Suivez-nous

Actrices

Les 20 Reines de l’anal

Dimitri Largo

Publié

le

Comment rester consensuel sur une telle question ? Le X a vu défiler tant de superstars qui faisaient tout ce qu’elles voulaient avec leur muscle du sphincter… Mais indéniablement, certaines ont marqué leur époque au point que chaque génération s’en souvient encore. Qui sont-elles ? Voici notre sélection. 

Melissa Lauren

Entre 2003 et 2010, Melissa Lauren fut une diva de l’anal. D’abord blonde et diaphane, celle qui fut découverte par John B.Root s’affirma au fil des années et des tailles de bonnet comme une brune incendiaire au point de devenir la meilleure performeuse française. A la fin de l’année 2008, elle quitta la France pour s’installer aux Etats-Unis et multiplia les scènes gonzo interraciales. Progressivement, elle quitta le devant de la scène, bascula sur la webcam et disparut définitivement à l’orée de 2015. Aux dernières nouvelles, elle habitait avec un soldat américain du côté de San Diego.

Cecilia Vega

Entre 2007 et 2010, Cecilia Vega, kinésithérapeute à Clermont Ferrand, décide d’assouvir ses fantasmes. En parallèle à ses activités dans son cabinet, elle commence une carrière porno. Elle sera de toutes les productions françaises et fera des sessions récurrentes à Budapest, avant de tester la Californie. Totalement hardcore, elle pouvait se mettre n’importe quoi dans le cul, comme une boule de remorquage à l’occasion d’une scène pour le regretté Christian Lavil. Aux dernières nouvelles, elle était installée en Amérique du Sud.

Francys Belle

La Brésilienne est en train de faire un break pour cause d’heureux événement, mais depuis 2015, qu’est-ce qu’elle a pu encaisser ! Uro, fist, double fist, double, triple, quadruple pénétration anale : chez Legal Porn, ils l’ont usée jusqu’à la corde. Heureusement, elle gueule moins fort qu’à ses débuts.

Audrey Hollander

En matière de dilatation hors norme, Audrey Hollander est une précurseuse. En activité à partir de 2002 jusqu’à la fin de la décennie, la rouquine du Kentucky fait dans la surenchère avec des godes toujours plus imposants dans l’anus, tout en y fourrant en même temps la queue épaisse de son mari Otto Bauer. En 2005, ils fondent Supercore, une prod qui ne fera pas dans la dentelle comme son nom l’indique.

Adriana Chechik

Elle est si jolie qu’elle n’aurait même pas besoin d’être hardcore. C’est comme ça, Adriana a le vice. Depuis 2013 et le film This is my First… A Gangbang Movie de Digital Sin, elle alterne les gros gonzos qui tachent à base de double et de triple et les films feature. Ses prestations lui valent la juste récompense de performeuse de l’année aux AVN Awards 2017.  

Jada Stevens

Toujours en activité après onze années de carrière, Jada Stevens a un visage atypique immédiatement reconnaissable, mais c’est son bubble butt qui est entré dans la légende. Avec plus de 500 scènes au compteur et près de 200k followers, la rouquine de Georgie a un trou de balle inoxydable.

Olivia Del Rio

Plus de dix ans de carrière pour la plus célèbre actrice brésilienne ! Dénichée par Patrice Cabanel en 1994 alors qu’elle fait le ménage chez lui, Olivia sera le fantasme d’une génération. Se faisant enculer avec un plaisir qui crève l’écran, inaugurant la double chez les actrices qui travaillaient en France, Olivia Del Rio a accumulé une filmographie de plus de 300 titres avant de se retirer en 2007.

Abella Danger

Abella a grandi dans une famille juive traditionnelle en Floride, mais son éducation religieuse ne l’a pas empêchée de devenir une grande prêtresse de l’anal, accumulant les hauts de l’affiche pour les studios rois du genre. Souvent nommée dans les cérémonies, mais rarement primée, elle n’a pourtant pas ménagé sa peine en cinq ans de carrière puisqu’elle flirte avec les 900 scènes. Une authentique stakhanoviste !

Flower Tucci

En douze ans de carrière, Flower a dépassé les 600 films. Entrée dans le X peu avant la trentaine, elle a toujours été une Milf hardcore, connue pour ses séances de squirting mais aussi et surtout pour son fessier proéminent, de multiples fois pénétrés par des queues d’ébène.  

Hillary Scott

Hillary, physique d’éternelle cheerleader, est restée treize ans durant en haut de l’affiche entre 2004 et 2017. Adepte des gangbangs, elle en accumulé des dizaines pour une filmographie qui dépasse les 700 scènes. 

Jenna Haze

Eternelle Jenna ! Sa frimousse de souris lui conférait un charme incroyable. Compagne de Jules Jordan, il lui a offert ses plus grands rôles jusqu’à ce qu’elle tire sa référence en 2012. A l’époque, elle se contentait de deux braquemarts dans le fondement et c’était déjà largement excitant tant elle y mettait du cœur. Dans le Top 5, sans conteste et les fans ne s’y sont jamais trompés.  

Sasha Grey

Elle est surtout connue pour ses gorges profondes et son visage d’une beauté atypique, mais Sasha Grey a fait plus d’une centaine de scènes anales. Des sodomies bien profondes exécutées le plus souvent à l’occasion de gangbangs dans lesquelles on pouvait l’admirer avec le Rimmel coulant. On raconte que lorsqu’elle baillait, on pouvait voir le jour au travers… 

Bree Olson

Elle a fini à moitié folle et antiporno de retour dans son Texas natal, mais Bree Olson a accumulé les scènes anales d’anthologie pendant plus de sept années de carrière entre 2006 et 2013. On retiendra notamment ses scènes avec le cul huilé dans les Big Wet Asses 10 & 13 à l’époque de la splendeur d’Elegant Angel.

Angela White

L’Australienne n’est pas qu’une paire de seins. Auréolée du titre de performeuse de l’année 2018, elle n’accomplit quasiment plus que des scènes de groupe : un mec dans chaque orifice ou deux dans un trou. Peut-être l’actrice la plus populaire de ces deux dernières années.

Barbie Sins

Blonde de la trentaine à la volumineuse poitrine refaite, Barbie Sins est une beauté vulgaire qui a un côté old school, mais on adore ! Hardcore et cochonne comme l’idée que l’on se fait d’une Britannique, Barbie peut s’admirer dans 2 bites dans mon cul sinon rien sorti chez Jacquie & Michel.

Charlotte Sartre

A 24 ans, la plus goth des performeuses américaines est une pionnière dans l’exploration des tréfonds du corps humain puisque mademoiselle va jusqu’en Europe pour accomplir des scènes de  quadruple anale. Elle a d’autres qualités mais celle-là est la plus remarquable.

 Tina Kay

La Tchèque est une valeur sûre du circuit sur le Vieux Continent. Sodomite comme une majeure partie des actrices de l’Est, elle a accompli des scènes très classiques mais d’autres avec des acrobaties anales de dingue comme dans Elements, réalisé par Misha Cross.

Violet Monroe

Encore une Américaine qui vient en Europe pour se faire déglinguer par trois butors et un gros gode, mais en onze ans de carrière, Violet a acquis une légitimité certaine. Sodomite dès sa deuxième scène, ce sosie de Sansa Stark de GOT est une performeuse de haut vol qui est capable de s’introduire des objets aussi larges qu’improbables dans le fondement.

Lisa Ann

Faut-il encore présenter Lisa Ann ? Superstar parmi les stars, la Milf la plus célèbre du monde a pour habitude d’organiser des petites sauteries avec cinq blacks qui se succèdent en elle. La preuve par l’image avec Lisa Ann’s Black Out 3 sorti chez Evil et qui est un condensé de ce qu’elle est capable de faire. Assurément une anal queen.  

Tori Black

Tori Black a pris la succession de Sasha Grey dans le cœur des fans de scènes interraciales de haut vol à la fin des années 2000. Et comme souvent, ce type de scènes est truffé de pénétrations anales. Après un break de quelques années, celle qui est devenu une Milf a donné son anus en exclu pour les sites de Greg Lansky.

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.