Suivez-nous

Actrices

Alexis Fawx en réalité augmentée

Dimitri Largo

Publié

le

Trois fois nommée pour être Milf de l’année, Alexis Fawx est un gros poisson dans l’industrie, surtout si l’on se penche sur sa poitrine démentielle. Charpentée sur les tables d’opération façon Nip/Tuck, la native de Philly mérite toutefois que l’on s’attarde sur son cas d’autant que 2019 semble être son année, sept ans après son premier contrat d’exclu pour Bang Bros.

Si pour une star du porn, apparaître dans un showcase est le signe que l’on a atteint le top, alors Alexis Fawx y est en 2019. Avec Alexis Loves Girls, la pornstar de 44 ans s’est vue offrir une carte blanche par Sweetheart Video pour dérouler ses fantasmes dans un film. A la manière d’un documentaire, on suit la vie de l’actrice à qui une caméra a été confiée afin qu’elle puisse filmer jusque dans son intimité la plus profonde, au propre comme au figuré… Pourtant, en 2010, personne n’aurait misé un kopek sur cette blonde de 35 ans, ni belle, ni moche et qui semblait déjà cramée par une longue carrière dans les clubs de strip de Philadelphie. C’est là que la magie du porno s’est mise à opérer, et surtout son chirurgien. Car s’il existe un rare domaine où les femmes deviennent plus désirables avec le temps, c’est bien le porn.

Fawx et usage de Fawx

Il y avait du boulot à la base car Alexis est du genre garçon manqué qui se balade à pieds nus dans son jardin. Faut dire que quatre années dans l’US Air Force, ça vous transforme un Bilal Hassani en Chuck Norris. En effet, Alexis ne sort pas d’un club miteux du Nord-Est, mais d’une base de l’armée de l’air. Ça claque, même si elle n’était pas Maverick au féminin et faisait plutôt partie du personnel administratif. A la mort de son père, elle ne rempile pas et change radicalement de voie. Elle veut devenir un avion de chasse, s’installe en Floride et contacte Craig’s List, le site qui a révélé des dizaines de pornstars. Elle vient d’avoir 34 ans et s’offre sa première augmentation mammaire ainsi qu’une petite remontada sur les fesses et les pattes d’oie. L’investissement est conséquent mais le retour vaudra le coup : à peine plus d’un an après avoir tourné une poignée de scènes en dilettante, elle signe en exclu chez Bang Bros, ravi de compléter son roster de contract girls avec le E de son bonnet. Trois ans durant, la symbiose avec le studio au bus sera parfaite. Même pas besoin de se faire enculer, tout roule, les films et les dollars s’empilent. Elle tourne à un rythme effréné, 300 scènes, une tous les trois jours. C’est plus que n’importe quelle autre actrice sur la période ! 2015 marque la fin de l’aventure avec Bang Bros. L’année précédente, ses apparitions avaient commencé à s’espacer. Loin d’être lassée, elle ne faisait que préparer sa seconde partie de carrière en repassant sur le billard. A l’occasion, elle gagne encore une taille de bonnet, se gonfle les lèvres et les pommettes, mais garde sa crinière blonde. Rebelote pour un cycle de trois ans, mais chez tout le monde cette fois. D’Evil à Digital Sin, Alexis est la créature ultime, la mère de famille cougar, la bourgeoise à blacks, l’initiatrice de belles-filles. Toutefois, en 2018, les gros lolos ne suffisent plus. Après huit ans et 500 scènes, il est plus que temps de passer à la sodo et c’est HardX qui rafle la mise avec une double pénétration en prime. La porte (de derrière) ouverte, toutes les prods s’engouffrent dedans. Une troisième fois, Alexis Fawx est parvenue à reprendre le haut de l’affiche et en cette année 2018, elle a même réussi à re-décrocher un contrat d’exclu, pour du girl/girl cette fois, avec Sweetheart Video.

Une artiste et une femme d’affaire accomplie 

Sa réussite, Alexis Fawx la doit autant à son physique hors norme pour une femme de 44 ans qu’à sa tête bien faite. La miss est intelligente et gère ses carrières comme une femme d’affaire. Ses carrières, car elle ne se contente pas de performer. Elle est aussi humoriste, dans les clubs et les cabarets entre Los Angeles et Sacramento avec son spectacle itinérant High as Fawx. Il lui arrive d’embarquer d’autres comiques dans ses représentations. « Vous prenez une bande de comiques, vous les faites fumer et vous obtenez un truc hilarant » résume-t-elle. A la lumière de cette seconde vie, on comprend mieux pourquoi les prods s’arrachent une des rares qui ait des talents de comédienne professionnelle. En parallèle, elle a aussi lancé sa marque de café, High Altitude for Coffee et une ligne de lubrifiants et de crèmes à base de cannabis médical. Sur la route des 50 piges, Alexis est donc à fond dans la fumette, mais elle trouve quand même le moyen d’en faire un business. Car ce n’est que du business. A Adult DVD Talk, elle confiait une tirade qui la résume parfaitement : « Oui, certaines personnes ne vont pas nous laisser travailler avec des enfants, mais il y a des gens qui se prétendent vertueux et avec des jobs respectables, mais qui ne sont pas de bonnes personnes. Le travail, c’est le travail, il ne dit pas si vous êtes quelqu’un de bon ou de mauvais. Quand j’ai commencé le porno, je me moquais de l’avis des gens. C’est ma vie et je sais ce que j’ai dans le cœur. Si vous êtes vrai, honnête, authentique et que vous avez bon cœur, qui en a quelque chose à foutre de ce que vous faites pour vivre ! Le porn, c’est juste une partie de moi, mais si vous ne faites attention qu’à ça, vous ne ferez pas partie de mon monde. Je n’ai pas de temps à perdre avec ceux qui n’ont pas d’ouverture d’esprit ».

Les femmes de l’armée ont décidément bien changé !

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.