Suivez-nous

Actu/News

Les meilleurs super héros du porn

Dimitri Largo

Publié

le

Le triomphe mondial des aventures du Joker confirme que les super héros sont toujours aussi vendeurs et pas uniquement grâce à la surenchère des effets spéciaux : un simple justaucorps et une foufoune ouverte suffisent à transformer une pornstar en Catwoman. Et ça marche ! Voyons d’ailleurs quels sont les super héros les plus réussis et ne soyez pas surpris si Axel Braun est derrière quasi tous les films, c’est normal. 

 

Ryan Driller alias Superman dans Superman XXX

Qu’il est beau le Rayo ! Si beau qu’il est invité à manger à tous les râteliers : hétéro, bi, gay et le Superman du porn ne s’en prive pas. Exit Henry Cavill du film Justice League, Ryan Driller, le « foreur » en Français, est pour certaines critiques très sérieuses le meilleur interprète de Superman depuis le regretté Christopher Reeves. Son association avec Andy San Dimas dans la peau de Loïs Lane et devant la caméra du pape du genre, Axel Braun, constitue l’un des meilleurs duos qu’on ait vu dans une parodie porno. Fait rare pour être souligné, le film est bien écrit, les situations sont loufoques et Driller arrive à être drôle bien secondé par le pourtant antipathique Ben English dans le rôle de son ennemi, le Général Zod. Niveau baise, la présence d’Alexis Texas et Kristina Rose au casting suffit…

Romi Rain alias Wonderwoman dans Justice League XXX

Il y avait Romy Schneider, il y a désormais Romi Rain, performeuse à la poitrine diabolique et capable de casser des noix avec ses fesses. Elle a donc marqué les esprits avec sa prestation dans Justice League XXX sous le skin de Wonderwoman. Plus athlétique que Lynda Carter dans la mythique série des années 70, Romi la milf envoie du bois dans sa scène avec Xander Corvus alias Green Lantern et celle avec Dana Vespoli, sa copine de boxe. Pour tout fan de la super-héroïne, Romi Rain et sa cravache dorée livrent un bel hommage impudique. 

Tommy Gunn alias Wolverine XXX

Déjà, rien que la boxcover de Wolverine XXX laisse présager d’un excellent film et quand on voit la prestation de Tommy Gunn, cuir de biker et favoris qui ne se décollent pas, on se dit qu’on tient là un bon acteur avec une gueule burinée et pas des allures de freluquet sous LSD ! Fidèle à l’arc narratif dédié à Logan dans les comic books de Marvel, cette parodie met en scènes les parties de baise endiablées entre Wolverine, Jean Grey et Rogue, les deux dernières respectivement incarnées par les bombasses Andy San Dimas et Allie Haze. Ca tient la route, d’autant que Lexington Steele campe un Nick Fury aussi crédible que Samuel L. Jackson. La bite en plus, bien que notre petit doigt nous dit que le père Samuel doit être, lui aussi, bien pourvu…

Sunny Lane alias Batgirl

Au tournant des années 2010, Sunny, c’était le prototype de la girl next door, format bombinette de poche. En tête des actrices du second marché, elle incarna avec brio un personnage secondaire, celui de Batgirl dans le film éponyme avec trois X derrière. Blonde dans la BD, Batgirl est devenue rouquine avec Sunny qui lui apporta aussi sa candeur et son amour immodéré pour le cul. Comme souvent quand on juge un super héro, c’est le super vilain qu’il faut regarder et, en face de Sunny (dedans aussi d’ailleurs), on trouva Ron Jeremy pour camper un Pingouin à la queue lourde et épaisse. Ça a une queue les pingouins ?   

Tori Black alias Catwoman dans Batman XXX

La superstar fan des hommes noirs a laissé un souvenir impérissable sous les traits de Catwoman dans la parodie de Batman. Au sommet de sa gloire à la fin de sa première période porno (2008-2012), Tori apporte une touche de beauté vintage à la femme-chat qui donne la répartie à Batman-James Deen, ainsi que son cul. Les vilains Nygma et le Joker ne sont pas en reste et s’y mettront à deux pour lui retirer sa combinaison noire en skaï, mais jamais son serre-tête avec les oreilles de chat. La diablesse se cache dans les détails.

Seth Gamble alias Deadpool et Iron Man

Seth Gamble est un acteur qui a un réel talent comique, à défaut d’être un pistolet à clous quand il s’agit de niquer. Son physique d’éternel jeune premier (il n’est pas vieux non plus) lui a permis de rafler le rôle de Luke Skywalker dans la version porno de Star Wars, puis surtout le premier rôle dans celles de Deadpool et Iron Man. Il est aussi un grand pote de celui qui a le quasi-monopole sur le genre de la parodie : Axel Braun. Ça aide, mais ça n’enlève rien à sa convaincante prestation avec le costume de Ryan Reinolds, l’acteur producteur du Deadpool, sur le dos. On n’en dira pas autant en ce qui concerne sa participation à Iron Man XXX, d’Extreme Comixxx, mais il n’avait pas non plus l’expertise de Braun et les moyens de Wicked Pictures pour l’aider.

Jennifer White alias Domino dans Dead Pool XXX

Laisser une ribambelle de mecs sur le carreau : c’est l’effet Domino avec Jennifer White dans Deadpool XXX. Nasty à souhait, l’Américaine est littéralement habitée par son personnage dont le super pouvoir consiste à influer sur les probabilités qu’un truc se déroule dans son champ de vision, autrement dit la chance. En tout cas, on a grave du bol de l’admirer aussi salope qu’à ses débuts à 21 ans en 2009, elle qui est entrée dans la très disputée catégorie des milfs. Dans Deadpool XXX, elle se fait bouffer le minou par Ana Foxxx et arroser par le sardonique super-héros en combi rouge.

Dale DaBone alias Iron Man et Batman

Malgré sa tendance a l’embonpoint et son pseudo piqué dans un menu Buffalo Grill, Dale « dur comme un os » fut un hardeur charismatique qui a accompli une longue et heureuse carrière de 1999 à 2015 avant de se retirer des chattes et du métier. Dans sa filmographie forte de 1000 scènes, on trouve deux premiers rôles de super-héros pour deux films produits par Vivid : Iron Man et Batman. Dans le premier, il n’est pas tombé sur l’écueil de parodier Robert Downey Jr. mais a, au contraire, apporté sa touche perso en rendant le personnage sérieux. Pour la parodie de la chauve souris, il a fait l’inverse. En outre les prestations de DaBone ont profité de la qualité Vivid et il fut bien entouré, notamment sur le Batman avec une sainte trinité Lexie Belle – Tori Black – Alexis Texas.

Nick Manning alias Batman dans BatFXXX

Le bodybuilder a pris de la bouteille et le costume du Dark Knight lui sied bien dans BatFXXX, le film le plus ambitieux de la puissante, mais éphémère, compagnie britannique Blue Bird. Auréolée de plusieurs statuettes aux AVN Awards dont celle des Meilleurs Effets Spéciaux aux AVN Awards, la parodie de Nicholas Steele offre à Manning un bel écrin pour exprimer son talent. Tel le Batman, il est tout en raideur, avec un balais dans le cul, mais c’est pour mieux ressentir ce qu’il inflige à ses ennemis. Le coup de Robin qui devient Robina sous les traits de Krissy Lynn et celui du gaz hilarant du Joker qui pousse les gens à baiser en groupe dans la joie et l’allégresse : on approuve.

Xander Corvus alias Spider-Man et Green Lantern dans Justice  League XXX

Xander Corvus est une des têtes d’affiche de la nouvelle génération d’acteurs qui a progressivement poussé à la retraite les Evan Stone, Randy Spears et autre James Bartholet. Comme l’acteur Ryan Reinolds, il a joué dans le rôle de deux super-héros différents : Spider-Man et Green Lantern. Couteau suisse, aussi à l’aise dans le feu de l’action qu’en comédie, Corvus campe un Peter Parker convaincant secondé par une Brooklyn Lee vorace comme jamais. D’ailleurs, il remettra le couvert dans un crossover que Hollywood n’aurait pu se permettre pour des questions de droits et de licences : Superman vs. Spider-Man XXX.

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.