Suivez-nous

Bio/Milieu du X

Le biz US passe au tout digital

Dimitri Largo

Publié

le

Avec la pandémie du Covid qui est partie pour durer et les mesures prises pour lutter contre sa propagation, le porno américain a encore accéléré une mutation qui était de toute façon en marche. Exit donc les traditionnels Awards de début d’année, les rendez-vous et salons physiques sont annulés et font place à des cérémonies entièrement digitalisées.

C’est Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, qui l’affirme : « A l’heure actuelle, il est plus facile de déplacer un octet qu’un atome ». C’était déjà le cas avant le Covid, ça l’est plus encore depuis. Fort de cette constatation, c’est l’économie mondiale qui a dû s’adapter et le porno n’y échappe pas. Certes, le X a ouvert le chemin vers le tout digital depuis plus de 15 ans, mais la pandémie a accéléré le processus de façon vertigineuse.

Si les Allemands ont décidé pour le moment de maintenir le salon Venus de Berlin, qui se tiendra de manière physique du 21 au 24 octobre prochains, les Yankees d’AVN et Xbiz ont renoncé à maintenir les leurs, anticipant que la situation n’évoluerait pas favorablement outre-Atlantique. « La santé et la sécurité des participants et exposants est notre top priorité. En dépit de toutes les mesures de sécurité envisagées, nous avons pris la décision difficile de ne pas tenir nos évènements de janvier de manière physique. En lieu et place, nous allons tenter de créer une expérience digitale inédite, où les professionnels et les fans pourront interagir online » dixit Tony Rios, boss d’AVN. Si les dates de la 38ème édition sont donc maintenues (du 18 au 23 janvier 2021), exit donc le salon physique au Hard Rock Hotel de Las Vegas, place à la connexion à AVNStars.com.

La routine est brisée pour la première fois depuis 1986, date à laquelle la première cérémonie de remise des prix s’est tenue à l’hôtel Tropicana (même si les premiers trophées sont décernés dès février 1984 et l’année suivante lors d’une grosse conférence de presse). Au passage, gay, hétéro, sextoys… tout le monde sera bien entendu logé à la même enseigne puisque les GayVN, Novelty Expo et Vibe Program seront 100% digitaux. Ceci étant dit, que seront concrètement un AVN Expo et des Awards online ? Va-t-on se retrouver comme devant un match de catch de la WWE, avec dix pecos derrière des vitres en plexi cernant une arène ? Devant un fond noir, vert ou une bannière avec une voix off ? Verrons-nous des maitresses de cérémonie soigneusement testées ? On n’en sait rien et il y a de fortes chances qu’AVN non plus. En revanche, les gens de chez Xbiz sont plus avancés, eux qui testent depuis ce lundi ce que pourrait être leur futur salon de janvier avec celui de Miami, traditionnelle réunion d’été du X business. 100 % virtuels, ces Xbiz Miami qui se tiennent jusqu’à jeudi proposent une salle et des tables virtuelles, à la manière d’un salon sur un site de poker en ligne. Il suffit de cliquer sur l’un des sièges de la table sélectionnée et vous voilà devant les interlocuteurs par webcam interposée. Si les sièges sont déjà « occupés », vous êtes ajoutés sur la liste d’attente de la table. Pour faire du BtoB, le cœur de métier de Xbiz, le système est au point pour peu que le débit web suive si on est à l’autre bout du globe. Toutefois, passer à la vitesse supérieure et permettre aux milliers de fans du monde entier d’interagir en même temps avec des centaines de pornstars, c’est une autre paire de manches, même pour une organisation telle que celle d’AVN.

Cette dernière a toutefois des atouts pour faire de ce coup d’essai, une réussite. A commencer par le sponsoring de Chaturbate. Le mastodonte des webcams a plus que quiconque l’expérience du streaming live, lui qui gère des dizaines de milliers de connectés journaliers. De plus, les acteurs du X business ont depuis longtemps l’habitude des tests sérologiques et nul doute que ceux et celles qui composeront le petit comité réuni pour la cérémonie de remise des prix seront soumis à un protocole rigoureux, comme c’est le cas avant chaque tournage. Enfin, si la chaine Showtime qui retransmettait la cérémonie depuis 2008 n’est plus de la partie cette fois-ci, on peut néanmoins avoir confiance dans la capacité des Américains à organiser un show aux petits oignons, avec l’habillage promo idoine.

Mais quels que soient les artifices, il va être compliqué de donner sens à une cérémonie et un salon dont les objectifs sont justement la proximité et le contact physique entre les fans et les pornstars. Tout le contraire de ce que la situation sanitaire mondiale impose avec les gens plus ou moins bloqués chez eux. En créant un réseau social dédié il y a quelques années, AVNStars, sur lequel sera retransmise la cérémonie, AVN a peut-être trouvé la parade, à la faveur du Covid qui accentue la migration vers le tout digital. Mais le chemin vers le succès sera escarpé.

Dans la bataille des réseaux sociaux, il entre en concurrence avec les Instagram et autre MerciFans. Pandémie ou pas, son objectif a sans doute toujours été celui-là.

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.