salive augmentera donc de bouche en bouche, à la faveur d’un effet « boule de neige ».

Squirt

Ejaculation féminine. Ce phénomène a donné naissance au mythe de la femme fontaine, capable « d’éjaculer » comme les hommes. De récentes recherches ont levé le mystère quant au liquide expulsé, qui n’est finalement que de l’urine. Ce qui n’enlève rien au côté spectaculaire du phénomène.

Twerk

Inspirée par le mapouka de Côte d’Ivoire et du soukous du Congo, cette danse évoquant l’acte sexuel, où les femmes secouent leurs fesses de façon suggestive, a été popularisée par la culture hip hop. Les rappeurs, dans leurs clips, raffolent du twerk des latinas.

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.