Suivez-nous

Actrices

Lauren Phillips : « J’aime toutes les queues, toutes les chattes et tous les trous du cul ! »

Pierre Des Esseintes

Publié

le

Rares sont les pornstars qui comptent autant de fans que Lauren Phillips. La flamboyante rouquine, ancienne danseuse au corps sculpté, s’est taillée une réputation de bosseuse acharnée dans l’industrie du porn, et a déjà tourné pour les plus grands studios. Et en interview, la belle Lauren appelle une chatte… une chatte. Rencontre.

Comment es-tu entrée dans l’industrie du X ?

J’y suis entrée il y a six ans, en Floride. J’ai commencé ma carrière en tournant dans des productions amateur et pros, et en tant que camgirl sur Chaturbate.

 Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir une pornstar ?

Je n’aurais jamais pensé pouvoir devenir une pornstar, jusqu’à ce qu’une amie danseuse me le suggère. Elle m’a ouvert de nouveaux horizons !

Si tu devais te décrire en une seule phrase ?

Je suis une honnête et sincère jeune fille du New Jersey, qui aime l’aventure, et baiser devant une caméra !

Tu n’as pas l’impression que les rousses sont sous-représentées dans le porno ?

Oui, je sais qu’il n’y a pas beaucoup de filles comme moi dans le porn, et nous devons travailler plus dur pour être remarquées !

 Tu as déjà travaillé avec les plus grands producteurs, mais y-a-t-il quelqu’un avec qui tu aurais envie de travailler ?

J’adorerais bosse avec Brad Arsmstrong, pour un de ses longs-métrages, et également dans une parodie d’Axel Braun.

 Quel est ton plus grand fantasme ?

J’ai toujours ce fantasme de baiser avec mon prof. Je sais, ça ne se fait pas…

Y-a-t-il une chose que tu ne feras jamais dans le porno ?

Je n’ai aucun attrait pour le prolapsus, ou ce qu’on appelle le « bouton de rose ». C’est juste que je n’aime pas l’idée de faire sortir mon trou du cul à l’extérieur de mon corps !

Quel a été le moment le plus mémorable de ta carrière de pornstar ?

Le moment le plus chaud de ma carrière, c’était un plan à plusieurs dans le Chinese Theatre d’Hollywood [salle de cinéma située sur Hollywood Boulevard, le long du Walk of Fame], pendant ma première fête d’Halloween en tant que pornstar !

Tu as reçu de multiples récompenses. Aux Inked Awards : « Reine des réseaux sociaux » et « Miss Sympathie » ; aux Nightmoves Awards : « meilleur site Internet de pornstar » et « Award de l’actrice la plus sous-estimée », de multiples Spankbank Awards… De quelle récompense es-tu la plus fière ?

« Reine des réseaux sociaux », c’est la récompense dont je suis la plus fière. Le marketing des réseaux sociaux est si difficile à apprendre et à suivre… Je suis très honorée que les gens reconnaissent la valeur de mon travail.

Tu peux nous parler du sex toy  1am Doll 3V Starlet Stroker [un masturbateur pour lequel le sexe de Lauren a servi de modèle, et qui permet d’entendre sa voix pendant que l’on se masturbe] ?

Bien sûr, mon 1am Doll Starlet Stroker dispose d’une large gamme de vibrations, et ma voix vous excite jusqu’à la jouissance. C’est le seul sextoy à mon effigie, et le seul masturbateur sur le marché à disposer de fonctions vocales.

J’ai vu récemment une vidéo dans laquelle tu suces des fans à la chaîne. La fellation, c’est ton sport favori ?

J’adore baiser et sucer. Je n’ai pas de préférence, mais l’événement « team BJ » (BJ pour blowjob, fellation]  était vraiment exceptionnel ! C’était tellement marrant d’interagir sexuellement avec mes fans, et d’encourager les hommes à devenir des pornstars d’un jour.

Ou préfères-tu qu’un mec éjacule ?

Dans mes trous, que ce soit ma chatte, mon trou du cul, ou ma bouche. J’adore me faire remplir !

 Quelle est la meilleure manière de te faire jouir ?

J’adore le « parler cru », et me faire lécher. Je suis très sensuelle.

Le parler cru, c’est une de tes spécialités ?

On me l’a déjà dit. Il n’y a rien de plus excitant que de dire des cochonneries !

 Qu’est-ce que tu aimes le plus dans la vie, à part le sexe ?

J’aime rire avec ma famille et mes amis. Je suis heureuse d’être entourée de gens positifs. Je leur en suis très reconnaissante.

T’est-il déjà arrivé d’être dégoûtée par un de tes partenaires sexuels ?

Je pense que c’est une expérience qui est arrivée à tout le monde, que l’on soit pornstar ou non, tu ne crois pas ?

 Tu te masturbes souvent ?

Quand je ne me fais pas baiser devant la caméra, je me masturbe en général deux fois par jour. Ce n’est pas tant que ça, qu’est-ce que tu en penses ?

Tu as déjà enculé un mec avec un gode-ceinture ?

Oui, j’ai enculé plusieurs fois des mecs, et j’ai savouré chaque seconde. Comme si j’étais faite pour ça, baiser le cul des mecs !

Tu aimes les grosses queues ?

Je ne me vois pas comme une fan de grosses queues, en fait j’aime toutes les queues, toutes les chattes et tous les trous du cul. Je suis très ouverte d’esprit !

Quand tu regardes en arrière, quelles sont les scènes que tu as préféré tourner ?

C’est difficile à dire, j’en ai tourné tellement. J’aime toutes celles que j’ai tourné pour Kink.com, mes scènes de groupe, et toutes les scènes ou j’ai pu utiliser mes talents de comédienne !

Quel est le meilleur film traditionnel que tu aies vu cette année ?

J’adore les films d’horreur, récemment je suis allé voir Ça 2, et j’ai trouvé ça incroyable. Maintenant, j’ai envie de lire le livre, pour voir si le film est fidèle au roman de Stephen King.

En dehors des tournages, qu’est ce que tu recherches chez un mec ?

C’est une question difficile, car chacun est différent et personne n’est parfait. J’aime les hommes honnêtes, gentils, sociables, reconnaissants, souriants, gentlemen, et dominateurs quand ils baisent. Pour le dire en quelques mots.

Depuis que tu as commencé ta carrière, quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise sur cette industrie ?

J’ai appris que ce business n’est pas aussi important qu’il y parait. C’est un petit milieu.

Quelle va être ton actualité dans les semaines qui viennent ?

Beaucoup de choses vont se passer dans les mois qui viennent. Je serai la Mylf du mois sur Mylf.com, en octobre, et une scène sera tournée à cette occasion. Je vais également danser au Nightmoves [une boite de nuit de Tampa, en Floride]. Je serai en dédicace au NJ Exxxotica du 25 au 27 octobre, sur le stand « Inked Angels ». Je serai présente en tant que modèle aux Inked Awards [soirée dédiées aux filles tatouées de l’industrie du X], le 26 octobre.

Tu as un message pour tes fans français ?

Merci pour votre soutien. Je vous aime tous, et je vous suis très reconnaissante pour mon incroyable carrière. J’aime vraiment mon job, et j’aime distraire tout le monde.

Si on te cherche sur Internet, on peut te trouver où ?

Sur Twitter, Instagram, Tumblr : @LaurenFillsup. Mon Snapchat : @msFillsup. Mon site :  LaurenPhillips.com. Mon  snapchat premium :  Thefirebush.com. Pour voir tous mes liens, allez sur : allmylinks.com/laurenfillsup pour être sûr de me trouver !

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.